Salvatore Bevilacqua

Salvatore BEVILACQUA (PhD)

Responsable de recherche, chargé de cours FBM
Institut des humanités en médecine – IHM

https://www.chuv.ch/fr/ihm/ihm-home/

Publications de Salvatore Bevilacqua

A paraître : Bevilacqua S., Marie d’Avigneau L., « La ville animale », Les Cahiers de l’Ouest, n° 5. Gollion : Infolio

A paraître : Bevilacqua S., Marie d’Avigneau L., Cochand Alexia, « Dans les entrailles de Lausanne », Passé Simple. Mensuel romand d’histoire et d’archéologie

Bevilacqua S. (2019), « The rebirth of Tarantism in Salento: polysemy of a reincorporated heritage », FLEE Project – Odyssey of an Italian Ritual, dir. Marzo A., Duport O., Åhnebrink C.

Bevilacqua S. (2018), « Historical / anthropological / philosophical aspects of vegan diets », in Baumer B. & Darioli R., Vegan diets: review of nutritional benefits and risks. Expert report of th FCN. Bern: EEK/COFA, pp. 9-11

Bevilacqua S. (2017), « Pascal Byrde, épithésiste et ‘passeur de visages’ », in Hennard Dutheil de la Rochère M., Guido L., Maire B., Panese F., Roelens N., Visages. Histoires, représentations, créations. Lausanne: Editions BHMS, pp. 379-393

Bevilacqua S. (2015), «L’impensé du genre dans la patrimonialisation du régime méditerranéen», Journal des anthropologues, n° 140-141, 2015, pp. 51-71

Bevilacqua S. (2014), « La fortune de la diète méditerranéenne: de la médicalisation à la patrimonialisation », Tsantsa, 19, pp. 68-79

Bevilacqua S. (2012), « Bouffeurs de spaghettis » et « mangeurs chats », Terra Cognita – Revue Suisse de l’intégration et de la migration, n° 20, pp. 38 – 41

Bevilacqua S. (2012), « Politiques du territoire et usages sociaux du patrimoine : le cas du tarentisme dans le Salento », in Vivre du patrimoine, Fazi A. et Furt J.-M. (dir.). Paris : l’Harmattan, pp. 585-602

Bevilacqua S. (2011, « Des sons et des lieux : le Salento à l’ère du post-tarentisme », in M.-O. Gonseth, B. Knodel, Y. Laville et G. Mayor (dir.), Bruits : échos du patrimoine immatériel, Musée d’ethnographie de Neuchâtel

Bevilacqua S. (2010), « Un régime méditerranéen bon à penser: la lisibilité sociale et médicale des pratiques alimentaires de immigrés italiens aux Etats-Unis et en Suisse (20ème siècle) », Anthropology of Food (http://aof.revues.org)

Bevilacqua S. (2010), « Les Années Schwarzenbach », Amaltea Trimestrale di cultura, Anno V, n° 4, pp. 42-45

Bevilacqua S. (2010), « Le coup de la Tarentule : patrimoines et géographies mentales », Revue Fora. La Corse vers le monde, n° 7, pp. 80-83

Bevilacqua S. (2009), « La diète méditerranéenne. Redéfinitions territoriales d’un modèle de santé alimentaire », Colloque AMADES Santé et mobilités au Nord et au Sud. Circulation des acteurs, évolutions des pratiques, Toulouse, pp. 15-16

Bevilacqua S. (2009), « Le Salento et la patrimonialisation du tarentisme : inverser le stigmate, réinventer le territoire », in Ch. Mager (dir.), Développement territorial. Jeux d’échelles & enjeux méthodologiques, Observatoire de la Ville et du Développement Durable – Institut de Géographie – Université de Lausanne, pp. 17-24

Bevilacqua S. (2008), « Le tarentisme et ses fictions ethnographiques : épistémologie d’une maladie de l’Autre », Gesnerus – Swiss Journal of the History of Medicine and Sciences n° 14/15, Vol. 65, pp. 225-248

Bevilacqua S. (2007), « De toiles et d’étoiles », série Le Temps miroitant de Silvana Solivella. Genève : Vacheron Constantin, pp. 73-89

Bevilacqua S. (2005), « Una tarantola buona da mangiare o le utopie di un patrimonio commestibile », Melissi n°14/15, Nardò, Besa Editrice, pp. 107-114

Bevilacqua S. (2005), « Tarantismo e patrimonio : un culto della memoria », Melissi n°10/11, Nardò, Besa Editrice, pp. 73 – 82

Bevilacqua S. (2004), « Le tarentisme : du « mal apulien » au patrimoine universel du Mezzogiorno », in V. Juillerat et R. Cosandey (dir.), Emporte-moi ! Extase, possession et autres transports, Vevey, Fondation Vevey Ville d’Images, 2004, pp. 33-39

Bevilacqua S. (2003), « Tarantismo e slancio della musica etnica nel Mezzogiorno d’Italia: nessi sociali molteplici di una produzione culturale che rivisita la questione meridionale », in M. Agamennone M. et G. Di Mitri (dir.), L’eredità di Diego Carpitella, Nardò, Besa Editrice, 2003, pp. 385-401

Touati A. (2003) , Différences dans la Civilisation, Antibes, Cultures en mouvement, 2002, recension pour Revue suisse de sociologie, Vol. 29 (2), pp. 364-366

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: