Publication: La régression du patrimoine. Etudes de cas en Italie et en France, sous la dir. Laurent-Sébastien Fournier, Lia Giancristofaro

La régression du patrimoine. Etudes de cas en Italie et en France

Laurent-Sébastien Fournier, Lia Giancristofaro (dir.)

Harmattan Italia, 2020

Résumé: Il existe actuellement un risque de régression du patrimoine. L’absence d’anthropologues sur le terrain a entraîné la réappropriation de l’anthropologie par des militants qui font des traditions populaires une relecture essentialiste et conservatrice. La perspective proposée ici consiste à utiliser les politiques du patrimoine pour le progrès de l’anthropologie.

https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=66319


Publication: “Patrimoine et territoire. Une parenté conceptuelle en question”, Les Cahiers du CFPCI, n°7, juillet 2020

« Patrimoine et territoire. Une parenté conceptuelle en question », Les Cahiers du CFPCI, n°7, juillet 2020, 224 pages

Qu’est-ce que le patrimoine culturel immatériel (PCI) fait au territoire ?  Ce 7e numéro de la collection en ligne Les Cahiers du CFPCI, prolongeant le colloque international organisé chaque année autour des politiques du PCI, confronte les expériences et réflexions de chercheuses et chercheurs et responsables d’institutions culturelles et patrimoniales, qui vivent et travaillent dans différents pays et régions. Il propose un retour critique sur la relation patrimoine-territoire à partir, notamment, de cette nouvelle catégorie patrimoniale instituée en 2003 par l’Unesco.

Coord. Jean-Louis Tornatore, Isabelle Chave et Séverine Cachat

Avec les contributions de : Eric ALENDROIT – Noël BARBE – Rémi BENOS – Véronique DASSIE – Rocio Noemi M. MARTINEZ GONZALEZ – Hervé PARENT – Rieks SMEETS – Jacopo STORARI – Jean-Louis TORNATORE

 

Accès à la consultation en ligne et au téléchargement en PDF :

http://www.maisondesculturesdumonde.org/patrimoine-et-territoire-une-parente-conceptuelle-en-question

Stage annuel de formation du musée-ethnopôle de Salagon : “Le patrimoine culturel immatériel, entre sensorialités et sensibilités”, Aix-en-Provence/Mane, 26-30 octobre 2020

Le musée-ethnopôle de Salagon, situé à Mane (Alpes-de-Haute-Provence), propose, du 26 au 30 octobre 2020, à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (Aix-en-Provence) et au musée de Salagon (Mane), son stage annuel de formation au patrimoine culturel immatériel, intitulé “Le patrimoine culturel immatériel, entre sensorialités et sensibilités”.

Cette formation appréhende la notion de patrimoine culturel immatériel (PCI) et les possibilités de professionnalisation associées, en dispensant des connaissances générales et pratiques : savoirs institutionnels, scientifiques et appliqués concernant le PCI. La session 2020 est orientée vers les relations entre le PCI et l’anthropologie des sens, afin de faire écho à l’actualité thématique de ce champ patrimonial et à l’une des spécificités scientifiques de l’ethnopôle de Salagon : le musée départemental qui l’accueille, composé de jardins ethnobotaniques, dont un jardin de senteurs consacré aux plantes à parfum et plus largement au thème de l’odorat, réserve, depuis sa création, une place significative aux savoirs naturalistes.

La formation décline le thème choisi à travers une série de communications et de travaux pratiques, sollicitant des chercheurs ou praticiens concernés par la problématique de la transmission d’activités et de savoir-faire où la dimension sensorielle (olfaction, toucher, goût) est centrale.  Ces caractéristiques sensorielles seront questionnées dans le contexte des enjeux actuels de l’environnement et de la qualité de vie et à l’aune de processus de valorisation, à la fois économiques et identitaires, de certains produits artisanaux et, au-delà, des territoires qui les produisent. Les travaux pratiques, par groupe, inviteront les participants à mener une enquête ethnographique au sein du territoire (Alpes-de-Haute-Provence).

Modalités d’accueil et de candidature (avant le 20 septembre 2020) : Stage de formation PCI Salagon (1)-min

Contact et renseignements

Antonin Chabert

Responsable de l’unité scientifique du musée-ethnopôle de Salagon

Chercheur associé à l’IDEMEC (CNRS-UMR 7307)

antonin.chabert@le04.fr

04 92 75 72 91

 

Job: Postdoc Position in Berlin ‘Challenging Populist Truth-Making in Europe: The Role of Museums in a Digital ‚Post-Truth‘ European Society

Open Position: Post-Doc (full-time, 4 years) at CARMAH (Humboldt University of Berlin) in research project „Challenging Populist Truth-Making in Europe: The Role of Museums in a Digital ‚Post-Truth‘ European Society“ (CHAPTER)

