Monthly Archives: April 2015

Grant: ‘Practices of collecting and discarding’-fully funded PhD studentship at University of York associated with Assembling alternative futures for heritage research programme

A fully funded PhD studentship, based in the Department of History at the University of York and associated with the AHRC ‘Care for the Future’ theme funded research programme ‘Assembling alternative futures for heritage’, is currently being advertised. Please circulate the link below to potential candidates. Please note the deadline for applications is 5.00 p.m. (BST) on 30 April 2015.

Advertisements

CFP: Visual Anthropology and European Cultural Heritage

Deadline for abstract submission: April 30th 2015
https://nafa2015.pl/en/

Images of Cultural Diversity and Heritage: 21-26.09.2015, Warsaw (Poland)
The academic conference “Visual Anthropology and European Cultural Heritage” and the Nordic Anthropological Film Association (NAFA) Film Festival are scheduled to take place in September 2015 within the framework of “Images of Cultural Diversity and Heritage” project.

CONFERENCE “VISUAL ANTHROPOLOGY AND EUROPEAN CULTURAL HERITAGE”

Panel 1. Heritage, cultural diversity and media

Panel 2. Cultural heritage. Theory and praxis

Panel 3. Difficult Heritage

KEYNOTE SPEAKERS

MICHAŁ BUCHOWSKI

– Professor of Social Anthropology at the University of Poznań and of
Comparative Central European Studies at European University Viadrina in
Frankfurt/Oder.

BARBARA KIRSHENBLATT-GIMBLETT

– Program Director of the Core Exhibition at the Museum of the History of Polish
Jews on the site of the former Warsaw ghetto and prewar Jewish neighborhood. She is University Professor Emerita and Professor Emerita of Performance Studies at New York University.

ANDRÉ SINGER

– President, Royal Anthropological Institute of Great Britain and Ireland, CEO
and Creative Director, Spring Films Ltd (London), Adjunct Professor of
Anthropology, University of Southern California (Los Angeles).

WORKSHOPS&MASTERCLASSES

Workshops
The NAFA2015 festival and “Visual Anthropology and European Cultural Heritage”
conference will be accompanied by workshops for specialists, aimed at exchange
of experiences in transfer of knowledge on cultural heritage and diversity with
the use of audiovisual media.
1. Curating Memories in Conflict: Exhibiting and Filming Poland’s Jewish
Figurines / Erica Lehrer, Associate Professor, Concordia University, Montreal;
Paulina Fiejdasz, filmmaker and journalist.
2. Documentary Filmmaking and Participant Observation / Steef P.M. Meyknecht,
documentary filmmaker, photographer, lecturer, Leiden University.
3. Visual Anthropology and Cultural Heritage / Frode Storaas, Professor,
University Museum of Bergen.

Grant: Studentship in Heritage – Northumbria

Feel free to circulate among undergrads:

Masters Studentship at Northumbria

https://www.northumbria.ac.uk/study-at-northumbria/courses/arts-ft-dtfats6/studentship-opportunity/

This studentship allows you to develop a dynamic and original project in the field of cultural heritage. Applicants may embrace an inclusive, open-ended approach to heritage research in History, English Literature, Arts, Cultural Management, and/or related fields, and should aim to design a proposal intended to maximise cross-fertilisation between disciplines and between the academy and the public. The MRes programme will allow you to work alongside students from a range of disciplines, developing and extending your research skills through tuition and support from a wide range of research-active staff in the Faculty. The studentship will culminate in an interdisciplinary thesis that will draw extensively on a wide range of approaches to cultural heritage. The MRes in Cultural Heritage is the ideal preparation for further study at doctoral level.

Heritage Studies at Northumbria
At Northumbria we work closely with local and national heritage partners. Our partners contribute to both teaching and research and our academic staff have experience working in and engaging with museums and galleries.

Heritage Studies at Northumbria has particular strengths in the following areas:

  • Commemoration and collective memory (celebration and ritual at heritage sites; memories of women and minority groups; literary heritage and cultural tourism; dark tourism; memorials, sculpture and public art; war and memorialisation)
  • Migration and diaspora history (associational culture; cultural transfer; roots tourism; material culture; ethnic associations)
  • Museum history and heritage conservation and management (historic houses; histories of galleries and exhibitions; archives and collections; conserving urban heritage)
  • Public history and historical interpretation
  • Heritage-making and representational practices (performance, mediation, pedagogy, politics)

Students should submit a 500-word proposal outlining their research project to ar.admissions@northumbria.ac.uk by Friday 15th May 2015.

If your proposal is assessed as a suitable research topic you will then be contacted to attend an interview.

  • Deadline for applications is 15th May; the course will start in September 2015.

For more information contact Susan Ashley at susan.ashley@northumbria.ac.uk.

Conference: Dispositifs de représentation (de l’exil). Colloque international “Etudier l’exil”, Université Aix-Marseille & MUCEM, 19-23 mai 2015

Dans le cadre du colloque international “Etudier l’exil” qui se tiendra à l’Université Aix-Marseille (Maison de la recherche, Pôle Multimedia Aix) & au MUCEM les 19-23 mai 2015 et dont le programme complet se trouve ici : http://nle.hypotheses.org/2706
 
La session “Dispositifs de représentation” aura lieu vendredi  22 mai à partir de 9h dans l’auditorium du MUCEM avec les interventions suivantes : 
9h-Dispositifs de représentation

Présidente de session : Crystel Pinçonnat (Université Aix-Marseille)

Conférence d’ouverture : Jacques HAINARD (Ethnologue, conservateur) 

  •  CLAIRE FONTAINE (artistes)
  • Marie DARRIEUSSECQ (écrivain)
  • Alexandra GALITZINE-LOUMPET (NLE-CEM)
  • Isabelle MARQUETTE  &  Lucile GRUNTZ (MUCEM)
  • Elena MONTANARI (MeLa* Project / European Museums in an age of Migrations)
  • Louisa ZANOUN (Association Génériques)

L’expérience exilique, comme tout phénomène humain, n’existe et ne prend sens que médiatisée par un ensemble de codes affectifs et culturels. Sa spécificité, toutefois, tient au fait que la figuration de l’exil convoque d’emblée une multiplicité de systèmes référentiels, au minimum une dualité entre le lieu de départ et le lieu d’arrivé, l’individuel et le collectif, le communautaire et le national, l’exilé et ses descendants. En outre, ces cadres d’expression jouissent rarement du même statut, soit que le sujet exilé, par nécessité ou par stratégie, privilégie l’un au détriment des autres, soit que, entre sociétés d’origine et d’accueil, le partage des pouvoirs, politiques ou symboliques, matériels ou idéologiques introduise de nouvelles distinctions. Il importe donc d’analyser comment diverses pratiques (littérature, arts plastiques, cinéma, théâtre, musique, muséographie) restituent l’expérience exilique en en analysant l’ensemble des modes de figuration et d’exposition.

Entrée libre mais inscription obligatoire pour accéder au Mucem en dehors des heures habituelles d’ouverture

 (voir http://nle.hypotheses.org/2706)

D’autres interventions touchent aux questions de patrimonialisations de l’expérience de l’exil, notamment dans la session “Espaces exiliques” (conférence d’ouverture : Marianne Hirsch – Columbia University).

Seminar: Photographie, musée et altérité. Séminaire de l’ARIP le 6 mai 2015

La prochaine séance du séminaire de​ l’ARIP​ (​Association de Recherche sur l’Image Photographique) ​le mercredi 6 mai,  interrogera les croisements entre *Photographie, musée et altérité*.
Deux jeunes chercheuses viendront présenter leurs travaux qui dialoguent avec ce thème
– *Andréa Delaplace* (Université Paris I/ED 441-HiCSA)
– *Anaïs Mauuarin *(Université Paris I/ED 441-HiCSA).
Andréa Delaplace, *La collection photographique du Musée National de  l’Histoire de l’Immigration*

En France, le Musée de l’Histoire de l’Immigration (jusqu’en 2013 : Cité  nationale de l’Histoire de l’Immigration), qui a ouvert ses portes en octobre 2007, se distingue par l’originalité de son projet et les discussions qu’il a suscitées dans divers domaines (du milieu académique  aux réseaux d’associations qui s’occupent des immigrés en France). Le musée présente au public une approche historique et culturelle de l’immigration ainsi que des œuvres d’Art Contemporain traitant du sujet.
​ ​
Lors de ma communication, on s’interrogera sur comment ce musée constitue une tentative de reconnaître le patrimoine de l’immigration comme un patrimoine national et comment s’est constitué la collection photographique du musée.

Anaïs Mauuarin, *Au-delà du document ? Le statut de la photographie au Musée d’Ethnographie du Trocadéro dans les années 1930*
Cette contribution vise à soulever la question du statut de la photographie au sein du Musée d’Ethnographie du Trocadéro (Paris), réorganisé en 1928 et  devenu le Musée de l’Homme en 1938. Ces années 1930 voient la photographie  conquérir de nouveaux espaces au sein du musée, et une photothèque se mettre en place, progressivement doublée d’un service commercial. Le statut  de la photographie se trouve par là-même troublé : au-delà d’un simple  élément de documentation, elle est de plus en plus envisagée selon les qualités qui lui seraient propres.

