Monthly Archives: May 2011

Job: ICH Unesco

La section du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO recherche des candidats pour une mission au siège, à Paris, pour un remplacement d’environ un an (en commençant par un contrat de 1 ou 2 mois). Cette section est en charge de la mise en œuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Elle gère en particulier les dossiers de candidature pour inscription sur les Listes du patrimoine immatériel.

Nous cherchons des candidats formés aux techniques de gestion documentaire ou à l’archivistique pour être responsable de l’enregistrement, dans notre système documentaire, des pièces qui constituent ces dossiers (documentation papier, photos, films), et pour participer à l’évaluation technique des documents (évaluation de la forme, l’analyse du contenu étant pris en charge par d’autres personnes). Au-delà de ces compétences techniques et d’une expérience professionnelle dans le domaine, les candidats doivent maîtriser parfaitement le français ou l’anglais. La maîtrise d’une autre langue officielle des nations unies (espagnol, russe, arabe ou chinois) serait un plus.

Il s’agirait, dans le jargon UNESCO, d’un contrat de surnuméraire G5, pour une rémunération mensuelle non imposable d’environ 3200 Euros. Le poste est à pourvoir très rapidement (début juin 2011), et les CV sont à envoyer à h.sicard@unesco.org.

Cordialement,

Hugues SICARD

Spécialiste de gestion de l’information

Section du patrimoine culturel immatériel – CLT/CIH/ITH

Secteur de la Culture

UNESCO

Mél : h.sicard@unesco.org

Tél. : +33 (0)1 45 68 47 69

Portable : +33 (0)6 84 27 16 65

Fax : +33 (0)1 45 68 57 52

Site Internet : http://www.unesco.org/culture/ich/

Advertisements

Publication: Anthropology of food Patrimoines alimentaires

Le numéro 8 de la revue en ligne Anthropology of Food  vient de paraître.

Le dossier thématique, coordonné par Jacinthe BESSIERE (MCF Sociologie, Certop, UMR 5044, Université de Toulouse2) et Laurence TIBERE (MCF Sociologie, Certop, UMR 5044, Université de Toulouse2), porte sur les Patrimoines Alimentaires.

Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien suivant : http://aof.revues.org/index6758.html

N’hésitez pas à faire passer  le lien aux collègues potentiellement intéressés.  A diffuser sans modération !

Bien cordialement,

Jacinthe Bessière et Laurence Tibère, coordinatrices du  numéro

Virginie Amilien, pour le comité éditorial

Anthropology of Food  WebJournal

Revue en ligne sur internet ISSN 1609-9168

http://aof.revues.org/

PhD grant: Images iconiques et images virtuelles dans la patrimonialisation des régions post-industrielles : le cas des agglomérations de Cardiff et de Saint-Etienne

Allocation Doctorale de Recherche 2011, Région Rhône-Alpes
Université de Lyon, Ecole doctorale 483 de Sciences sociales,
Université Jean Monnet Saint-Etienne

Images iconiques et images virtuelles dans la patrimonialisation des régions post-industrielles : le cas des agglomérations de Cardiff et de Saint-Étienne