In the project „Challenging Populist Truth-Making in Europe: The Role of Museums in a Digital ‚Post-Truth‘ European Society“ (CHAPTER) (project leaders: Prof. Dr. Christoph Bareither and Prof. Dr. Sharon Macdonald, funded by the Volkswagen Foundation, http://www.carmah.berlin/chapter/), the position of an academic staff member (Post-Doc, 100% TVL E13, 48 months) is to be filled. The position is integrated into the Centre for Anthropological Research on Museums and Heritage (CARMAH) at the Institute for European Ethnology at Humboldt-Universität zu Berlin and will play a leading role within an international team of researchers at the HU Berlin, the University College London (UCL) and the Jagiellonian University Krakow (JU). The successful applicant will coordinate the work of three PhD students at the three locations in conducting a multi-level project: 1) Ethnographic research (online and offline) including an interview study with museum experts on the impact of populist truth-making on museums in the three partner countries. 2) An ethnographic visitor study with young adults in selected museums in each country. 3) The co-design of concepts and contents for a digital museum app in cooperation with a professional software development company; the app aims at a critical engagement with processes of truth-making through young visitors – a multimedia best practice portfolio will ensure the successful integration of the project results in the field of museums and heritage. Beyond the coordinating function the successful applicant will develop an individual research endeavour within the project, focussing on its political and digital dimensions.

Position Profile:

Academic work in the above-mentioned research project in a leading role as part of an international research team; administrative tasks, especially coordinating role in the cooperation with a professional software company; opportunity for academic qualification.

Requirements:

Requirements are: a PHD in European Ethnology / Cultural Anthropology and extensive experience in ethnographic research; alternatively, a PhD in Museum Studies, Media Studies or Political Science, provided that ethnographic research has been a key element of the doctoral dissertation; very good written and spoken German and English skills, as well as a pronounced ability to work as part of a research team.

Advantageous qualifications are: knowledge in the field of Media and Digital Anthropology, of Museum and Heritage Studies, the Anthropology of Politics or populism more broadly; previous experience with qualitative data analysis software; experience in the area of software development or content management, as well as curatorial skills (layout, image processing, exhibitions); experience in educational work, particularly in regard to young people (e.g. through teaching formats, social engagement, etc.).

Applications:

Please send your application (including cover letter, CV, certificates), and quoting the reference number DR/111/20, to Humboldt-Universität zu Berlin, Faculty of Arts and Humanities, Department of European Ethnology, Prof. Dr. Christoph Bareither, Unter den Linden 6, 10099 Berlin, Germany or preferably in electronic form as one PDF-file to christoph.bareither@hu-berlin.de. The deadline for applications is July 15, 2020.

HU is seeking to increase the proportion of women in research and teaching, and specifically encourages qualified female scholars to apply. Severely disabled applicants with equivalent qualifications will be given preferential consideration. People with an immigration background are specifically encouraged to apply. Since we will not return your documents, please submit copies in the application only.

Please visit our website www.hu-berlin.de/stellenangebote, which gives you access to the legally binding German version.

Publication: Nassima Driss, Les paradoxes de l’espace public

LES PARADOXES DE L’ESPACE PUBLIC : Local – Complexe – Incertain

Cet ouvrage examine le concept d’espace public à l’épreuve des relations réciproques qui président aux jeux des frontières entre le privé et le public, le politique et le culturel, le sacré et le profane, les hommes et les femmes. Il interroge la transposition du concept hors du contexte occidental, notamment au Maghreb, en mettant en lumière les ressorts subjectifs qui commandent les pratiques et les représentations. Si l’occupation des places publiques, pour faire entendre sa voix, est un fait partagé par l’ensemble de la planète, les formes de co-présence en public sont, quant à elles, singulières. Malgré le mimétisme apparent, il s’agit surtout d’espaces locaux de revendication marqués par des allégories patriarcales. L’ordre idéalisé de la maison travaille les comportements et le rapport à autrui. Cela amène à envisager l’espace public comme une expérience sociale, politique et culturelle investie par la complexité des sociétés contemporaines. Dans ce contexte, le « printemps arabe » constitue une scène politique majeure.

Nassima DRIS est sociologue et urbaniste. Elle est maître de conférences de l’université de Rouen. En explorant des terrains français et maghrébins, ses travaux de recherche portent sur l’espace public, l’habiter et le patrimoine.  

Editions L’Harmattan, juin 2020

Conference: Colloque “ANR COLLABORA – La fabrique de la participation culturelle” – REPORT DES DATES

Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire, nous vous annonçons le report du colloque ANR COLLABORA – La fabrique de la participation culturelle, anciennement prévu pour le 6 et 7 juillet 2020, au 30 novembre et 1er décembre 2020.

Le colloque aura lieu à l’Université Paris Nanterre.

Pour plus d’informations sur le colloque : https://collabora.sciencesconf.org/

Job: Labex Les passés dans le présent

Le labex Les passés dans le présent recrute 

APPEL À CANDIDATURES
Contrats doctoraux 2020
Labex Les passés dans le présent et Université Paris Lumières

Le labex Les passés dans le présent et l’Université Paris Lumières lancent un appel à candidatures pour deux contrats doctoraux fléchés sur deux projets s’inscrivant dans le programme scientifique 2020-2024 : “Mémoire des forêts” et “Ledoux“.
Retrouvez les descriptifs détaillés des projets et les modalités de candidature sur le site du labex.