*Rendez-vous le mercredi 6 mai,* *de 18h à 20h à l’INHA (salle Demargne),2 rue Vivienne, 75002 Paris*

CFP: Hidden Heritage Conference 2016

CALL FOR PAPERS
Hidden Heritage
9th April 2016
10:00 – 16.30
Location: Dorchester Town Hall, North Square, Dorchester Dorset DT1 1JF

 

This conference’s themes are:

What is hidden Heritage?

What are the benefits of studying Heritage?

How do we engage the general public?

Hidden heritage has been overlooked area in both British and International heritage for many years, why has this occurred and should it continue?

How can heritage professional’s contribute to a better understanding and engage the general public both now and for generations to come?

We invite submissions for papers on hidden heritage to be presented at the conference. If the current lack of knowledge or engagement has affected you or your institutions, we would like to hear from you.

 

Please submit any enquiries and your abstract by email to: i7805651@bournemouth.ac.uk

Closing date for abstracts submissions: 20th March 2016

CFP: Urban Heritage and Urban Images – HU Berlin -10/15

CfP: Urban Heritage and Urban Images: Imagineering Urban Heritage -⁠ Berlin 10/⁠15

Stadtforschung meets Heritage/IfEE/IKB Humboldt-Universität zu Berlin
29.10.2015-30.10.2015, Berlin, Mohrentr 41, 10407 Berlin
Deadline: 15.05.2015

Images of cities have a long history and they are since long research object of the art history and related disciplines. However city images,
produced due to economic purposes, are analysed only since short time, primarily in the social sciences. The production of city images is
conceptualized as Urban Imagineering. This describes a differentiated field of discourses and practices in which above all agents from city
branding and urban economy are involved, but also urban politics and architecture in order to generate specific pictures, narratives and symbols of urbanity. Nevertheless, these city branding and identity creating processes are continuously changing and at the same time influencing the self-image of the city: this happens in a matrix of urban images, history, economy and heritage.
In this context a special function comes up to the tangible heritage: Along various interests different components of the heritage are interpreted with the help of history anew. They are overloaded with different symbols and narratives in order to acknowledge their uniqueness. In this frames the workshop aims to ask for the interaction between image, history and architecture. The following questions are formulated:
– Which interaction exists between the tangible heritage and the production of city images?
– To what extend does history play a role in the process of transformation of heritage into images? The workshop intends to introduce and analyze case studies from all over Europe. There are especially such cases studies required which discuss the following perspectives:
– Outgoing from architecture, they focus on the interaction between image, history and materiality in urban space;
-⁠ Outgoing from social practices, they analyse the constructed and projected images.

Please submit your proposal of ca. 800 characters and some personal information as well as contact details by May 15, 2015 to:
gantneresz@hu-berlin.de

https://stadtforschungmeetsheritage.wordpress.com

 

Seminar: Mémoires et patrimonialisations des migrations 19 mai

Journée d’étude

Médiations du patrimoine des migrations

Musée de l’histoire de l’immigration

19 Mai 2015

Avec le soutien de l’Institut interdisciplinaire du contemporain

Journée commune aux deux séminaires de l’EHESS

Anthropologie des médiations du patrimoine

Mémoires et patrimonialisations des migrations

 

L’on entend par médiation le double processus qui vise la communication des savoirs patrimoniaux et leur appropriation par les publics. Conciliant le souci de démocratisation culturelle hérité de la Révolution et le projet de démocratie culturelle porté par la contre-culture, ses déclinaisons sont multiples et sans cesse réinventées : visite guidée, exposition, reconstitution, expérimentation, tourisme créatif, etc. Indissociable de toute expérience patrimoniale, la médiation est devenue si évidente qu’on ne la voit plus et c’est d’ailleurs à l’aune de cette invisibilité que l’on mesure son efficacité. Aussi est-on enclin à passer son chemin et à rester aveugle à ce qui se joue là, à savoir la rencontre, le dialogue, ou la collision de différentes conceptions du patrimoine, celles des spécialistes et celles des profanes. Se définissant fondamentalement comme acte de partage, la médiation, non contente de donner à voir toutes ces représentations, les travaille aussi pour en produire de nouvelles.