PhD Grant Details

Seminar: “Mise en archives” – Séance 8, le 24 mai 2011 à 17h au CARAN – Paris

La huitième séance de la conférence complémentaire de l’Ecole des Hautes Etudes
en Sciences sociales “La mise en archives” et dédiée à l’histoire des
institutions et des pratiques d’archives, aura lieu ce mardi 24 mai, aux
Archives nationales, en salle suspendue (au-dessus de la salle d’Albâtre, entrée
à gauche au Rdc du CARAN, 11 rue des Quatre fils, 75003) de 17h à 19h.
Trier et répartir les fonds : de la “provenance” à la “pertinence”, regards sur
la distribution et le classement des archives à l’époque révolutionnaire (2)
Les séances sont consacrées cette année à une enquête historique sur le
vocabulaire lié aux pratiques d’archives et d’archivage, en vue de concevoir la
fabrication collective d’un lexique historique des “Mots d’archives”.
En poursuivant l’archéologie des notions de tri, de sélection et de classement
des archives, la séance poursuivra la comparaison entre les pratiques de triage
des papiers des comités des Assemblées successives (jusqu’au Directoire) et la
distribution des papiers provenant des institutions “d’Ancien régime” au sein
des “sections” des Archives nationales.
Les séances ont lieu les 2e et 4e mardi du mois (les deux prochaines et
dernières séances auront lieu le 14 juin et le 28 juin).
bien à vous,
Yann POTIN
NB : détail pratique important – les grilles du CARAN étant fermées après 17h,
il est préférable, si possible, d’arriver quelques minutes en avance (toutefois
quelqu’un pourra venir ouvrir la grille au-delà de 17h, jusqu’à 17h15 environ).

Conference: Mémoires des migrations, patrimonialisation et citoyenneté, 28-30 juin 2011, Citeres, Tours

Mémoires des migrations, patrimonialisation et citoyenneté

Colloque régional et international

organisé par le laboratoire CITERES (CNRS –UMR 6173)

et l’Université François Rabelais de Tours

Ce colloque vise à rassembler des chercheurs en sciences humaines et sociales et des acteurs institutionnels (de la culture, de l’urbain et du social) pour réfléchir ensemble à la place des mémoires des migrations dans les villes et à la nature des liens qui articulent mémoires, patrimoine et citoyenneté.

L’entrée dans cette problématique étant une étude régionale, le colloque permettra d’interroger cette problématique dans plusieurs contextes régionaux, mais aussi de découvrir comment elle est pensée dans des contextes nationaux comme le Royaume-Uni ou le Canada. Cette manifestation a donc une dimension régionale, avec toutefois l’ambition de poser l’objet dans sa dimension nationale (indispensable avec un tel sujet) mais aussi, par le biais d’exemples et d’approches britanniques et canadiennes, dans une perspective internationale.

PROGRAMME

Mardi 28 juin 2011

14 : 00                  PRESENTATION DES RESULTATS DE LA RECHERCHE MENEE EN REGION CENTRE / Salle Anatole France – Mairie de Tours

Restitution collectivepar l’équipe de chercheurs impliqués : Mobilisations « au nom de la mémoire » et formes de patrimonialisation émergentes

  • En présence de Patrick RIEHL, vice-président de la Région chargé de la recherche (en charge des universités, enseignement supérieur, recherche, innovation et transfert de technologie)
  • Et de Michel TALBOT, Service de l’action territoriale et interministérielle, DRAC Centre.

15 :15                   PAUSE

15 :30                  QUESTIONS ET DEBAT AVEC LA SALLE

16 :00 – 18 : 00     TALE RONDE /

         Histoire et mémoires des migrations dans les institutions patrimoniales

Présidée par Christian HOTTIN, Pilotage de la Recherche, Ministère de la culture et de la communication et Carole CANETTE, Conseillère Régionale, Déléguée à la Culture et patrimoine en Région Centre

  •  Xavier DE LA SELLE, Le Rize – Centre Mémoires et Société, Villeurbanne
  •  Claire CALOGIROU, IDEMEC, CNRS / Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée
  •  Silvia BERNARDI, Musée Paolo Cresci de Lucca (Italie)
  •  Julie GARNIER, MIGRINTER, Université Poitiers / A propos de l’Exposition « Nantais venus d’ailleurs » – Musée de Nantes

Mercredi 29 juin 2011

8:30            ACCUEIL DES PARTICIPANTS

                            Salle Anatole France – Mairie de Tours

9:00 – 9:30  Allocutions d’ouverture

Michel CAMUX, Préfet de la région Centre (ou son représentant)

Mr BONNEAU, Président du Conseil Régional (à confirmer) 

