Monthly Archives: August 2011

Seminar : Comprendre le XXe siècle des musées (II)

École pratique des hautes études, EPHE, 2011-2012

Conférence d’Agnès Callu

Le mardi de 18h à 20h

Salle EPHE de l’INHA

2, rue Vivienne

75002 Paris

Comprendre le XXe siècle des musées, (II)

Choisir d’installer sur la table universitaire le musée du XXe siècle comme objet historique suppose d’apprécier les enjeux politiques, sociaux, culturels et économiques qu’il suscite, à l’échelle de l’État comme des collectivités territoriales, dans une société ouverte à la novation esthétique et patrimoniale en même temps qu’elle adopte l’acculturation des codes hiérarchiques et les évolutions entrepreneuriales ou technologiques. Outre le commentaire, sur le mode historiographique, de la production scientifique du domaine – plurielle car distribuée, parfois en tensions, autour de deux pôles souvent opposés : l’Histoire culturelle et l’Histoire de l’art – un panorama des matériaux disponibles à la recherche s’avère l’indispensable préalable. Puis, prenant appui sur des fondations méthodologiques dès lors posées, plusieurs thèmes sont abordés, questionnant, en longue durée, le musée et ses représentations, entre élitisme social, promotion de la culture pour tous ou merchandising des biens culturels. Sont alors ouvertes et/ou creusées – souvent en diachronie à l’aide du témoignage d’anciens acteurs – plusieurs pistes de réflexion amenant à discuter la figure du musée dans les imaginaires collectifs, le capital symbolique d’un geste architectural, le trilogue entre l’œuvre, l’artiste et le conservateur ou bien encore la place des hommes : érudits, bâtisseurs ou décideurs dans la structuration et le fonctionnement de celui qui, entre désir et pédagogie, se définit comme « une institution permanente […] au service de la société et de son développement, ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation […] ».

Séance 1). 22 novembre 2011. Objet(s), méthode(s) et historio-bibliographie(s)

Enjeux et perspectives (Agnès Callu, EPHE)

L’HISTOIRE DES MUSEES PAR LES SOURCES

Séance 2). 6 décembre 2011. Lire, interpréter et confronter les sources

  • Le musée d’Orsay : objet-lieu de recherche (Alice Thomine-Berrada, Musée d’Orsay)

Séance 3). 13 décembre 2011. Lire, interpréter et confronter les sources (suite)

  • Les Archives de la critique d’art : pratiques historiennes (Jean-Marc Poinsot, Université Rennes 2)

ETRE AU MUSEE

Séance 4). 10 janvier 2012. Personnaliser le musée

  • Jean Cassou et le musée d’art moderne : la modernité ? (Agnès Callu, EPHE et Emmanuelle de l’Ecotais, Musée d’art moderne de la Ville de Paris)
  • Grand témoin : entretien d’Alfred Pacquement (Musée national d’Art moderne) [interview enregistré]

Séance 5). 2 février 2012. Administrer le musée

  • Fonction : Directeur des musées nationaux, profils et trajectoires (Agnès Callu, EPHE et Catherine Granger, EPHE)
  • Grand témoin : entretien de Jacques Sallois, ancien directeur des musées nationaux (Commission de récolement des dépôts d’oeuvres d’art) [audition et décryptage]

AGIR EN FAVEUR/DEFAVEUR DU MUSEE ?

