Category Archives: Workshop

Workshop: “Les sociétés savantes face à leur patrimoine”, Paris, 9 octobre 2019

Le CTHS et le Centre des monuments nationaux co-organisent une journée d’étude sur le thème « Les sociétés savantes face à leur patrimoine », le mercredi 9 octobre 2019, à 9 h 30, à l’hôtel de Sully (Centre des monuments nationaux).

Les sociétés savantes sont aujourd’hui, pour certaines d’entre elles, propriétaires de monuments historiques (hôtels particuliers, chapelles, églises, fermes, etc.) qu’elles ont acquis ou qui leur ont été donnés. L’entretien, la gestion, la mise en valeur de ce patrimoine posent des problèmes (juridiques, financiers, etc.) de plus en plus complexes. Dans le cadre de cette journée d’étude, plusieurs sociétés locales et associations scientifiques (Académie de Mâcon, Résurgence en Vendômois, Académie florimontane, Société d’histoire et d’archéologie de Provins, Académie des sciences, lettres et arts de Marseille, etc.) apporteront leur témoignage et chercheront à mettre en commun leurs bonnes pratiques.

Programme détaillé :

En pièce jointe et sur le site : http://www.chartes.psl.eu/sites/default/files/atoms/files/journee_9_oct.pdf

Inscription :

secretariat@cths.fr

Advertisements

Workshop: “Instantanés patrimoniaux” 2019 : séance “Les métiers du patrimoine”, Paris, FMSH, 3 juillet 2019

La Fondation Maison des sciences de l’homme et le ministère de la Culture vous invitent à la prochaine rencontre du cycle Instantanés patrimoniaux.

 

Les métiers du patrimoine

Composante de l’anthropologie du patrimoine, l’ethnologie des institutions patrimoniales propose un nombre croissant d’études de cas sur les lieux, les fonctionnements, les processus ou les ruptures, mais elle construit aussi ses objets de recherche auprès du personnel de ces organisations culturelles. Sous l’intitulé Le tournant patrimonial, le programme de recherche mené sur les métiers du patrimoine, autour duquel se déroule cette séance des “Instantanés patrimoniaux”, interroge, d’une part, les identités professionnelles d’un large panorama d’acteurs du patrimoine et, d’autre part, les types d’interaction qui peuvent naître de l’articulation entre les missions professionnelles exercées et les attentes des usagers du patrimoine.

| En savoir +

Mercredi 03 juillet 2019 à 18h

Forum de la Bibliothèque
FMSH | 54, boulevard Raspail, Paris 6

Réservation conseillée

Rencontre autour de l’ouvrage :

En présence de :

| Anne Both, ethnologue

| Véronique Dassié, ethnologue, chargée de recherches au CNRS, Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative, Aix-Marseille Université

| Christian Hottin, directeur des études du département des Conservateurs, conservateur en chef du Patrimoine,

Claudie Voisenat, anthropologue, Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain, équipe.

Modération

Cécile Doustaly, maîtresse de conférences en études britanniques, responsable de l’axe patrimoine au Laboratoire AGORA, université de Cergy-Pontoise

Retrouvez les séances précédentes des Instantanés Patrimoniaux en libre accès sur Canal-U
1 | Anthropologie du patrimoine
2 | La fabrique des patrimoines
3 | Patrimoines mondialisés
4 | Nature vs patrimoine

Workshop: “Tango-Flamenco : regards croisés sur deux patrimonialisations au titre du patrimoine culturel immatériel”, Paris, 2 juillet 2019

Journée d’étude Tango – Flamenco : regards croisés sur deux patrimonialisations au titre du PCI”, fixée le 2 juillet prochain sur le site Broca de l’université Paris 1 (21 rue Broca, 5e arr.), organisée par l’EIREST – EA 7337 (université Paris 1 Panthéon Sorbonne) et le département de Géographie et Environnement de l’université de Genève, avec le soutien de l’Agence nationale de la Recherche et du Fonds national suisse de la Recherche scientifique.

