Monthly Archives: January 2016

CFP: Université d’été CÉLAT-MCQ 2016 “Diversité, marginalité et mémoire sociale : expériences muséales et développement des communautés au Brésil et au Québec”

Le CÉLAT, Centre de recherche en cultures-arts- sociétés de l’Université Laval (Québec, Canada), et les Musées de la civilisation (Québec, Canada) proposent une rencontre entre le Brésil et le Québec pour leur Université d’été internationale autour de la thématique « Diversité, marginalité et mémoire sociale : expériences muséales et développement des communautés », du dimanche 22 mai au samedi 28 mai 2016 (inclusivement).

Les participants échangeront avec des chercheurs et praticiens du Brésil et du Québec autour des questions de reconnaissance et valorisation des groupes marginalisés, des impacts d’initiatives muséales sur le développement des communautés, des politiques de la diversité, des interprétations de la mémoire sociale et des enjeux éthiques du travail avec ces communautés. Ils auront également l’occasion de réaliser un projet de médiation culturelle sur ces thèmes en collaboration avec un organisme communautaire de Québec, projet qui sera mis en valeur à la suite de l’édition.

Sont particulièrement visés les étudiant(e)s universitaires (1er, 2e et 3e cycles) canadiens et internationaux souhaitant acquérir des connaissances et une réflexion originale sur ces thématiques et faire l’expérience d’une création collective, ainsi que les professionnel(le)s des secteurs public et privé, les gestionnaires du patrimoine, les muséologues et les agents de développement culturel.

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur candidature, incluant un curriculum vitae et une lettre de motivation, à Celia.Forget@celat.ulaval.ca le plus tôt possible, les places étant limitées. Cette formation est supervisée par Francine Saillant, professeure d’anthropologie à l’Université Laval. Pour plus d’informations, consultez  la page Internet suivante : Université d’été du CÉLAT-MCQ 2016. Pour toute autre information, merci de communiquer avec Célia Forget (Celia.Forget@celat.ulaval.ca).

Advertisements

Seminar: “Alimentos e Manifestações Culturais e Tradicionais” e II Simpósio Internacional “Alimentação e Cultura: Tradição e Inovação na Produção e Consumo de Alimentos”

III Seminário “Alimentos e Manifestações Culturais e Tradicionais” e II Simpósio Internacional “Alimentação e Cultura: Tradição e Inovação na Produção e Consumo de Alimentos”

UTAD, PORTUGAL
24 a 26 de maio 2016

http://www.utad.pt/vPT/Area2/eventos/SimpIntAlimentosCultura/Paginas/Simp-Int-Alimentos-Cultura.aspx

O III Seminário “Alimentos e Manifestações Culturais e Tradicionais” e o II Simpósio Internacional “Alimentação e Cultura: Tradição e Inovação na Produção e Consumo de Alimentos” decorrerão na Universidade de Trás-os-Montes e Alto Douro (UTAD, Portugal) entre 24 e 26 de Maio de 2016. Trata-se de uma organização conjunta do CETRAD, Centro de Estudos Transdisciplinares para o Desenvolvimento (http://www.cetrad.info), do CITAB, Centro de Investigação e Tecnologias Agroambientais e Biológicas (http://www.citab.utad.pt/), do GRUPAM, Grupo de Pesquisas sobre Alimentos e Manifestações Culturais (http://www.grupam.net/) e do GEPAC, Grupo de Estudos e Pesquisas em Alimentação e Cultura (http://www.ufrgs.br/pgdr/gepac).

O evento integra os seguintes Eixos Temáticos/Grupos de Trabalho:

GT01 – Tradição e Inovação na Produção e Consumo de Alimentos;
GT02 – Os alimentos e as manifestações culturais em Festas, Feiras e Festivais;
GT03 – A Alimentação e a Gastronomia como Atrativos Turísticos;
GT04 – O Alimento como Memória e Identidade nos Territórios;
GT05 – Alimentos e Saúde: Tradição e Ciência;
GT06 – Políticas Públicas, Alimentos Tradicionais e Manifestações Culturais.

A Comissão Organizadora agradece divulgação e convida à submissão de artigos.