Séance 6). 14 février 2012. Exporter le musée

  • « Dupliquer » le musée à l’étranger (Frédéric Poulard, Lille 1)
  • Discutant : Laurence des Cars (Agence France-Museums)

Séance 7). 13 mars 2012. Piller et spolier les œuvres : « le musée d’Hitler »

  • La spoliation des collectionneurs juifs pendant la Seconde Guerre mondiale (Didier Schulmann, Musée national d’Art moderne)
  • Grand témoin : entretien de Jean-Jacques Bauer, petit-fils du collectionneur Simon Bauer [interview enregistré et filmé]

AUTOUR DU MUSEE

Séance 8). 3 avril 2012. Galeries et galeristes

  • Les galeries parisiennes pendant la Grande Guerre (Claire Maingon, Université d’Evry)
  • Grand témoin : entretien de Daniel Cordier, sous réserve [interview enregistré et filmé]

Séance 9). 15 mai 2012. Marchands, antiquaires et collectionneurs

  • David David-Weill, “l’un des plus grands collectionneurs du monde”(Agnès Callu, EPHE)
  • Grand témoin : Hervé Aaron, président du Syndicat national des antiquaires (Galerie Didier Aaron et Cie, sous réserve)

Séance 10). 29 mai 2012. Projets et conclusions

Présentation du séminaire 2012-2013

Bilan de la conférence (Agnès Callu, EPHE)

Ancienne élève de l’École nationale des Chartes (thèse publiée sur la Réunion des musées nationaux sous la IIIe République, Prix Lenoir) et de l’Institut national du Patrimoine, Docteur en histoire contemporaine de l’Institut d’études politiques de Paris (thèse publiée sur le philosophe esthéticien et critique d’art Gaëtan Picon, 1915-1976, Prix Gustave Chaix d’Est Ange), Agnès Callu est historienne, conservateur du Patrimoine au musée des Arts décoratifs, chercheur associé au CNRS (Institut d’histoire du temps présent, IHTP), chargé de cours à l’Université Paris – Sorbonne (Paris IV) et à Sciences Po ainsi que chargé de conférences à l’École pratique des hautes études (EPHE)

Advertisements

CFP: Patrimoine et tourisme culturel en Haïti

Heritage, cultural tourism and sustainable development in Haiti:Challenges and prospects

November 10, 11, 12 and 13, 2011
Hôtel Karibe, Port-au-Prince, Haiti

International symposium jointly organized by the State University of Haiti and Laval University, (Quebec City, Canada) under the auspices of the Honourable Michaëlle Jean, ex-Governor General of Canada and Special Envoy of UNESCO for Haiti.

This international and inter-disciplinary workshop aims to study the current challenges and future prospects for the sustainable development of cultural tourism in Haiti. Tourism is a growing sector throughout the world and has become an important source of revenue for both developed and developing countries alike. While cultural tourism is not without its pitfalls (site degradation, folklorization of local cultures, skyrocketing real estate prices, etc.), it nevertheless offers unexpected development opportunities for poor countries. Most of the large international organizations (UNESCO, the World Bank, the World Tourism Organization, etc.) now recognize that when tourism is well managed, it can become a major force in spearheading sustainable development in poor countries by helping promote the national culture, offering employment opportunities with a positive economic impact for local communities, and creating service-sector jobs that allow for the development of skills in heritage development and management.

Once known as the “the Pearl of the Caribbean,” Haiti was for a long time among the area’s most desirable destinations. While the deteriorating political and economic situation has reduced tourist activity over the last thirty years, the country still has a very rich heritage in the areas of history, architecture, craftsmanship, art, literature, archaeology, nature and festivals. The potential of heritage enhancement and cultural tourism for sustainable development in Haiti is all the more important since the Caribbean region is a major tourist destination and this sector of the tourism industry is the fastest growing such sector in the Caribbean region, and indeed worldwide.  The themes suggested for discussion include: improvement of job training for the tourism sector, development of cultural routes presenting tangible and intangible cultural heritage, the reconstruction of airport, road, hotel and resort infrastructures, the linkage of beach and cultural tourism, and the potential for tourism around the heritage of the earthquake itself.

The organizers encourage contributions from national and international scholars who specialize in cultural tourism, as well as from students, civil servants, representatives from association circles and NGOs, tour operators, and private entrepreneurs, to reflect upon the challenges and set up tourism-related projects adapted to the situation in Haiti. The conference will also serve to make recommendations to the Haïtien government and to publish a selection of the papers for a collection of essays at Laval University Press.

