Monthly Archives: January 2013

Seminar: Les musées au prisme de la communication – Débat-conférence, 30 janvier 2013, Paris

Collège de l’ISCC Débat-conférence

Autour du n° 61 de la revue Hermès Les musées au prisme de la communication

Regard sur les arts, les sciences et les cultures en mouvement, à travers les débats qui agitent l’institution muséale

 

Mercredi 30 janvier 2013 – 17h30 à 19h

Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)

20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e – Métro 7 « Les Gobelins »

Jusqu’aux années 1950, le musée faisait partie des institutions culturelles établies, s’inscrivant dans l’héritage du XIXe siècle et la tradition des collectionneurs. Avec la démocratisation et le développement des industries culturelles, la situation a radicalement changé, comme en témoignent le nombre, le rôle et la visibilité de ces établissements. Dépassant les missions de conservation et de connaissance savante, la communication en direction du grand public a remis en jeu la dynamique du musée, pour en faire aujourd’hui une institution phare, rayonnant sur la cité.

Le musée, comme univers symbolique de premier plan, est désormais un prisme où se réfractent les grandes controverses. On y discerne les débats qui animent la culture sur les choix esthétiques, le sens de l’histoire, la mémoire et les processus de patrimonialisation, sur les rapports et les conflits interculturels, comme sur les mutations scientifiques et techniques. Quels sont les enjeux, les dynamiques, les dérives qui sous-tendent cet essor sans précédent ?

 

Cécile Lestienne

Journaliste indépendante, ancienne rédactrice en chef de Arts Magazine et de Science & Vie Junior animera la table ronde

Avec la participation de

Paul Rasse Professeur, Université de Nice Sophia Antipolis

Yves Girault Professeur, Muséum national d’histoire naturelle de Paris

André Desvallées Conservateur général honoraire du patrimoine, Musées de France

Adel Ziane Directeur adjoint de la communication du Louvre

 

Bruno Saunier Sous-directeur des collections, Service des Musées de France, Ministère de la Culture et de la Communication

François Mairesse Professeur, Université Sorbonne nouvelle Paris 3

Joëlle Le Marec Professeur, Université Paris Diderot Paris 7

Accès libre et gratuit sur inscription : college@iscc.cnrs.fr

Communication et Presse :             06 30 32 72 03

Journée d’études:Les collections patrimoniales et leurs usages 18 février 2013

Les collections patrimoniales et leurs usages

Lundi 18 février 2013, BnF â site Richelieu
9h30 â 17h30

La conservation et le classement des collections patrimoniales sont le fruit d’une histoire, faite de hasards et de choix politiques. L’activité de gestion des fonds implique un travail continuel de renouvellement de leur interprétation, en fonction des contextes et des lieux. Ce travail d’interprétation est prolongé ou analysé par la recherche, qui (dé)construit les catégories. Quelles évolutions observe-t-on dans les façons de classer les collections patrimoniales au sein des bibliothèques, musées et archives ? Quelles en sont les conséquences sur les pratiques de conservation et de recherche ? (Table ronde 1) La visibilité des collections patrimoniales et de leurs catégories (implicites) dépend de leur signalement, et en amont, de leur inventaire. L’identification et la localisation des fonds, l’orientation parmi les sources, constituent le premier des enjeux. Le renouvellement des techniques de recherche (numérisation, bases de données, catalogues en ligne) modifie l’accès aux documents, et par là, aux institutions de conservation. Il élargit l’horizon des publics. Quel effet la localisation géographique des collections a-t-il sur la structure de la documentation ? Une nouvelle cartographie virtuelle des lieux ressources se dessine-t-elle ? Quelles en sont les conséquences sur les usages ? (Table ronde 2) L’exploitation des sources procède à la fois de l’usage et de l’utilisation des documents. Le contact avec l’objet stimule émotion et cognition. Son apport relève de la trace mémorielle, de l’exemplarité patrimoniale ou de l’administration de la preuve. Les technologies liées aux traitements de l’information réactualisent les méthodes d’étude et d’analyse, jusqu’à  nourrir de nouvelles questions épistémologiques. Quelles relations, sensorielles et intellectuelles, entretient-on aux collections patrimoniales ? Comment les utilise-t-on ? Qu’en retire-t-on ? (Table ronde 3)

Journée d’études organisée par Anne Monjaret (DR CNRS, IIAC-LAHIC) et Mélanie Roustan (chercheur associée au CERLIS), en coopération avec la BnF à site Richelieu, dans le cadre du programme de recherche « Le quadrilatère Richelieu et ses lecteurs. Pour un accès renouvelé aux collections »(BnF/association Pavages)

Matin                                                             

9h30Ouverture â Mot de bienvenue Jacqueline Sanson,directrice générale de la Bibliothèque nationale de France

10h00 Introduction Collections patrimoniales, pratiques de recherche et rapport aux sources
Anne Monjaret, ethnologue, directrice de recherche CNRS, IIAC-LAHIC et Mélanie Roustan, ethnologue, chercheur associée au CERLIS

10h30 Table ronde 1 Conserver, classer les sources

Présidée par Fabienne Queyroux, chef du service du patrimoine, INHA Raymond-Josué Seckel, directeur du département de la Recherche bibliographique, BnF : Évolution des catalogues et des façons de classer à la BnF
Joël Huthwohl, directeur du département des Arts du spectacle, BnF : Diversité et visibilité des collections du département des Arts du spectacle
Michel Amandry, directeur du département des Monnaies, médailles et antiques, BnF : Penser le poids des classements et catégories antérieures sur la recherche actuelle
Yann Potin, chargé d’études documentaires, Archives nationales : Regards sur les enjeux de la
dématérialisation des archives sur le classement et la lisibilité des “sources”de l’histoire