Calendrier :
Lancement officiel de l’appel à candidatures : 26 mai 2020
Fin de dépôt des candidatures : 15 juillet 2020 à 12h (heure de Paris)
Annonce de la pré-sélection des candidats : 23 juillet 2020
Audition en visioconférence par le jury constitué : entre le 1er et le 11 septembre
Annonce des résultats : 11 septembre (au plus tard)

Candidature et renseignements : pasp.allocations20@passes-present.eu

APPEL À CANDIDATURES
Recrutement d’un.e ingénieur.e de recherche / d’étude pour le projet ModOAP

Dans le cadre du projet ModOAP, le labex Les passés dans le présent recrute un.e ingénieur.e de recherche spécialisé.e dans les outils d’apprentissage profond. Le poste est également ouvert aux ingénieur.e.s d’étude.
Le projet MoOAP (Modèles et outils d’apprentissage profond) consiste à développer une boîte à outils d’analyse de données massives pour des projets consacrés aux Sciences Humaines et Sociales et à tester ces outils sur deux corpus particulièrement importants pour l’analyse de la construction d’une mémoire collective : les manuels scolaires, à travers les fonds numérisés par la BnF, et le photoreportage, par le biais du fonds Kagan conservé à La Contemporaine.

Date limite de candidature : 30 juin 2020
Candidature et renseignements : 
modoap-recrutement@passes-present.eu

Toutes les informations 

APPEL À CANDIDATURES
Recrutement d’un.e post-doctorant.e pour le projet MEMOVIVES

Dans le cadre du projet MEMOVIVES, le labex Les passés dans le présent recrute un.e post-doctorant.e en sciences humaines et sociales.
MEMOVIVES a pour ambition de rendre visible les savoirs et trajectoires biographiques des scientifiques en danger ou en situation d’exil forcé depuis la Turquie et la zone irako-syrienne au début du XXIe siècle.Date limite de candidature : 15 juillet 2020
Candidature et renseignements : 
postdoc.memovives@passes-present.eu

Toutes les informations 

CFP: Industrial heritage reloaded. New territories, changing culturescapes

Industrial heritage reloaded. New territories, changing culturescapes

TICCIH Montreal 2021

International conference | August 29th – September 4th 2021

More than ever, the legacy of industry is at the forefront of current events, across the planet and even beyond. Deindustrialisation, but also the refinement of scientific knowledge and techniques of production are redefining our relationship with the environment and with our history. This legacy is no longer solely made up of obsolete machinery and of “castles of industry”: it is the legacy of territories, of knowledge, of social groups, of space stations as much as nuclear facilities and workers’ houses, as well as steel complexes, all of which challenge our views and practices. In the face of profound changes in industry and in its social status—both political and economic—industrial heritage raises issues and offers possibilities that go beyond, from this point on, simple conservation. The transmission of knowledge, the inclusion of people and a renewed humanist perspective on sustainable development are among the possibilities of industrial heritage that are now imperative to call into question.

Details and info:

https://patrimoine.uqam.ca/evenements/ticcih2021/

Publication: Culture et Musées nº35 – Musées et mondes numériques

Parution du n°35 de la revue Culture & Musées intitulé “Musées et mondes numériques”.

https://journals.openedition.org/culturemusees/4353

Culture & Musées en lignenuméros 1 à 24 (1992-2014) : https://www.persee.fr/collection/pumusnuméros 24 à 35 (2014- 2020) : https://journals.openedition.org/culturemusees/

Publication: Recherches et Travaux 96, 2020. Ancrages territoriaux de la littérature Sous la direction de Mathilde Labbé

Recherches et Travaux 96, 2020
Ancrages territoriaux de la littérature
Sous la direction de Mathilde Labbé

Si le lien entre la création littéraire et les lieux traversés par les écrivaines et écrivains est largement glosé dans les études littéraires comme dans les études géographiques, la manière dont les lecteurs investissent cet ancrage a été peu étudiée. Ce dossier consacré aux ancrages géographiques de la littérature, forme de trivialisation des œuvres au sens d’Yves Jeanneret, envisage la manière dont le territoire peut devenir une grille de lecture des textes et dont ce phénomène, par anticipation, oriente aussi l’écriture. La relation textes-lieux est ici abordée au prisme de motivations multiples : celles des auteurs, mais aussi celles des lecteurs privés, des associations et collectivités, et plus généralement de groupes sociaux constituant vis-à-vis de ces textes des communautés interprétatives. La montée en gloire que constitue la patrimonialisation d’une figure auctoriale (par les anthologies, mais aussi par la survie culturelle dans l’espace urbain via les musées et monuments littéraires) est souvent dépendante de ce lien. Nous nous attachons ici au rôle que joue l’ancrage territorial dans la constitution de l’image des auteurs et autrices, aux usages que les communautés peuvent faire de celle-ci dans la constitution de l’image d’une ville et à la manière dont cette appropriation locale de figures auctoriales informe la mémoire collective de la littérature.