NOVA data limite de Submissão de trabalhos

19 de fevereiro de 2016

Contacto para submissão de trabalhos
Secretariado do CETRAD
Sónia Maria Fernandez de Abreu
soniafdz@utad.pt<mailto:soniafdz@utad.pt>

Grant: Bourse recherches ethnologiques

Recherches ethnologiques
Ethnologie
Politique du Ministère
Le ministère de la Culture et de la Communication (département du pilotage de la recherche et
de la politique scientifique – DPRPS) soutient et aide le développement du patrimoine culturel
immatériel et de la recherche en ethnologie de la France. Ces aides sont attribuées dans le cadre
de programmes de recherches, de la réalisation de l’inventaire national du patrimoine culturel
immatériel, d’études, d’allocations de formation et de recherche et de projets audiovisuels.
Description du dispositif
Les programmes de recherches font l’objet d’appels d’offres thématiques. Des thèmes de
recherche nationaux sont définis chaque année pour approfondir la connaissance ethnologique du
domaine français, en liaison avec les grands domaines d’action du ministère de la Culture et de la
Communication. Ces programmes de recherches font intervenir plusieurs chercheurs ou plusieurs
équipes de chercheurs. Les travaux aboutissent à la production de rapports de recherches. Ces
recherches sont valorisées à travers des journées d’études ou des colloques, et la mission favorise
leur publication partielle (sous forme d’articles) ou intégrale.
L’inventaire du patrimoine culturel immatériel requis par la convention de l’UNESCO donne lieu
à l’établissement d’un répertoire des pratiques encore existantes, conçu en collaboration avec les
communautés et groupes concernés. Les fiches issues de ces inventaires sont mises en ligne sur le
site de la mission ethnologie (http://www.culturecommunication.gouv.fr/mpe/).
Les études portent sur un sujet précis défini par le ministère de la Culture et de la Communication
et ont pour but d’éclairer la direction générale des patrimoines du Ministère pour la mise en
œuvre de ses politiques patrimoniales. Elles sont confiées à un chercheur expert dans le domaine
concerné. La diffusion de ces études est identique à celle des recherches issues des programmes
de recherche. Elles présentent un caractère plus opérationnel que les rapports issus des appels
d’offres.
Les allocations de formation et de recherche sont octroyées chaque année à des étudiants en
Master I, Master II ou doctorat. Leur projet doit correspondre aux orientations de travail privilé-
giées par la Direction générale des patrimoines, relayées par les directions régionales des affaires
culturelles. Ces projets de recherche doivent s’inscrire dans un double cadre : universitaire et institutionnel (association, musée, collectivité territoriale). Les travaux doivent obligatoirement être
associés aux activités d’un établissement culturel, d’une collectivité territoriale ou d’un organisme
professionnel eux mêmes intéressés par la problématique proposée. La diffusion et la valorisation
de ces mémoires est identique à celle des autres formes de recherche aidées par la mission.
L’audiovisuel
Le département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique du Ministère en collaboration avec le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), attribue des aides à des
maisons de production pour soutenir la réalisation de films documentaires en vue du développement de la recherche en ethnologie de la France et de la sensibilisation du public le plus large
au patrimoine ethnologique et immatériel. Les projets présentés doivent concerner le domaine
français, soit exclusivement, soit dans le cadre d’une approche comparée.
p.46 Ministère de la Culture471628 et de la Communication – Secrétariat général
Recherche ethnologique… suite
Enseignement supérieur artistique : bourses
Modalités d’attribution et de versement
Le montant de la subvention est déterminé selon la nature du projet et les dépenses nécessaires à
sa réalisation. La subvention est versée en une seule fois. Toutefois, dans le cas où une convention
pluriannuelle d’objectif a été signée, la subvention est versée en trois fois. Pour les allocations
de formation et de recherche, les dossiers doivent être envoyés avant le mois de décembre, et la
commission de sélection se réunit en janvier de l’année suivante. Le montant moyen de l’allocation est fixé à 915 euros par mois, sachant que la durée de la formation ne peut être supérieure
à neuf mois.
Public(s) éligible(s)
Association……………… : OUI
Personne physique……… : NON
Collectivité territoriale … : OUI
Établissement Public …… : NON
GIP/GIE …………………. : OUI
Société privée………….. : NON
Contact
Direction régionale des affaires culturelles de votre région
http://www.culturecommunication.gouv.fr/regions
Pour les associations :
Téléchargez ici le formulaire Cerfa
de demande de subvention
Pour les autres usagers demandeurs, prenez contact avec
la Direction Régionale des Affaires Culturelles

Agenda: Labex Les passés dans le présent fin janvier 2016

Plusieurs événements sont organisés dans le cadre du labex Les passés dans le présent à la fin du mois de janvier 2016.

Jeudi 21 et jeudi 28 janvier 2016, de 12h à 14h à la BDIC : premières séances du séminaire Histoire des musées de photographies documentaires (1890-1945), organisé dans le cadre du projet de préfiguration “Muséedoc. Genèse et histoire des musées documentaires“. Le programme complet du séminaire est disponible en cliquant ici ou sur la page web du projet.