Mme LARRUE, Citeres / Université François Rabelais de Tours

09:30 – 09:45        INTRODUCTION / Mémoires en migration : un débat transver

Hélène BERTHELEU, CITERES, Université de Tours

09:45 – 13:00          conférences introductives 

  •  Laure TEULIÈRES, FRAMESPA, Université de Toulouse – Le Mirail : Les conditions d’émergence des mémoires des migrations au prisme d’enjeux mémoriels contemporains
  •  Catherine NEVEU, LAIOS, EHESS : Engagements, mémoires et citoyennetés urbaines

Pause Café

  •  Michel RAUTENBERG, Centre Max Weber, Université de Saint Etienne : Des mémoires qui résistent à la patrimonialisation ?
  •  Alain BATTEGAY, Cnrs, LAMES-Aix en Provence/Centre Max Weber- Lyon-Saint-Etienne : Les mémoires de l’immigration dans les redéploiements mémoriels en France. Ce que le public fait à la mémoire.

13:00                         PAUSE – REPAS SERVI SUR PLACE

                                   Visite des expositions photos dans le Péristyle de la Mairie

                                   Présentation du site www.memoiresplurielles.fr

PENDANT LE COLLOQUE

Visite sur place de deux expositions photographiques

« Retour au Laos » par Malik NEJMI

A la demande de la communauté laotienne qui souhaitait documenter ce voyage et en partenariat avec le Secours Populaire, j’ai suivi l’évolution de ces vingt adolescents dans leur projet de retour au Laos. Sensible aux questions de transmission des cultures parentales, j’ai essayé de dresser ici le portrait de la jeune génération laotienne née en France, à travers un voyage unique et sensible, conditionné par l’espoir d’un retour aux sources… Comment photographier et retranscrire cet espoir de voir se reconstituer des liens avec un pays que les parents ont quitté, il y a trente ans ? La force de ce projet est à l’image de ce que les jeunes ont mis en œuvre pour le réaliser.

« Mémoires de nos aînés » par Kadir HAMOU et Malik NEJMI

Fin 2007, Kader Hamou, médiateur culturel, contacte le photographe Malik Nejmi pour un « petit projet », un simple recueil de mémoires d’immigrés. Quelques récits de vie plus tard, les visages ont surgi avec leurs rides creusées et leurs regards brillants. Ils ne sont pas seuls ces aîné(e)s : le « petit projet » s’est étendu au quartier de la Rabière avec ses hommes et ses femmes pris sur le vif. Mémoire de nos aîné(e)s réunit un texte saisissant et des visages magnifiques, portés par un passeur de mots et un photographe écrivain. Un tout petit projet pour un flot d’humanité.

14:30 – 16:00        Mémoires des migrations : représentations et citoyennetés

                                            Table ronde N°1

Animée par Hélène HATZFELD, chargée de mission, Ministère de la culture et de la communication

  •  Georgie WEMYSS, Goldmiths, University of London (traduction assurée par Catherine Neveu) : White Discourse, Memory and Hierarchies of Belonging
  • · Jim HOUSE, Centre for French and Francophone Cultural Studies, University of Leeds :  Mémoires, silence et engagement
  •  Yvan GASTAUT, CMMC, Université de Nice : Les enjeux des mémoires des migrations  en région PACA

16:00 – 16:30        DEBAT AVEC LA SALLE 

16:30 – 18:00        Mémoires des migrations, transmission et territoires

Table ronde N°2

Animée par Patrice MELE, CITERES, Université de Tours

  • Ahmed BOUBEKER, Piero GALLORO, Laboratoire Lorrain de Sciences sociales, Université de Metz : Des non-lieux de mémoire des migrations ?
  •  Julie GARNIER, MIGRINTER, Université de Poitiers : La mémoire “des murs” au  détour de l’injonction mémorielle
  •  Scott G.SOO, French Studies, School of Humanities, University of Southampton : Don Quijote, la télévision et le jardin : récits de vie et milieux de mémoire des  Républicains espagnols

18:00 – 18:30        DEBAT AVEC LA SALLE

19:00                    RECEPTION /COCKTAIL A LA MAIRIE DE TOURS

                            Accueil par Mr Jean Germain, Maire de Tours

21:00                   SOIREE THEATRE

Entre mémoire, émotion et récit de soi présentée par Hélène BERTHELEU, CITERES, Université de Tours – Salle Thélème, Université de Tours

Pièce de Théâtre : « Sans nom »

Compagnie Gavroche Théâtre, de et avec Mohamed BELLAHCENE

Eclairage : Jean-Raphael SMITH

Un homme dénommé Mohamed interné à l’hôpital psychiatrique délire. De ces délires, des textes d’Arthur Raimbaud, de Maupassant jaillissent comme des torrents de mots. Mohamed se dédouble soudainement pour devenir des personnages tels qu’un metteur en scène, un animateur socioculturel, un vieillard ou encore un rebelle qui lui expriment tous comment faire et que faire comme métier. Mohamed n’existe pas à leurs yeux, quant à lui il n’existe qu’à travers les textes lumineux profonds et inaccessibles. Chaque personnage ou chaque double voulant être Mohamed, s’ensuit une course poursuite pour le vampiriser. Qui est Mohamed ? Rêve ou cauchemar ? La recherche d’une identité, le déracinement sont au centre de cette quête. Un seul comédien pour cinq personnages dans un spectacle fantastique avec un décor de jeux d’ombres, de sons, d’ambiances qui vous emmène loin des portes de la conscience. Qui est-il ? Qui sommes-nous ?

Jeudi 30 juin 201

9:00 – 10:30    Mémoires des migrations : effets de contextes, engagements institutionnels ?

Table ronde n°3

Animée parMichel RAUTENBERG, MODYS, Université de Saint Etienne

  • Marianne AMAR, CNHI, Paris : “Généalogie politique d’un projet culturel : la naissance d’un musée de l’immigration à Paris (1989-2007)”
  • Hélène HATZFELD, Ministère de la culture et de la communication : Mémoires, institutions patrimoniales et contextes locaux
  • Jean-Barthelemi DEBOST, Service du patrimoine culturel, Conseil général de la Seine-Saint-Denis : Le rôle des collectivités locales : l’expérience d’un département engagé
  • Evelyne RIBERT, IIAC/CEM, CNRS : Les actions mémorielles des Espagnols en Seine Saint-Denis

10:30 – 11:00          DEBAT AVEC LA SALLE

11:00 – 13:00        Co-produire la mémoire : quels réseaux d’acteurs ?

Table ronde n°4

Animée par Julie GARNIER, MIGRINTER, Université de Poitiers

  • Naïma YAHI, Association Génériques : Vingt ans d’expérience et de recul d’un acteur « historique »
  • Xavier DE LA SELLE, Le Rize – Centre Mémoires et Société : L’expérience du Centre      Mémoires et Société de Villeurbanne
  • Joëlle RICHARD & Gayé PETEK, anciennes responsables d’associations    d’accompagnement des migrants : Des acteurs en péril et une mémoire étouffée

13:00 PAUSE – REPAS SERVI SUR PLACE

14:30 – 16:30          De la mémoire à la patrimonialisation des migrations

Table ronde n°5

Animée par Alain BATTEGAY, LAMES-Aix en Provence/Centre Max Weber- Lyon-Saint-Etienne

  • Françoise CLAVAIROLLE, CITERES, Université de Tours : La question patrimoniale à la lumière des migrations
  • VéroniqueDASSIE, LAHIC, Paris et Marie-Blanche FOURCADE, UQAM : Souvenirs, intimité et transmission
  • Guillaume ETIENNE, CITERES, Université de Tours et Pôleth WADBLED, ODRIS / Mémoires Plurielles en région Centre : La religion comme vecteur de patrimonialisation des migrations ?

16:30 – 17:00        Conclusion et perspectives

par Hélène BERTHELEU, CITERES, Université de Tours

Contact :

Hélène BERTHELEU, Maître de Conférences en sociologie

Université de Tours, Laboratoire CITERES UMR 6173 CNRS

Tel : 06 32 75 93 51

bertheleu@univ-tours.fr

Inscription au colloque:

Lydia SEABRA, Laboratoire CITERES – Equipe Cost

Tel : 02 47 36 15 31

Comité scientifique :

Marianne Amar, Historienne, Service Recherche de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration

Alain Battegay, Sociologue, Laboratoire UMR CNRS LAMES, Université d’Aix en Provence

Françoise Clavairolle, Anthropologue, Université de Tours, UMR 6173 CITERES

Marie-Blanche Fourcade, UQAM Département d’histoire de l’Art, Canada

Hélène Hatzfeld, Politiste, DREST, Ministère de la Culture

Catherine Neveu, Anthropologue, UMR CNRS LAIOS, école des Hautes études en Sciences Sociales

Michel Rautenberg, Ethnologue, Université de Saint Etienne, Laboratoire UMR CNRS MODYS.

Laure Teulières, Historienne, Université de Toulouse le Mirail, FRAMESPA

Comité d’organisation :

Hélène Bertheleu, Sociologue, Université de Tours, UMR 6173 CITERES

Véronique Dassié, Anthropologue, Laboratoire LAHIC/Ministère de la culture, associée UMR 6173 CITERES

Guillaume Etienne, Doctorant en anthropologie, Université de Tours, UMR 6173 CITERES

Julie Garnier, Sociologue, Université de Poitiers, UMR 6173 CITERES, MIGRINTER

Muriel Hourlier, Chargée de communication (UMR 6173 CITERES)

Lydia Seabra, organisation administrative et financière (UMR 6173 CITERES)

Link : http://www.migrations-centre.fr/

CFP: Music, Tourism and Travel Conference 2012

Conference Announcement and Call for Papers

Soundtracks: Music, Tourism and Travel
6-9 July 2012, Liverpool, United Kingdom

As an expression of culture, a form of intangible heritage, a signifier of place, and a marker of moments, music provides an important and emotive narrative for tourists. Indeed, it is increasingly difficult to imagine tourism ‘in silence’, outside of the scores and songs which accompany and punctuate journeys. From touristic performances of traditional dance, pilgrimages to the homes and graves of composers and singers, impromptu street entertainments, tours to concerts, attending festivals, to the sounds of the car radio, the travelling with ipods and the ‘muzak’ of hotel lifts, music can both activate and shape the journey, and passively permeate its duration. Music can both define and transcend the borders of destinations, emphasise and challenge notions of tradition, provide opportunities for liminal play, transgression and resistance and, help define the identities of visitors and the visited.

CALL FOR PAPERS

In this, the CTCC’s 6th international research conference, and in the City of Liverpool famed for its popular music, we seek to explore the relationships between tourism, tourists and all forms/genres and sub-genres of music including: popular, classical, folk, dance, rock, jazz and hip-hop, across all cultures and continents. In the context of new and old global mobilities, we are interested in musical pilgrimage, the material and social flows of travellers and musicians, the cultural and economic policies that promote music tourism, festivals and performances for tourists, ethnographies of touristic encounters with music, the place of music in the representation of tourism destinations and, the role of music in the construction of tourist discourses, narratives and memories. As in previous events, the conference aims to provide critical dialogue beyond disciplinary boundaries and epistemologies and thus we welcome papers from the widest range of disciplines and fields including: anthropology, cultural geography, cultural studies, ethnology and folklore, history, heritage studies, landscape studies, leisure studies, museum studies, musicology and ethnomusicology, philosophy, political sciences, sociology, subaltern studies, tourism studies and urban/spatial planning.

We welcome innovative perspectives on all aspects of music and tourism. Key themes of interest to the conference include:
* Musical memory – the role of music in narratives of touristic experience
* Fans, pilgrimage and performances – motivations, behaviours and meanings
* The tourist’s involvement in preserving and creating musical traditions
* Managing tourists at musical sites
* Musical imaginaries – representing places, peoples and pasts in music
* Dance tourism and embodied practices
* Designing ambience – mobilising music in touristic spaces
* Music festivals as opportunities for tourist encounters
* Inspirations – travelling musicians
* Music as intangible heritage – touring through traditions
* Challenging musical traditions – tourist ‘noise’
Please submit a 300 word abstract including title and full contact details as an electronic file to ctcc@leedsmet.ac.uk. You may submit your abstract as soon as possible but no later than 21st November 2011.

For further details on the conference please visit: www.tourism-culture.com or contact us at: CTCC, Leeds Metropolitan University, Bronte Building, Headingley Campus, Leeds LS6 3QS United Kingdom.
Email ctcc@leedsmet.ac.uk, Tel. +44 (0) 113 812 8541 or Fax +44 (0) 113 812 8544

===
Daniela Carl
CTCC
Tourism & Entertainment Management
Carnegie Faculty, Leeds Metropolitan University
Brontë 206, Headingley Campus
Leeds LS6 3QS
United Kingdom

Phone +44 (0)113- 812 8541
Fax +44 (0)113- 812 8544
===

Workshop: «La Vénus hottentote entre Barnum et Muséum » 1er juin, Paris

Le Centre Alexandre Koyré et le Muséum national d’histoire naturelle organisent le 1er juin 2011 une journée d’étude intitulée
La Vénus hottentote entre Barnum et Muséum
(auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution, 36, rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75005 Paris)

Vous trouverez ci-dessous et en document joint le programme de cette journée. Merci de le faire circuler autour de vous.
Cette journée est largement ouverte et toute personne intéressée sera le(a) bienvenu(e). Toutefois, le nombre de places étant limité, il est vivement conseillé de s’inscrire (gratuitement) auprès d’Anne Sirand [sirand@mnhn.fr].

Journée d’étude ouverte au public
organisée par le Centre Alexandre Koyré et le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN)
le 1er juin 2011, de 9h00 à 17h45
Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution,
36, rue Geoffroy Saint Hilaire, 75005 Paris

9h00    Ouverture de la journée par Jeanne Peiffer, Directeur de recherche CNRS, Directeur du Centre Alexandre Koyré, suivie de la
Projection du film VÉNUS NOIRE d’Abdellatif Kechiche

12h00    Saartjie Baartman et nous : le spectacle de l’altérité
Président et modérateur : Alain Froment, Directeur scientifique des collections, MNHN
Pascal Blanchard, Historien, chercheur-associé au Laboratoire Communication et Politique (CNRS),
« De la Vénus hottentote aux exhibitions coloniales (1810-1940) : l’affirmation et le développement d’une culture populaire du regard »
Christelle Patin, Anthropologue doctorante à l’IRIS/EHESS, « Les présentations post mortem de la “Vénus hottentote” : muséologie et économies morales »
Discussion publique

13h00   Pause déjeuner

14h00   L’éloquence du forum : du savant au politique
Ouverture/présidence : Florence Raulin-Cerceau, Maître de conférence, MNHN-Centre Alexandre Koyré
Philippe Taquet, Paléontologue, vice-président de l’Académie des sciences : « Les corps de Sarah Baartman et de Georges Cuvier sous le regard de la science du XIXe siècle »
Claude Blanckaert, Directeur de recherche CNRS, Centre Alexandre Koyré,  « Le Hottentot, type archaïque ou Homme premier ? Perspectives naturalistes au XIXe siècle »
Arnaud Hurel, Chargé de conservation des collections, MNHN et Institut de paléontologie humaine, « Hottentots et Boschimans dans la construction de la préhistoire française»

Pause – discussion
Michel Van Praët, Professeur au Muséum, Centre Alexandre Koyré,  Directeur du projet de rénovation du musée de l’Homme : « Exposer les éléments du corps humain : la muséologie questionnée, le droit et l’éthique en dialogue »

Discussion

Clôture à 17h30/17h45

Organisation :
Claude Blanckaert (blanckaertmc@wanadoo.fr) et Anne Sirand (sirand@mnhn.fr ou tel  01 40 79 80 01)
Le nombre de places étant limité, il est vivement conseillé de s’inscrire, auprès de sirand@mnhn.fr

Publication : Saskia Cousin, Les Miroirs du tourisme. Ethnographie de la Touraine du Sud

Les Miroirs du tourisme

Ethnographie de la Touraine du Sud

Saskia Cousin

Appuyé par des enquêtes ethnographiques, sociologiques et historiques, cet ouvrage retrace l’histoire et l’actualité du tourisme dans le sud de l’Indre-et-Loire. Il montre que dès le milieu du xixe siècle, le tourisme a joué un rôle central dans la construction de l’imaginaire associé à la Touraine. En effet, cette dernière s’est rapidement distinguée par sa position et sa revendication de centralité : centre géographique de la France, centre historique du pouvoir, centre linguistique du français, centre culturel du patrimoine. Se distanciant des travaux d’histoire classique centrés sur le rôle « d’inventeur » joué par les touristes, l’ouvrage révèle que les collectivités locales n’ont jamais été passives vis-à-vis de l’industrie touristique. Ediles, érudits, notables, commerçants ont patiemment imaginé, organisé et structuré l’offre touristique tourangelle.

A partir d’études biographiques, l’ouvrage décrit ainsi les caractéristiques sociologiques des personnes qui, depuis le milieu du XIXe, se sont constituées en intermédiaires et promoteurs du tourisme, quelles que soient leurs motivations. Une ethnographie fine de la réception du tourisme dans le sud de la Touraine permet de mieux comprendre comment les tourangeaux anciens et nouveaux vivent avec cette réalité qui agit sur leur vie quotidienne sans toutefois la bouleverser. Si l’image d’une Touraine caractérisée par son patrimoine historique bâti est devenue omniprésente après la Seconde Guerre mondiale, les étapes précédentes révèlent que la Touraine du tourisme s’est aussi construite en relation avec les réseaux régionalistes et éducatifs. L’ouvrage montre enfin que le tourisme a été et reste le vecteur de l’édification d’une identité locale perçue et promue comme la petite patrie de l’imaginaire national.

Saskia Cousin est diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Lille, docteur en anthropologie sociale (EHESS, Paris), maîtresse de conférence en sociologie à l’IUT de Tours, co-directrice de la revue espacestemps.net (EPFL, Lausanne), elle travaille sur le tourisme depuis une quinzaine d’années. Elle anime depuis cinq ans un groupe et un séminaire de recherche sur le sujet à l’EHESS. Elle a publié de nombreux articles scientifiques, ainsi que l’ouvrage Sociologie du Tourisme, co-écrit avec Bertrand Réau et publié aux éditions La Découverte en 2009.

Collection : Hors collection

ISBN : 978-2-84446-191-9

Code Sodis : 939 859 7

Mise en vente : 13 mai 2011

Prix : 19 euros

Seminar: 19 mai : Patrimoine mondial, politique régionale, tourisme (trans)national : le cas d’Osogbo (Nigeria). S Cousin / JL Martineau

Séminaire “Tourisme : Recherches , Institutions, Pratiques” *

Saskia Cousin (IIAC-LAIOS / Université François-Rabelais), Nadège
Chabloz (EHESS / Centre d’Etudes Africaines), David Dumoulin (CREDA-
ERSIPAL / Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle), Bertrand Réau (CESSP-
CSE / Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne)

Prochaine séance : jeudi 19 mai 2011, 105 bld Raspail, salle 1, 17h-19h

Patrimoine mondial, politique régionale, tourisme (trans)national : le cas d’Osogbo (Nigeria)

Saskia Cousin, anthropologue (IIAC LAIOS, Université François Rabelais)
Jean-Luc Martineau, historien (HSTM – Inalco, SEDET)

Saskia Cousin et Jean-Luc Martineau, 2009 , « Le festival, le bois
sacré et l’Unesco. Logiques politiques du tourisme culturel à Osogbo
(Nigeria) », Cahiers d’Etudes Africaines n°194, 337-364

—-

Chercheuse au IIAC-LAIOS et au CITERES (Université François Rabelais),
Saskia Cousin est maîtresse de conférence et travaille sur les enjeux
politiques et identitaires du tourisme et de la patrimonialisation,
principalement au Bénin.

