Category Archives: Publication

Publication: Fabrique du tourisme et expériences patrimoniales au Maghreb, XIX-XXIe siècles, CJB

FABRIQUE DU TOURISME ET EXPÉRIENCES PATRIMONIALES AU MAGHREB, XIXE-XXIE SIÈCLES

Rabbat, Centre Jacques-Berque, Collection Description du Maghreb, 2018.
Publication en open access sur le site du CJB 

Ce livre propose de faire un double pari qui permet de renouveler les perspectives classiques sur le tourisme et le patrimoine au Maghreb et en Méditerranée : d’une part, considérer le tourisme dans les anciennes colonies françaises nord-africaines et au-delà comme une des déclinaisons de la « situation coloniale » décrite par Georges Balandier et en décrire les implications politiques ; d’autre part, réévaluer les conséquences de la naissance et du développement concomittants des pratiques touristiques et de l’institution du patrimoine culturel autour de la Méditerranée, qui sont souvent pensées comme des champs séparés.

Fruits de rencontres et de collaborations internationales nouées au début des années 2000, les travaux réunis ici dessinent le paysage complexe, à la fois politique, idéologique et imaginaire, dans lequel une multiplicité d’acteurs, de représentations concurrentes du passé et de stratégies économiques ont continuellement forgé des usages du patrimoine et des politiques touristiques, depuis la période précoloniale jusqu’au moment des contestations des « printemps arabes ». Ces dynamiques ont eu, et ont encore, une influence déterminante sur la structuration des sociétés locales et les circulations internationales.

Pour saisir cette complexité, plusieurs perspectives disciplinaires – histoire, histoire de l’art, anthropologie – se sont associées autour d’une même ambition. Par la description fine de leurs usages et de leurs représentations des espaces, des biens et des cultures, il s’agit d’analyser comment des pouvoirs institués, des individus impliqués, des visiteurs curieux pouvaient parcourir des lieux et produire des narrations du passé. Il fallait pour cela croiser les points de vue de ces voyageurs que les sources nomment parfois touristes avec ceux des acteurs patrimoniaux qui voulaient, et veulent encore, construire le champ culturel du Maghreb.

Loin de se vouloir exhaustif, le présent volume offre des perspectives de réflexion dans trois domaines : patrimonialisation et mise en tourisme du passé antique dans la Tunisie coloniale, production de l’architecture touristique maghrébine et ses liens avec le patrimoine vernaculaire, usages culturels et touristiques des biens et des pratiques religieuses.

Advertisements

Publication: Culture & Musées, 31 (dossier : Entre création et médiation : les résidences d’écrivains et d’artistes)

Culture & Musées, 31

« Entre création et médiation : les résidences d’écrivains et d’artistes »

Carole Bisenius-Penin (coord.)

Accès libre

https://journals.openedition.org/culturemusees/1512

PRÉSENTATION

Les résidences, en tant que dispositif de soutien à la création littéraire ou artistique, mêlé à des stratégies territoriales – du local à l’international  –, sont un objet culturel paradoxalement encore peu exploré d’un point de vue scientifique malgré son historicité. Leur forme, instable et composite en fonction de leurs objectifs et de leurs partenaires, est structurée par un principe hybride, souvent en tension, entre création et médiation. La question de la place de l’artiste dans la société et dans son rapport aux publics est ainsi analysée du point de vue des caractéristiques du dispositif résidentiel.

SOMMAIRE

Publication : “Atlas régional de la culture 2018”, Paris, Ministère de la Culture-DEPS, 2018

Atlas régional de la culture, édition 2018
ISBN 
978-2-11-139954-9
250 pages
Deuxième édition de cette jeune collection cartographique, l’Atlas régional de la culture 2018 réaffirme son ambition initiale de fournir des indicateurs territoriaux fiables, comparables d’une région à l’autre, et récurrents pour nourrir une vision de long terme. Il présente cette année de nouvelles cartes afin de mieux intégrer encore la dimension spatiale.

Un premier chapitre introductif présente l’ensemble des indicateurs à l’échelle nationale : données économiques et sociales de cadrage, dépenses culturelles de l’État et des collectivités territoriales pour la culture, équipements culturels et maillage territorial de l’offre culturelle, professions et entreprises culturelles. L’ensemble de ces données nationales sont ensuite déclinées dans les chapitres suivants pour chacune des treize régions françaises ainsi que pour les départements et régions d’outre-mer.