Vendredi 29 janvier 2016, 14h-18h au musée du quai Branly : “Reconstituer n’est pas tromper. Le reenactment comme expérience de désassemblage de l’Histoire”, rencontre-projection avec Zoe Beloff, artiste originaire d’Edimburgh, professeur de Media Studies au Queens College (New York). Elle proposera, à l’occasion de cet atelier, un tour d’horizon de ses travaux, avant de projeter son film The Days of the Commune. Une description de cet atelier, organisé dans le cadre du projet “Toutes époques confondues“, est disponible en cliquant ici ou sur la page web du projet.

Par ailleurs, plusieurs recrutements sont en cours au sein du labex :

Un(e) postdoctorant(e) en ethnomusicologie pour le projet franco-britannique DaCaRyH “Le rythme calypso à travers l’histoire : une approche en sciences des données”, rattaché(e) au LESC-CREM. L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 31 janvier 2016 et disponible en ligne sur le site du labex.

Un(e) chargé(e) de mission appui aux projets scientifiques du labex Les passés dans le présent. L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 5 février 2016 et disponible en ligne sur le site du labex.

CFP: Managing Change – Urban Heritage between Conservation and Development

Call for papers

Managing Change

Urban Heritage between Conservation and Development

Interdisciplinary Conference organised by the Centre for Heritage with support from the Eastern Academic Research Consortium (ARC) Evet Fund.

8_Call for Papers_18.01.2016 (2)

Grant: 20 full-tuition domestic and international MA studentships: Usable Pasts: Applied and Interdisciplinary History at the Higher School of Economics, St Petersburg, Russia.

20 full-tuition domestic and international MA studentships:
Usable Pasts: Applied and Interdisciplinary History
Higher School of Economics, St Petersburg, Russia.

HSE St Petersburg, Department of History, invites domestic and international applicants to its two-year, English-language MA programme “Usable Pasts: Applied and Interdisciplinary History.” The course gives equal weight to both history and its uses. The programme offers strong research-led teaching that draws on the Department’s strength in global, comparative and transnational history, including studies of empires and nationalism, socialism, post-socialism and post-colonialism, environmental and economic history and anthropology, history of science and technology, and the anthropology of memory. Students benefit from interdisciplinary grounding in methods of historical research and textual criticism, cultural heritage and museum studies, anthropology, historical geography and geoinformation systems, digital humanities, oral history and visual methods.

We encourage strong applicants with undergraduate degrees in history and other fields of the humanities, including history of art, literary criticism, modern and medieval languages, anthropology, social and political sciences, economics, law, natural sciences (especially geography and ecology) and engineering. This is an English-language MA that provides skills for further academic study, including PhD, as well as non-academic careers. It includes the possibility of internships in over fifty St Petersburg museums and intensive Russian language training at  beginning and continuing levels.

Placement and funding competition starts 1 February 2016
Contacts: Head of programme Julia Lajus (lajus@hse.ru) Coordinator Maria Kattsova (lajus@hse.ru)
Details of course: http://spb.hse.ru/en/ma/apphist/about
Potential supervisors: http://spb.hse.ru/en/ma/apphist/programmefaculty
International students’ experience: http://spb.hse.ru/en/ma/apphist/news/162264074.html
How to apply: http://spb.hse.ru/en/ma/apphist/howto

CFP: Patrimoine culturel et propriété intellectuelle (Nanterre, 23/03/16)

Journée d’étude organisée en partenariat entre Fabriq’Am et le projet Etnomat (Université de Barcelone).

23 mars 2016, Nanterre.

Les propositions de communication (titre et bref résumé) doivent être envoyées (cedricyvinec@yahoo.fr) d’ici le 31 janvier.

Appel Propriété Intellectuelle

Seminar: Fabriq’am – 10 février – Dominique Gallois : Graphismes kusiwa – Wajãpi

Présentation de Dominique Gallois, membre du projet Fabriq’Am

le 10 févier, 10h-12h

LESC, MAE, Nanterre

salle 308

Transformations des modes de relation aux origines et aux graphismes kusiwa – Wajãpi (Amapá-Bresil) 

Dominique Gallois (Université de São Paulo)

A partir des réflexions suscitées par le processus – actuellement en cours – de “revalidation” du registre patrimonial de l´art graphique kusiwa, la présentation traitera des transformations des modes de circulation des savoirs sur les rapports aux maitres de la forêt et aux ennemis, qui sont à l´origine de l´iconographie. Les graphismes kusiwa potencialisent aujourd´hui d´autres connexions et d´autres parcours, qui sont significatifs des contextes pan indigènes en plein essor dans les villes d’Amazonie.