Workshop: “Recherche culturelle et Sciences participatives”, Paris, MNHN, 11 juillet 2019

Colloque « Recherche culturelle et Sciences participatives »

Jeudi 11 juillet 2019

Amphithéâtre Verniquet du Muséum national d’Histoire naturelle – Paris

Programme prévisionnel et inscription

Le réseau ParticipArc, coordonné par le Muséum national d’Histoire naturelle, vous invite à la présentation et à la mise en discussion des résultats de l’ « Atelier Recherche culturelle et Sciences participatives ». Le réseau est né en janvier 2018 à la suite de l’Appel à manifestation d’intérêt 2017 du ministère de la Culture et réunit plus de 30 partenaires du monde de la culture et de la recherche.

Programme et inscription gratuite et obligatoire avant le 4 juillet 2019 : https://www.participarc.net/colloque-11-juillet-2019

Dans les recherches du champ culturel, archéologie, linguistique, architecture et urbanisme, musique, médias, création et patrimoine matériel et immatériel, la participation des acteurs de la société civile est foisonnante. Les formes de participation y sont extrêmement diversifiées. De nombreuses questions d’ordre scientifique, mais aussi éthique, juridique, économique, ainsi que technique et institutionnel se posent.

Quelles sont les spécificités de ces recherches en culture ? Comment se construisent-elles entre les chercheurs et la société civile et de quoi est faite leur relation ?

Quels sont les défis pour les chercheurs, les institutions et les politiques publiques ? Ces recherches produisent-elles un lien renouvelé à la culture ?

L’Atelier a permis de co-construire une dynamique de réseau et mettra en perspective les enjeux de la mutualisation des pratiques participatives dans la recherche culturelle et le développement de nouvelles synergies.

A travers ce colloque, les travaux du réseau Particip-Arc se proposent de compléter le rapport Les Sciences participatives en France de 2016, centré sur les sciences participatives dans les domaines scientifiques et technologiques.

Renseignements : anna.echassoux@mnhn.fr

Workshop: “Patrimoine et déménagement” (ISP/IDHES) : atelier “Lieux et patrimoine de l’école”, 19 juin 2019

Le 1er atelier de recherche autour des lieux et du patrimoine de l’école, dans le cadre du projet de recherche “Patrimoine et déménagement”, proposé par l’Institut des Sciences sociales du Politique (ENS Paris-Saclay), en partenariat avec l’IDHES et d’autres laboratoires de l’ENS Paris Saclay, se tiendra le 19 juin 2019 (9 h 30 – 17 h 00). Il est coordonné par Michela Barbot, Christian Bessy, Marie Cornu, Volny Fages et Noé Wagener.

Lieu  :
Salle des conférences, Pavillon Desjardins, ENS Paris Saclay
61 bd. du Pt. Wilson
94230 CACHAN

Programme :

Matin – 9h30 Noé WAGENER, professeur de droit public à l’Université de Rouen : La stratification juridique d’un espace commun : ce qui fait patrimoine à l’ENS Paris Saclay ?

Auguste NAIM, Paul BOIRON, Sirine OUSACI, étudiants stagiaires à l’ENS Paris Saclay Le patrimoine scientifique et technique à l’épreuve du déménagement, restitution des travaux d’enquête à partir de plusieurs terrains (LMT, IDHES, patrimoine de l’agrégation not.)

Discussions animées par Volny Fages et Christian Hottin

Anne LEFEBVRE, responsable équipe recherche en design, maitre de conférences en philosophie

Clémentine GOZLAN, Docteure en sociologie. IDHES/ENS Paris Saclay Faire laboratoire en sciences sociales, entre le matériel et l’immatériel

Discussions animées par Michela Barbot et Christian Bessy

Midi trente : déjeuner sur l’herbe

Après-midi – 14h30 – 17h Déambulations sur le site de Cachan et poursuite des discussions en lien avec les contributions du matin, présentations d’extraits de films, de documents et de cartographies du site.