Elles sont parfois couplées, pour l’illustration cartographique, à des indicateurs administratifs ou territoriaux : les communes ou les départements bien sûr, mais aussi les territoires de vie qui décrivent la qualité de vie des habitants, les bassins de vie ou encore les zones d’emploi, qui diffèrent du découpage administratif car ils intègrent des critères géographiques, économiques et sociaux à la dimension spatiale.

Appréhendable au premier coup d’œil, la carte apporte une représentation appréciée de tous les acteurs. Le jeu de cartes présentées dans cet atlas contribue ainsi à donner des points de repère et de comparaison indispensables à la construction de politiques publiques pour la culture.

Télécharger librement les différentes cartes :

http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Etudes-et-statistiques/Publications/Collections-d-ouvrages/Atlas-regional-de-la-culture/Atlas-regional-de-la-culture-2018

Publication: Subjectivités face à l’exil : positions, réflexivités et imaginaires des acteurs. Hors série JdA / Parution dec. 2018

Nous avons le plaisir d’annoncer la parution du hors-série Subjectivités face à l’exil : positions, réflexivités et imaginaires des acteursJournal des Anthropologues, en collaboration avec l’ANR LIMINAL, l’INALCO et le programme Non-lieux de l’exil.

Désignés comme une “crise” par les politiques européennes, nationales et tout autant par un paysage médiatique prolifique, les déplacements migratoires et les politiques d’accueil mettent également “en crise” les positions d’une pluralité d’acteurs humanitaires, associatifs, artistiques et académiques. Qu’engage de se tenir face à l’exil dans des temporalités traversées par l’urgence ?

Cette interrogation implique de considérer à chaque fois plusieurs formes de réflexivités, de confronter les subjectivités citoyennes à celles des exilés, en un double miroir ou chacun est construit dans l’ordre du réel comme dans celui des imaginaires.

SOMMAIRE

DOSSIER coordonné par Alexandra Galitzine-Loumpet & Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky,

SUBJECTIVITÉS FACE À LʼEXIL

Positions, réflexivités et imaginaires de la migration

 

Alexandra GALITZINE-LOUMPET

Marie-Caroline SAGLIO-YATZIMIRSKY

Face à l’exil au risque des subjectivités………………………………….7

Étienne TASSIN

Le philosophe et lʼexilé de Calais : Construire lʼagir-ensemble

Entretien réalisé par Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky…………..19

Michèle LECLERC-OLIVE

Transmettre lʼexpérience : une priorité ?

De la subjectivité du migrant à celle du chercheur………………….31

SIAMAK & Hayatte LAKRAA

Entre subjectivation et dé-subjectivation :

La « crise de la parole » face à l’expérience de l’exilé.

Echange …………………………………………………………………………….59

Christiane VOLLAIRE

Qui donc pourrait se sentir à sa place ? …………………………………75

Alexandra GALITZINE-LOUMPET

Le livre de « La Jungle de Calais » :

Imaginaires et désubjectivations……………………………………………95

Pauline DOYEN, Behrouz KEYHANI, Laurence LÉCUYER

(L’)Armes alimentaires.

Violences en temps de paix et distribution de repas

à Calais : espace-temps de la relation entre les acteurs

associatifs et étatiques et les exilés……………………………………125

Evangéline MASSON DIEZ

Militants, bénévoles, citoyens solidaires… Comment

se nommer lorsque lʼon vient en aide aux migrants ?…………..155

Ana GEBRIM

Lʼinconscient colonial dans la relation intersubjective

avec lʼexilé………………………………………………………………………177

Laure WOLMARK

Les lieux de lʼexil. Subjectivités dans lʼespace thérapeutique…197

Jacob DURIEUX

Le sujet du regard. Séries photographiques de Stalingrad (Paris).

Entretien réalisé par Alexandra Galitzine-Loumpet……………..213

LE JOURNAL

APPELS À CONTRIBUTIONS…………………………………………….227

AVIS AUX AUTEURS……………………………………………………….243

NUMÉROS PARUS – NUMÉROS À PARAÎTRE…………………….247

BULLETIN D’ADHÉSION 2019………………………………………….251

Commande : http://www.afa.msh-paris.fr/?page_id=1427

Publication: La Terre sainte en héritage – Sossie Andézian, Christian Décobert

Avis de parution

Vous trouverez en pièce jointe le résumé et le sommaire.

La Terre sainte en héritage

Collectif (Auteur), Sossie Andézian (Sous la direction de), Christian Décobert (Sous la direction de)
Editeur : Cerf Collection : Cerf-Patrimoines, Paris, 2018

Cet ouvrage est issu d’un Séminaire (EHESS/EPHE) tenu autour d’une histoire des représentations, et des phénomènes d’héritage (à la fois symbolique et patrimonial), de la Terre sainte dans les trois monothéismes. Il réunit jeunes chercheurs et chercheurs confirmés, anthropologues et historiens, qui travaillent ensemble depuis plusieurs années. Pratiquant l’enquête de terrain de longue durée et l’usage des archives, tous ont pu confronter leurs approches, méthodes et lectures, ce qui a contribué à forger des outils de réflexion communs par-delà la diversité des aires culturelles. L’ouvrage présente des études de cas approfondies en Palestine, en Israël et en Jordanie, en contextes chrétien et musulman, mais aussi samaritain. D’autres contributions ont quitté cet espace circonscrit pour explorer des faits de translation des Lieux saints, chez les moines orthodoxes du mont Athos, dans une église russe orthodoxe construite à Paris en 1931, comme dans le décor italien de L’évangile selon Saint Matthieu de Pasolini. C’est ainsi qu’est notamment questionnée la pertinence de la notion de transfert de sacralité dans l’analyse des processus de patrimonialisation de sites religieux.

Argu et sommaire Décobert Andezian-pages-1-4


Biographie de l’auteur


Sossie Andézian est chercheur en Anthropologie au IIAC (UMR 8177 EHESS/CNRS). Elle travaille sur les relations entre religion et patrimoine à travers les lieux saints chrétiens de Jérusalem. Christian Décobert est Directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique (CNRS, PSL, LEM-UMR 8584). Il travaille sur l’histoire sociale des relations entre musulmans et chrétiens au Proche et au Moyen Orient. 

Publication: Le spécimen et le collecteur : savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (xviiie-xxe siècles)

Parution de l’ouvrage collectif,  Le spécimen et le collecteur : savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (xviiie-xxe siècles). aux éditions scientifiques du MNHN dans la collection Archives, coordonné par D. Juhé-Beaulaton et V. Leblan.
Plusieurs contributions portent sur l’Afrique.

Ce livre se concentre sur la première des étapes propres à toute méthodologie naturaliste, celle de la collecte des spécimens. Les auteurs s’attachent à comprendre ses spécificités matérielles, intellectuelles et politiques et à cerner les enjeux de connaissance qui motivent ses protagonistes. Fouler le terrain de la collecte revient à sortir de l’ombre les savoirs et les attentes des informateurs et des intermédiaires locaux. Au fil des pages se dessinent, sur plus de deux siècles, des oppositions et des coalitions inattendues d’intérêts et d’agents hétéroclites (explorateurs et informateurs, colons et colonisés, savants et marchands…) qui entrent en jeu dans la création des collections naturalistes. Les spécimens ne sont alors plus seulement des objets agencés dans une classification de la nature indépendante des savoirs et des pratiques qui les ont produits, mais bien des éléments de culture matérielle que l’on peut considérer comme symboliques et constitutifs de relations sociales.  En un mot, ils deviennent objet et parfois source d’histoire.  Qu’il s’agisse du parcours des collecteurs ou des spécimens eux-mêmes, de la politique des Muséums pour canaliser leurs trajectoires, ou de l’altérité des lieux où les spécimens furent prélevés, les auteurs relatent la diversité des savoirs, naturalistes ou pas, impliqués dans ces singulières accumulations matérielles que l’on peut désormais explorer à nouveaux frais.

Vous pouvez  consulter la fiche de l’ouvrage et le feuilleter sur le site des Publications scientifiques, par le lien ci-dessous :

Publication: Revue “Culture et Recherche”, dossier “Architecture. Pratiques plurielles de la recherche”, n° 138, automne-hiver 2018

Le numéro 138 de Culture et Recherche (automne-hiver 2018, 104 pages) est en ligne sur le site du ministère de la Culture :

http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Enseignement-superieur-et-Recherche/La-revue-Culture-et-Recherche/Architecture.-Pratiques-plurielles-de-la-recherche

Architecture. Pratiques plurielles de la recherche

Dossier coordonné par :
Corinne Tiry-Ono et Valérie Wathier (bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère),
en collaboration avec
Laurent Devisme, Richard Klein, Éric Monin, Dominique Rouillard, Estelle Thibault, Nicolas Tixier et Dimitri Toubanos (enseignants-chercheurs des écoles nationales supérieures d’architecture).

L’année 2018 a vu la publication de cinq décrets portant réforme des écoles nationales supérieures d’architecture. Cette réforme leur attribue le statut d’établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche et crée un statut unique d’enseignant-chercheur. Elle consolide ainsi leur place et renforce leur visibilité dans le paysage national et international de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Alors que le ministère de la Culture s’est doté de cadres renouvelés définissant ses priorités en matière de recherche en faveur de l’architecture au regard des grands enjeux sociétaux d’aujourd’hui et de demain, ce numéro de Culture et Recherche souhaite faire mieux connaître l’activité de recherche des écoles et rendre compte des dynamiques plurielles qui la sous-tendent. Élaboré en collaboration avec les enseignants-chercheurs des écoles, il se compose de quatre parties couvrant chacune un territoire transversal de la recherche architecturale, urbaine et paysagère : Transitions, Transformations, Représentations, Transmissions.

L’ensemble des contributions de ce numéro en témoigne : la recherche en architecture est aujourd’hui mature et peut répondre aux défis écologiques et sociaux du monde contemporain.

Voir en particulier :

Architecture et patrimoine. Mettre en synergie l’enseignement et la recherche :

  • Le réseau scientifique pédagogique et thématique « Architecture, patrimoine et création », Philippe Dufieux
  • Le mastère spécialisé® « Architecture et patrimoine contemporain » à l’ENSA de Montpellier, Laurent Duport
  • Le DSA « Architecture et patrimoine » à l’ENSA Paris- Belleville, Jean-Paul Midant
  • De l’acquisition collective de connaissances vers une réflexion opérationnelle, Karine Thilleul

Le label « Patrimoine du XXe siècle », François Goven

Publication: Le tourisme dans les Amériques, n°12 de la revue IDeAs (Institut des Amériques)

12 | Automne / Hiver 2018

Le tourisme dans les Amériques

  •  

Publication: Journal of Anthropological Research: ‘The Familiar and the Strange in Heritage and Tourism Encounters

Publication d’un numéro spécial du Journal of Anthropological Research: ‘The Familiar and the Strange in Heritage and Tourism Encounters’, dirigé par Robin Maria DeLugan et Patrick Naef

 

Vous trouverez le sommaire ci-dessous, ainsi que lien du numéro:

 

https://www.journals.uchicago.edu/toc/jar/2018/74/4

           

The Familiar and the Strange in Heritage and Tourism Encounters

Robin Maria DeLugan, Patrick Naef

           

Reimagining the Strange and Familiar in National Belonging: Memory, Heritage, and Exclusion in the Dominican Republic

Robin Maria DeLugan

           

The Other in Us: Representation of Black African Identity in Portuguese Social Space

Paula Mota Santos

           

“Narco-heritage” and the Touristification of the Drug Lord Pablo Escobar in Medellin, Colombia

Patrick Naef

           

Approaching Difference, Inequality, and Intimacy in Tourism: A View from Cuba

Valerio Simoni

           

Wine Magic: Consumer Culture, Tourism, and Terroir

David Picard, Catarina Nascimento Moreira, Tristan Loloum

  

Cannibals in Paradise: The Exotic, the Familiar, and the Strange in Ritual and Performance in Vanuatu

Hugo DeBlock

Publication: De 1913 au Code du patrimoine, une loi en évolution sur les monuments historiques

De 1913 au Code du patrimoine, une loi en évolution sur les monuments historiques
sous la dir. de Marie Cornu et Vincent Négri

Cet ouvrage fait suite à un premier tome publié en 2013 et consacré à la loi de protection des monuments historiques du 31 décembre 1913 dont on célébrait alors le centenaire et qui s’inscrivait dans un projet de recherche plus large consacré aux grandes lois patrimoniales. L’objectif de cet ouvrage est de rendre accessible la mémoire et l’évolution de la loi de 1913 en mobilisant l’ensemble des sources disponibles : les archives administratives, les sources doctrinales et jurisprudentielles. Ainsi, les auteurs développent en six chapitres l’évolution de la relation entre droit civil et patrimoine culturel et expliquent comment le patrimoine s’est progressivement constitué comme une catégorie étatique officielle.

Détails et sommaire:
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ouvrages/9782110103017-de-1913-au-code-du-patrimoine-une-loi-en-evolution-sur-les-monuments-historiques#book_author