Rapportée au patrimoine des migrations, la question de la médiation apparaît vite centrale, parce qu’intrinsèquement liée à son affirmation même. Composant avec la ténuité voire l’absence de traces matérielles susceptibles de rendre compte de l’histoire des origines, de l’exil et de l’installation, ce patrimoine, de fait souvent assimilé aux mémoires des migrations, et revêtant une grande part d’immatériel, existe pour l’essentiel dans et par l’acte de transmission. Aussi tend-il à se confondre avec sa médiation qui lui est d’autant plus consubstantielle qu’il se revendique autre et qu’il entend être admis comme tel. Marqué au coin du désir de reconnaissance, pourrait-il en effet se passer de médiation ? En somme, il en va du patrimoine des migrations et de sa médiation comme d’un cas-limite, dont il reste à tirer parti pour saisir ce que la médiation fait au patrimoine. Ce faisant, il s’agira aussi de mettre à profit ce resserrement de focale sur les médiations pour affiner notre compréhension du patrimoine des migrations et de ses spécificités, à l’heure du « tout patrimonial ».

Organisation 

Michèle Baussant, CNRS, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, Centre de recherche français de Jérusalem

Marina Chauliac, DRAC Rhône-Alpes, IIAC – équipe CEM

Irène Dos Santos, IIAC, équipe CEM, Centro em Rede de Investigaçao em Antropologia – Lisbonne

Anne Monjaret, CNRS, IIAC – équipe LAHIC

Evelyne Ribert, CNRS, IIAC –  équipe CEM

Sylvie Sagnes, CNRS, IIAC – équipe LAHIC

Nancy Venel, Université Lyon 2, laboratoire Triangle

 

PROGRAMME

 

10h00 Accueil

Luc Gruson, directeur du Musée de l’Histoire de l’Immigration (sous réserve)

10h15 Introduction 

10h30

Hélène Bertheleu, maître de conférences, Université de Tours, CITERES :

Migrations et pratiques patrimoniales : expériences muséales et récits situés

11h30

Xavier Roigé Ventura, professeur, Université de Barcelone :

Les musées de l’émigration en Catalogne

12h30 Déjeuner (possibilité de restauration sur place[*])

14h00

Sylvie Sagnes, chargée de recherche CNRS, IIAC – équipe LAHIC

Médiation rouge baiser : le patrimoine de l’immigration médiateur de transculturalité 

15h00

visite de la galerie des dons

Stéphanie Mahieu, responsable des collections ethnographiques, Musée de l’Histoire de l’Immigration

« La Galerie des Dons » du Musée de l’Histoire de l’Immigration :

 quand les objets du quotidien deviennent des objets de mémoire

16h visite libre du musée de l’histoire de l’immigration

[*] Mosaïque café : cuisine thaï, menu 12 € (2 entrées et 2 plats au choix).

Réservation avant le 11 mai : irenedossantos75@gmail.com

Prize: Prix de thèse 2015 / Ph.D. Thesis Prize 2015 – musée du quai Branly

Le département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly souhaite encourager et soutenir les travaux de recherche dans les domaines des arts occidentaux et extra-occidentaux, des patrimoines matériels et immatériels, des institutions muséales et de leurs collections, de la technologie et de la culture matérielle. Les disciplines concernées sont l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie, les arts du spectacle et la sociologie.

A cette fin, deux prix de thèse pour aide à la publication d’un montant total de 8 000 euros sont attribués chaque année à deux thèses de doctorat qui se distinguent par leur intérêt scientifique et leur originalité.

Seront prises en compte les thèses rédigées en français ou en anglais soutenues depuis le 1er octobre 2013 (une seule candidature est possible). Cette thèse doit traiter d’un sujet lié aux champs de recherches privilégiés par le musée.

La sélection sera effectuée par le Comité d’évaluation scientifique du musée du quai Branly

Procédure :

Les propositions de candidatures doivent obligatoirement être présentées par ledirecteur de thèse ou par une personnalité scientifique reconnue.

Pièces à fournir pour la constitution du dossier de candidature :

–           rapport de soutenance de la thèse

–           attestation de diplôme délivrée par l’université de rattachement

–           résumé de la thèse (en 10 pages maximum)

–           CV et liste des publications

–           lettre de recommandation d’une personnalité scientifique autre que le directeur de thèse

–           lettre du directeur de thèse justifiant la candidature (sur le formulaire ou

séparée)

–           un exemplaire de la thèse sur CD-Rom (si possible en fichier pdf)

–           fiche de candidature, qui peut être téléchargée à l’adresse suivante :

http://www.quaibranly.fr/fr/enseignement/bourses/prix-de-these/index.html

Dans le cas de pays où le rapport de soutenance n’existe pas, merci de l’indiquer spécifiquement dans le dossier de candidature, et de joindre les rapports des examinateurs.