Cousin S., 2008, « L’Unesco et la doctrine du tourisme culturel »,
Civilisations, vol. 57 (1-2), 41-56
Cousin S., 2011, « Extensions du domaine de la restauration. Porto-
Novo capitale  », in Christine Mengin et Alain Godonou (dir.), Le
patrimoine de Porto-Novo : réhabilitation, développement, perspectives
touristiques. Travaux du réseau Patrimoine et développement,
Publications de la Sorbonne/École du patrimoine africain, Paris/Porto-
Novo

Chercheur dans l’équipe HSTM-INALCO et au SEDET, Paris 7 Diderot, Jean-
Luc Martineau est maitre de conférence, spécialiste d’histoire
contemporaine du Nigeria, en particulier de l’espace yoruba, et du
Bénin. Il travaille sur les constructions identitaires à différentes
échelles du territoire.

Martineau, J.-L., 2006 : « Yorùbá Nationalism and the Reshaping of
Obaship » in FALOLA, T. & GENOVA, Ann, Yorùbá Identity and Power
Politics, Rochester : University of Rochester Press, 2006, p. 205-228
Martineau, J.-L., 2004, « L’espace yoruba (fin xix siècle-1960) »,
Journal des africanistes [En ligne], 74-1/2
Martineau, J.-L.,  2003, « L’identité locale comme garantie de
sécurité en ville, une idée récente », in L. Fourchard & I. O. Albert
(sous la dir. de), Sécurité, crime et ségrégation dans les villes
d’Afrique de l’Ouest du xixe siècle à nos jours, Paris, Karthala-IFRA,
pp. 395-415.
Martineau, J.-L., 2008, « Shifting Identities among Nigerian Yoruba in
Dahomey and the Republic of Benin (1940s–2004) » in FALOLA, T.,
Rochester (EU) : University of Rochester

Job: Research Fellow in Tangible/Intangible Heritage, Leeds, UK

Research Fellow in Tangible/Intangible Heritage (deadeline: 26 May 2011)

University of Leeds – Faculty of Performance, Visual Arts and Communications, School of Fine Art

Fixed Term for a period of 5 years from 1 September 2011

Applications are invited for a Research Fellowship in the field of heritage broadly conceived. You should hold a PhD in a field related to the Heritage/Museum sector, with a research profile that demonstrates a sustained theoretical orientation that is simultaneously grounded in material practice. Research focus could be on tangible or intangible aspects of heritage, or the intersection of the two. You should be a scholar of international standing, with a significant record of publications and successful external funding bids, and a research profile that will further the critical interdisciplinary project of the School of Fine Art, History of Art and Cultural Studies and the Faculty of Performance, Visual Arts and Communications (PVAC). In addition, you should have substantial experience in leading research initiatives and supervising PhD students.

The Fellowship is one of three being created in the Culture, Society and Innovation Hub-a major research initiative across the PVAC Faculty dedicated to research for, through and about innovation in the Cultural Industries.

The appointment is for a period of five years in the first instance. It is envisaged that at the end of that time the Fellow will transfer to a permanent academic post subject to a satisfactory probationary review.

Informal enquiries may be made to Professor Catherine E. Karkov, tel +44 (0)113 343 5276, email c.e.karkov@leeds.ac.uk

For more information and to apply for this post, please go to http://jobs.leeds.ac.uk/ and complete the Vacancy Search Criteria.

Job Ref: PVART0002
Closing Date: 26 May 2011