Avec la participation de Marie TRAPE, chargée de médiation culturelle à l’ISP, de Julien AVRIL, de Stéphanie RICARDEAU, élève restauratrice, INP

Workshop: “Landscape & Heritage: Between Nature and Culture”

Workshop “Landscape & Heritage: Between Nature and Culture” is taking place on Friday 07.06. from 14 h at the University of Évora (Vimioso Palace, room 111).
The event is bringing together international speakers from different backgrounds, to ponder how the intricate interplay of nature and culture shapes our understanding of landscape and heritage, and their interconnection.
Programme and speakers’ bio-notes are available at https://www.ueline.uevora.pt/agenda/(item)/27457
Attending the event will be possible via web conference – for details, please contact ntatovic@uevora.pt.

Workshop: Archives nationales participatives

Mesdames, Messieurs, chers collègues,

Nombreux sont les services d’archives du réseau des Archives de France qui ont aujourd’hui fait entrer l’action participative de bénévoles internautes à la connaissance des fonds, dans leurs activités courantes. Les Archives nationales ont à une expérience ancienne des travaux avec des bénévoles qu’elles souhaitent partager avec les autres services d’archives. Dans ce cadre, elles mettent en place le cycle des Rendez-vous des contributeurs.

Tout en ayant pour objectif de valoriser l’investissement des nombreuses personnes qui, depuis plusieurs années, contribuent bénévolement aux projets participatifs, ces rencontres ont pour ambition de développer les échanges d’expériences avec les partenaires des services d’archives.
La semaine internationale des archives dont le thème cette année est les archives du XXIe siècle nous a semblé l’occasion idéale pour inviter les professionnels, usagers et internautes amateurs d’histoire à échanger autour de ces nouvelles pratiques.

À cette occasion, nous vous proposons deux événements en lien avec les projets participatifs menés aux Archives nationales.

Les projets participatifs menés par les Archives nationales.
Lundi 3 juin 2019 – 10 h à 12 h
Site de Pierrefitte-sur-Seine
Entrée libre.

Témoins de l’ouverture des Archives nationales vers le contributif, couvrant une vaste période allant de l’ancien régime à la Première Guerre mondiale, huit projets participatifs sont actuellement menés par plusieurs départements des Archives nationales. Ils concernent des thèmes variés et différentes typologies documentaires : archives notariales (testaments, contrats de mariage), registres d’institutions étatiques (Parlement de Paris, Conseil général des Ponts et Chaussées) ou archives relatives à la citoyenneté (dossiers de naturalisation). Des moyens techniques simples et faciles d’utilisation, via un formulaire en ligne, ont été développés. Geste citoyen en plein essor dans les services d’archives de ce début du XXIe siècle, la contribution aux projets participatifs des Archives nationales permet de participer à l’amélioration de l’accès aux archives et à leur valorisation en contribuant à la création de nouveaux outils et d’instruments de recherche, facilitant ainsi l’ouverture de ce patrimoine commun que sont les archives.

Le premier “Rendez-vous des contributeurs”
Mardi 18 juin 2019 – 13 h 45 à 16 h 30
Entrée libre.

La dynamique des projets participatifs menés par les Archives nationales a favorisé la création de groupes de contributeurs très actifs. Si des échanges réguliers ont lieu entre chefs de projets et contributeurs, seuls quelques rencontres propres à certains projets ont été organisés jusqu’à maintenant. Pour répondre à la demande des contributeurs, les Archives nationales organisent, pour l’ensemble des projets participatifs menés par les Archives nationales, les premiers “Rendez-vous des contributeurs”. Après des présentations “flash” des différents projets puis des outils mis à disposition des annotateurs, une table-ronde sera l’occasion d’une conversation autour de retours d’expériences de participants à quatre projets pour finir sur une présentation de la transformation de leurs contributions. Cet événement se veut annonciateur de futurs rendez-vous réguliers et de la création d’une nouvelles communauté des contributeurs aux projets participatifs des Archives nationales.