Date limite de dépôt des candidatures : 8 juin 2015 (le cachet de la poste faisant foi). Le dossier est à adresser au : Musée du quai Branly, Département de la recherche et de l’enseignement, 222, rue de l’Université. 75343 Paris Cedex 07. Il peut également être déposé à l’accueil du musée aux heures d’ouverture (222, rue de l’Université, Paris 7e).

Pour toute question, s’adresser à prix.these@quaibranly.fr.

La liste des candidats admis à concourir sera publiée à la fin du mois de juin et les résultats fin novembre, sur le site Internet du musée.

Ph.D. thesis award 2015

musée du quai Branly

The musée du quai Branly’s Research and Higher Education Department seeks to encourage and support multidisciplinary research in the academic fields of social/cultural anthropology, ethnomusicology, art history, history, archaeology, sociology, and performance studies. The research topics concerned are: Western and non-Western arts, material and intangible heritage, museum institutions and their collections, technology, ritual performance and material culture.

To this end, two thesis awards, amounting to a total sum of 8 000 Euros, are granted each year to distinguish two outstanding doctoral theses.

 

Doctoral Theses can be submitted in French or in English; they must have been defended/passed after October 1st 2013 (one application only). The subject of the thesis must be relevant to the fields of interest defined above. The award winners will be selected by the musée du quai Branly scientific assessment committee.

 

Procedure:

Applications must be presented by the thesis supervisor or by a recognized member of the scientific community.

The application must include the following documents:

– report on the defense or viva voce

– copy of the diploma awarded by the university

– summary of the thesis (10 pages maximum)

– CV and list of publications

– letter from the Ph. D. supervisor outlining reasons for distinguishing the thesis   (on the application form or separated).

– letter of recommendation by a member of the scientific community other

than the thesis supervisor

– copy of the thesis manuscript on a CD-Rom (PDF file)

– application form to be downloaded at the following address :

http://www.quaibranly.fr/fr/enseignement/bourses/prix-de-these/index.html

In the specific case of countries where defense or viva voce reports are not required, please indicate it specifically in the application file and attach your examiners’ report.

Deadline for application: June 8th, 2015 (post office stamp as proof).

Please send your application to: Musée du quai Branly, Département de la recherche et de l’enseignement, 222, rue de l’Université, 75343 Paris cedex 07 (France)

The application file may also be deposited at the musée du quai Branly’s reception desk (222, rue de l’Université 75007 Paris) during museum opening hours.

For further information, please contact prix.these@quaibranly.fr

The list of all the candidates whose application is eligible will be posted on the museum’s website by the end of June, and the names of the successful candidates during the last week of November 2015.

Pièces jointes :

Fiche de candidature au prix de thèse du musée du quai Branly

Application Form for the quai Branly museum Doctoral Thesis Prize

 

 

Film screening: La piedra ausente, Paris, 30 avril 2015

La piedra ausente
(La pierre absente)

Mexique – États-Unis / 2013 / 82’ / VOSTFR
un documentaire de Sandra Rozental et Jessie Lerner

En 1964, la plus grande pierre taillée d’Amérique fut transférée depuis le village de San Miguel Coatlinchan (municipalité de Texcoco, Mexique) jusqu’au Musée National d’Anthropologie de la ville de Mexico, par une impressionnante manœuvre d’ingénierie. L’extraction du monolithe, qui représente une divinité de l’eau préhispanique, a déclenché une rébellion parmi les habitants du village, et sa conséquence : une intervention de l’armée.

Sandra Rozental(Ville de Mexico, 1979) a été curatrice et chercheuse dans des musées d’anthropologie et de culture populaire, journaliste, docteur en anthropologie sociale, critique d’art puis conseillère dans les productions cinématographiques. La pierre absente est sa première réalisation et elle retrace toute une décennie de recherches ethnographiques et d’archives.

Jesse Lerner (États-Unis) Réalisateur, écrivain et curateur. Ses court-métrages ainsi que ses long-métrages ont étés récompensés à de nombreux festivals.

Jeudi 30 avril 2015
Studio des Ursulines

10 Rue des Ursulines
75005 Paris, France
+33 1 56 81 15 20
www.studiodesursulines.comPlein tarif 6 €
Tarif reduit 4 €
réservations : contact@viseur.org