CFP: International Geographical Congress 2016 – Session: Tourism, heritage and globalization

Call for Papers: The 33rd International Geographical Congress Shaping our harmonious worlds, 21-25 August 2016, Beijing

Session title: Tourism, heritage and globalization
Sponsored by the Geography of Tourism, Leisure and Global Change Commission

Organizers: Maria Gravari-Barbas (Eirest, Université Paris 1-Sorbonne); Linda Boukhris (Eirest, Université Paris 1-Sorbonne); Sandra Guinand (visiting scholar, CHNC, Johns Hopkins, Associate Eirest, Université Paris 1-Sorbonne)

The relationship between heritage and tourism has essentially been analyzed as a « defensive » one. Even if the economic contribution of tourism is considered necessary to insure the conservation of heritage sites and objects, tourism is at the same time suspected to be invasive, destructive and dangerous for the sites’ “authenticity”. More recent works stress however the fact that tourism is not an a posteriori phenomenon which occurs once the heritagization process is completed, but that it interferes, a priori, with heritagization. Tourism starts to be fully understood not only as a heritage consumption phenomenon, but also as a heritage production factor. This approach reinterprets the heritage-tourism relationship and sheds light not only on the role that tourism has played historically (through the production of major tourism icons in the 19th and 20th c.) but also on the role it plays today in the context of globalization and generalized mobilities.
Though the dominant discourse of major heritage players such as UNESCO stresses the importance of local communities, heritage production (as a social and cultural phenomenon) does increasingly occur through the action, incentive or prescription of transnational and/or globalised fluxes: transnational (tourism) elites, globalized capital, international NGOs, diasporas, etc.
This session aims at understanding the processes through which tourism (seen as a system of places, stakeholders/actors, public, practices and imaginaries) becomes a major “heritage producing machine” and identifying what these new production are.

The session welcomes both theoretical works and case studies on the following themes (the list is not exhaustive):
– Transnational elites, tourism and heritage
– Role of NGOs in producing/diffusing a globalised heritage paradigm
– Post-colonial heritage and tourism
– Heritage restoration, recreation, re-enactments and international tourism
– Imaginaries of heritage and international tourism
– Social media, international tourism and heritage production
– Global heritagescapes and tourism
– Diaspora and the (re)production of heritage

Submission Procedure:
Please submit abstracts for this session (max. 250 words) by 15 February 2016 directly on the abstract submission website: http://www.igc2016.org/dct/page/70047
Make sure you follow the editing guidelines.

Authors will be notified by 16 April 2016.

For general information on the congress: http://www.igc2016.org/dct/page/1

Publication : Patrimoine, création, culture. À l’intersection des dispositifs et des publics

Centre de recherche sur les médiations
Communication, langue, art, culture

(EA 3476, université de Lorraine/université de Haute-Alsace)

Patrimoine, création, culture

À l’intersection des dispositifs et des publics

Sous la direction de Cristina Bogdan, Béatrice Fleury, Jacques Walter

Paris, L’Harmattan, 2015, 215 p.

 

 

Réunissant des chercheurs français et roumains, Patrimoine, création, culture. À l’intersection des dispositifs et des publics étudie des projets articulant une offre patrimoniale, créative et/ou culturelle avec une dimension technique. Toutefois, loin de penser celle-ci comme une révolution des usages, les contributeurs en décrivent les ressorts sociaux tout en imaginant des assemblages théoriques adaptés.

Structuré en deux parties, l’ouvrage examine le rapport que les contemporains entretiennent avec le patrimoine culturel pour décrire plusieurs manifestations de la modernité. Les intersections dont il est question sont donc autant culturelles que scientifique, la connaissance et les collectifs de chercheurs s’ajustant forcément aux évolutions du monde environnant et aux attentes des publics.

Cristina Bogdan est enseignante au département de sciences de la communication, à la Faculté des Lettres de l’Université de Bucarest. Directrice de ce département, elle est docteure ès Lettres et s’est spécialisée dans l’histoire des mentalités, l’anthropologie culturelle et les Gender Studies.

Béatrice Fleury est professeure en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lorraine (Nancy, France), directrice-adjointe du Centre de recherche sur les médiations. Elle est co-directrice de la revue Questions de communication. Ses travaux portent sur les représentations et médiations mémorielles de conflits du XXe siècle.

Jacques Walter est professeur en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lorraine (Metz, France), directeur du Centre de recherche sur les médiations. Il est co-directeur de la revue Questions de communication. Ses travaux portent sur le témoignage et les médiations mémorielles, notamment en lien avec la Déportation et la Résistance.