Pour en savoir plus : http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/innovation-et-collaboration-au-service-du-patrimoine

Workshop: Le retour de la restitution. Géopolitiques du patrimoine, éthiques du transfert, économies du retour. Sorbonne, 12 juin 2019, 9h-19h

Le retour de la restitution
 Géopolitiques du patrimoine, éthiques du transfert, économies du retour

12 juin 2019, 9h-19h, Sorbonne, Amphi Durkheim,

Repatriation strikes back. Sujet récurrent depuis une trentaine d’année, la question de la restitution des objets volés ou spoliés est de retour, dans un contexte politique a priori plus favorable. Si les préconisations du rapport Sarr-Savoy (2018) suscitent de vives confrontations au sein des mondes muséaux et marchands, cette journée d’études vise à dépayser le débat en donnant la parole aux acteurs, aux publics et aux pays concernés par le retour et l’accueil de ces objets. La restitution est-elle le fait du prince, ou l’aboutissement de décennies de réclamations successives? De quelle géopolitique est-elle le nom ? Quels sont les acteurs de cette histoire ? Quelles places donner aux diasporas longtemps ignorées par les musées européens ? Comment penser les transferts et les appropriations ici et là-bas ? Quels statuts ces objets sacrés et royaux devenus « fétiches de musées » vont-ils prendre lors de leur retour ? Quels seront leurs publics ? Comment considérer et expliquer les oppositions locales au retour ? Mêlant acteurs et chercheurs, organisée autour de questions vives et actuelles, mais aussi immémoriales, cette journée ambitionne de lancer le débat plutôt que de le clore.

9h00 Mot d’accueil.  Valérie Robin & Marie Salaun (directrices du Canthel) et Didier Nativel (directeur du Cessma).

9h15 Ouverture de la journée par son excellence Irénée Bienvenu Zevounou Ambassadeur, Délégué permanent du Bénin près l’UNESCO

9h30 Introduction. Saskia Cousin (U. Paris Descartes/Canthel) et Alexandra Galitzine (Inalco/Cessma) : « Le retour de la restitution : l’entrée par les acteurs »

9h45-11h15 Géopolitique de la restitution. Modération : Dominique Malaquais (CNRS-Imaf) et Yala Kisukidi (U. Paris 8 Vincennes -LLCP )

  • Louis Georges Tin (premier ministre de l’Etat de la Diaspora à l’Union Africaine) : « Ce que restituer veut dire »
  • Alexandra Galitzine (Cessma/Inalco) et Germain Loumpet (Archéologue et anthropologue) : « Géopolitiques du patrimoine et temporalités de la restitution »
  • Philippe Charlier (directeur de la recherche du Musée du Quai Branly) : « Une archéologie des sources, des origines, des cheminements (palais royaux d’Abomey) »
  • Alain Godonou (responsable des musées à l’ANPT – Agence nationale de promotion des patrimoines et du tourisme) : « Restitution et récit national : le cas Béninois ».

11h30-13h00 Musées, objets et diasporas : propriétés, appropriations.  Modération : Saskia Cousin (Paris Descartes-Canthel) et Marie Salaun (Paris Descartes-Canthel)

  •  Blandine Marcé (Ecole du Louvre, Consultante en conservation des collections) : « La peur du “précédent” : que nous disent les craintes des conservateurs sur la restitution de collections »
  • Joanes Louis (avocat au barreau de Paris) : « La valorisation financière des oeuvres d’art  africaines avant leur retour définitif »
  • Rachele Shamouni (U. Paris Descartes) & Jacob Buena (U. Cergy Pontoise) : « Quai Branly : comment s’approprier et parler des objets »
  • Jacqueline Eidelman (conservatrice générale du patrimoine honoraire, Enseignante à l’École du Louvre) : « La mission Musées du 21e siècle : pour une approche collaborative des publics »

13h00-14h30  PAUSE DEJEUNER

14h30-16h00 Que penser, que faire des objets rapatriés ?  Modération : Odile Coppey (université de Limoges) et Anne Doquet (IRD-Imaf)

  • Brice Medard Chanhoun (Migrantour Paris): « Visite d’adieu aux objets rapatriés »”
  • Emmanuelle Cadet (directrice d’Alter Natives) : « Jeunesses du Bénin, du Sénégal et des diasporas : comment partager l’histoire des objets ? »
  • Sara Tassi (Habiter, ULB) & Amandine Yéhouétomè (U. Paris 1): « Un Gou de Blanc ! Le Gou du Louvre au regard de ses initié.e.s Ainonvis »
  • Saskia Cousin (Canthel, U. Paris Descartes) « Porto-Novo contre le retour, tout contre : le musée de l’amitié coloniale et la résistance des maquis »

16h15-17h45 Vers quoi retourner ? Modération : Alexandra Galitzine (Cessma-Inalco) et Marian Nur Goni (Musée du Quai Branly)

  • Germain Loumpet (archéologue et anthropologue), « Pour un musée du retour »
  • Franck Houndegla (scénographe), « Comment exposer les objets retournés. Regards croisés » (sous réserve).
  • Claire Bosc-Tiéssé (Cnrs-Imaf), « Décrire les objets, formater l’histoire »
  • Valérie Perles (Directrice du Musée départemental Albert-Kahn), « Comment faire des Archives de la planète un patrimoine partagé ? L’exemple du fonds Dahomey »
  • Didier Houénoudé (U. Abomey-Calavi) & Richard Sogan (ANPT), « Enjeux politiques et économiques du retour des objets spoliés »

17h45-19h00 débat : les identités au prisme de la restitution : Christine Douxami (U. de Franche-Comté-Imaf), Régis Meyran (Institut of European Studies abroad -Canthel), Yala Kisukidi (U. Paris 8-LLCP)

contacts : saskia.cousin@parisdescartes.fralexandra.galitzine-loumpet@inalco.fr

inscription gratuite et obligatoire : https://www.billetweb.fr/le-retour-de-la-restitution

Workshop: Les associations volontaires pour la protection et la valorisation du patrimoine, Journée d’études du LIA MediterraPolis, lundi 27 et mardi 28 mai, MMSH Aix-en-Provence

Les associations volontaires pour la protection et la valorisation du patrimoine (XIXe-XXIe siècle)

Expériences de recherche en Europe et autour de la Méditerranée

 

Lundi 27 mai, 14h et mardi 28 mai 2019 (matin)

MMSH, Aix-en-Provence

 

Journée organisée par Angelo BERTONI TELEMMe, AMU-CNRS,

Muriel GIRARD INAMA, ENSA Marseille et Lidia PICCIONI Saras, Sapienza Università di Roma

 

Une journée du LIA MediterraPolis organisée en collaboration avec le projet CAMU (Circulation et adaptation des modèles en urbanisme en Méditerranée occidentale, XIXe et XXIe siècles),

financé par le LabexMed et le projet Monumed (Monumentalisation et espace urbain dans les Balkans et en Méditerranée).

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, les villes et les campagnes européennes ont connu des transformations importantes liées à la modernisation des infrastructures et à l’industrialisation des processus de production. Face à ces mutations et à l’émergence d’un regard nostalgique sur la ville « disparue », les premières associations volontaires pour la protection du patrimoine historique, artistique et paysager ont vu le jour.

Les travaux présentés par des historiens, anthropologues et architectes explorent, entre la fin du XIXe et le début du XXIe siècle, le rôle joué par certaines associations volontaires, tant locales que nationales, dans la reconnaissance et, parfois, la construction d’un patrimoine commun, en insistant sur la dimension mémorielle et identitaire de leurs actions et en mettant en perspectives les débats et les politiques visant à renouveler, voire créer, des histoires nationales.

Certaines thématiques seront plus particulièrement abordées : le rôle des élites professionnelles locales dans l’émergence d’un regard patrimonial ; l’importance de la mobilisation de la société civile et les multiples formes de sa relation avec les institutions citadines ; la dimension internationale comme cadre de référence des actions menées, ou imaginées, localement.