All those interested in participating in the symposium are kindly requested to submit their 150- word proposal, along with a 75 word résumé, BEFORE AUGUST 25th, 2011, to Laurier Turgeon (Laurier.Turgeon@hst.ulaval.ca) and to Wilson Laleau (wilson.laleau@ueh.edu.ht). The selection committee will reply to all applicants by the 1st of September. Those interested in participating without presenting a paper are welcomed to contact the organizers to acquire a registration form.

APPEL À COMMUNICATIONS

Patrimoine, tourisme culturel et développement durable en Haïti:
Enjeux et perspectives d’avenir

Les 10, 11, 12 et 13 novembre 2011
Hôtel Karibe de Port-au-Prince, Haïti

Colloque international  organisé conjointement par l’Université d’État d’Haïti et l’Université Laval (Québec, Canada), sous la présidence d’honneur de Madame Michaëlle Jean, ex-gouverneur général du Canada et envoyée spéciale de l’UNESCO en Haïti.

Ce colloque international et intersectoriel vise à étudier les enjeux actuels et les perspectives d’avenir du tourisme culturel pour un développement durable en Haïti. Le tourisme est une activité en pleine croissance partout dans le monde et il est devenu une source importante de revenus pour les pays en développement. Bien que le tourisme culturel n’est pas sans poser des problèmes (dégradation des sites, folklorisation des cultures locales, envolé des prix immobiliers), il offre des opportunités inespérées de développement dans la mesure où il permet de promouvoir au niveau international la culture du pays et son image, ce qui est important pour attirer les investissements et les personnels qualifiés. Une politique de tourisme culturel qui se propose d’être durable doit considérer avec une égale priorité la préservation du patrimoine culturel matériel, architectural et vivant et la réalisation des infrastructures touristiques indispensables au développement de cette activité. L’offre culturelle de Haïti est vaste et riche d’une spécificité qu’il faut promouvoir et mettre en valeur. Les métiers du patrimoine, les services touristiques, les spectacles vivants, les industries culturelles, l’artisanat sont autant de domaines où la création d’emplois est possible à la condition que les différentes administrations concernées et le secteur privé s’accordent pour une politique intersectorielle de tourisme dynamique et maîtrisée. Nous proposons de manière non exhaustive six thèmes de réflexion : la formation aux métiers du tourisme ; le développement des infrastructures routières et hôtelières ; les enjeux de la mise en valeur touristique du patrimoine ; l’élaboration d’itinéraires touristiques qui intègrent le patrimoine matériel et immatériel ; l’arrimage du tourisme de plage et du tourisme culturel ; et le patrimoine et le tourisme du séisme du 12 janvier 2010.

Nous invitons les chercheurs nationaux et internationaux spécialistes du tourisme culturel, mais aussi des étudiants, des fonctionnaires, des intervenants du milieu associatif et des ONG, des tours opérateurs et des entrepreneurs privés, pour réfléchir et mettre en place des projets d’intervention touristique adaptés à la situation haïtienne. Le colloque servira aussi à faire des recommandations au gouvernement haïtien et à publier un ouvrage collectif aux Presses de l’Université Laval d’après une sélection des textes  présentés.

Les personnes intéressées à participer au colloque sont invitées à soumettre une proposition de 150 mots ou de 1 000 signes, accompagnée d’un court cv de 50 mots, LE PLUS TÔT POSSIBLE ET AU PLUS TARD LE 25 AOÛT 2011, à Laurier Turgeon (Laurier.Turgeon@hst.ulaval.ca) et à Wilson Laleau (wilson.laleau@ueh.edu.ht). Les personnes qui souhaitent simplement assister au colloque, sans présenter de communication, peuvent le faire en écrivant aux organisateurs pour obtenir un formulaire d’inscription. Le comité de sélection répondra aux demandes au plus tard le 1er septembre 2011.