 

PROGRAMME

 

Lundi 27 mai 2019 – 14h Salle Paul-Albert Février

Introduction

Angelo Bertoni Aix-Marseille Université, TELEMMe (AMU-CNRS)

 

Discutant

Pierre Sintès Aix-Marseille Université, TELEMMe (AMU-CNRS)

 

Les associations pour la protection et la valorisation du patrimoine bâti

et paysager : hypothèses de travail sur le cas italien, entre l’Unité et la Grande Guerre

Lidia Piccioni Sapienza Università di Roma, SARAS

 

Pour la défense et la valorisation d’un patrimoine menacé : la Fédération des Sociétés de Protection des Sites

et Monuments Naturels et Historiques de la Belgique (1914)

Maria Chiara Rapalo Università di Napoli

 

Associations, experts et bâtisseurs aÌ Strasbourg au XXe siècle : construction et mutations des regards patrimoniaux

Gauthier Bolle ENSA Strasbourg

 

Mardi 28 mai, 9h30 Salle G. Duby

 

Discutant

Alessandro Gallicchio Aix-Marseille Université, TELEMMe (AMU-CNRS)

 

Espace public et privé à Thessalonique pendant les Réformes Ottomanes (1870-1912).

De l’Ordre impérial à la législation nationale : conservation, réutilisation et valorisation d’un patrimoine architectural en péril

Vassilis Colonas Université de Thessalie, TELEMMe (AMU-CNRS)

 

Les spécificités du regard urbanistique sur le patrimoine des médinas : le cas de Tunis et Alger

Othmane Djebbar Aix-Marseille Université, TELEMMe (AMU-CNRS)

 

Oran, la mémoire : rapports aux passés dans le secteur associatif patrimonial Oranais

Claire Bullen CNRS, IDEMEC, ENSA Marseille

 

Matérialité et moralité de la patrimonialisation de la musique au Portugal.

Anthropologie, activisme culturel et associations

Cyril Isnart CNRS, IDEMEC (AMU-CNRS)

 

Contact : telemme@mmsh.univ-aix.fr

http://telemme.mmsh.univ-aix.fr/activites/rencontre.aspx?id=1312

Workshop: Roundtable on Politics of Digital Heritage in Central and Eastern Europe

WHAT TO FORGET? WHAT TO PRESERVE?
Politics of Digital Heritage in Central and Eastern Europe
June 5, 6:30 pm
Leibniz-Zentrum für Literatur- und Kulturforschung Berlin, Schützenstraße 18
Aufgang B, Trajekte-Tagungsraum
In the last decade, there has been increasing interest in digital technologies and their influence on the production of memory, history and heritage not only within academic research, but also in politics, especially in Eastern Europe and Russia. The tendency toward selective history, heritage and memory politics in the region manifests itself more and more in the digital sphere. Politicians decide on what will be remembered and how and these are influencing also the selection of sources, artefacts etc. to be digitalized.  In this framework the questions arise  whose heritage will be secured by digitisation and whose not? Simultaneously, these decisions also aim to regulate the accessibility of digitised heritage. Which materials or collections will be accessible, and which will be not? Moreover, the types of users are regulated through these politics as well.In this framework, this roundtable  formulates  and discusses questions  on  concrete  strategies,  policies  and  main  actors  shaping  and  constructing  this  field in the region.
WELCOME
Eszter Gantner / Herder Institute for Historical Research on East Central Europe (Germany)
Gabriele Freitag / DGO, German Association for Eastern Europe (Germany)
Daniel Weidner / Leibniz-Zentrum für Literatur- und Kulturforschung (Germany)
ROUNDTABLE
Peter Haslinger / Herder Institute for Historical Research on East Central Europe (Germany)
Markuu Kangaspuro / Aleksanteri Institute, University of Helsinki (Finland)
Zsuzsa Varga / Central and Eastern European Studie, University of Glasgow (UK)
Emilia Kloda / Museum of Lubomirski Princes at the National Ossoliński Institute (Poland)
MODERATION Gabriele Freitag / COMMENTARY Eszter Gantner
8:45 pm – Q&A and reception