Après-midi                               

13h15Table ronde 2 s’orienter parmi les sources

Présidée par Christian Hottin, adjoint au département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique, ministère de la Culture et de la communication
Sylvie Aubenas, directrice du département des Estampes et de la photographie, BnF : Penser la problématique de la spécialité du signalement iconographique
Isabelle le Masne de Chermont, directrice du département des Manuscrits, BnF : Penser la reconstitution en ligne de corpus disséminés
Roger Boulay, anthropologue, commissaire d’exposition indépendant : Penser les conditions de possibilité d’un inventaire exhaustif des collections sur un thème ; l’exemple
des fonds Kanaks dans les musées européens
Philippe Artières, historien, DR CNRS, IIAC-LAHIC : Penser les enjeux épistémologiques des corpus en ligne et leurs conséquences sur les usages des chercheurs

15h15Table ronde 3 Exploiter les sources

Présidée par Jean-Philippe Garric, conseiller scientifique pour l’histoire de l’architecture et
directeur-adjoint du département des Etudes et de la Recherche, INHA
Jean-Yves Sarazin, directeur du département des Cartes et plans, BnF : Environnement numérique et accès aux originaux, évolution de l’offre et des usages du patrimoine cartographique
Elizabeth Giuliani, directrice du département de la Musique, BnF : Penser le retour aux sources dans la collaboration des répertoires critiques
Joël Daire, directeur délégué du Patrimoine de la Cinémathèque
française : Chercheurs et collections patrimoniales, l’exemple
de la Cinémathèque
Etienne Anheim, historien, maître de conférences, Université Versailles-St-Quentin, IEC : Penser la matérialité des sources et la structure de la documentation dans la
construction du savoir historique

17h15Conclusion Synthèse et points forts
Denis Bruckmann, directeur des collections, BnF

BnF site Richelieu
Salle des commissions
5 rue Vivienne – Paris 2e Entrée gratuite sur inscription préalable :
philippe.chevallier@bnf.fr

Rencontres MuCEM-MMSH:Des chercheurs au musée, pour quoi faire ?

 

Rencontres MuCEM-MMSH : Des chercheurs au musée, pour quoi faire ?

Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) et la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme (MMSH) invitent la communauté scientifique (chercheurs, personnels d’appui à la recherche, doctorants, étudiants de master) à une rencontre-débat. Présentation de la politique de recherche et de formation du musée ; perspectives de collaboration dans le cadre d’un partenariat renforcé.

Jeudi 31 janvier 2013 à 15h00 à la MMSH (salle Duby)
5 rue du Château de lâHorloge -13094 Aix-en-Provence cedex 2

La politique de recherche et de formation du MuCEM.

Le Musée des civilisations de lâEurope et de la Méditerranée (MuCEM) ouvre ses portes  à Marseille en  2013.  A cette occasion, la MMSH et le MuCEM vous invitent à une rencontre-débat sur la politique de recherche et de formation du musée. Le MuCEM a pour objet de questionner, à l’attention d’un large public, les dynamiques sociales en Méditerranée. Les perspectives de coopération avec les laboratoires et les écoles doctorales  en sciences humaines et sociales sont nombreuses.  L’expérience déjà ancienne de collaboration entre la MMSH et le musée fournit les bases d’un partenariat renforcé et élargi à l’ensemble des disciplines en sciences humaines: programmes de recherche et de formation communs, accueil de chercheurs et aides à la recherche, actions de diffusion et de valorisation (séminaires, colloques, publications)…

Avec la participation de  Dionigi Albera (directeur de lâIDEMEC), Claire Calogirou (IDEMEC/MuCEM), Denis Chevallier (responsable du département recherche et enseignement du MuCEM), Cécile Dumoulin (responsable des publics du MuCEM), Thierry Fabre (responsable du développement culturel et des relations internationales du MuCEM), Emilie Girard (responsable du centre des collections et des ressources du MuCEM), Aude Fanlo (chargée de mission recherche et formation du ), Zeev Gourarier (Directeur scientifique etculturel du MuCEM), Brigitte Marin (directrice de la MMSH), Manoël Pénicaud (IDEMEC/MuCEM) et Bruno Suzzarelli (directeur du MuCEM).

Programme Ouverture de la rencontre par Denis Bertin (vice-président recherche dâAMU)
Younis Hermès (délégué régional CNRS Provence et Corse)
Brigitte Marin (directrice de la MMSH, AMU / CNRS)
Le projet scientifique et culturel du MuCEM  par Bruno Suzzarelli et Zeev Gourarier
La recherche et lâenseignement au MuCEM par Denis Chevallier
Le pôle recherche/musée de lâIDEMEC par Dionigi Albera et Claire Calogirou

Débats sur les perspectives de collaboration :
Les thématiques envisagées, les actions communes  à construire, les aides à la recherche.

Cocktail de clôture

www.mucem.org

CFP:Intangible Cultural Heritage

Material Culture Review: Call for Papers
Material Culture Review (MCR) solicits articles for a special issue: UNESCO’s Convention for the Safeguarding of Intangible Cultural Heritage.

UNESCO’s Convention for the Safeguarding of Intangible Cultural Heritage, initiated in 2003, defines intangible cultural heritage (ICH) as “the practices, representations, expressions, as well as the knowledge and skills, that communities, groups and, in some cases, individuals recognize as part of their cultural heritage.” Intangible cultural heritage can also be defined more simply as “living traditions.” Increasingly, members of the museum and academic community throughout the world  are playing a significant role in the study,  preservation, and sustainability of intangible cultural heritage. Accordingly,  MCR will be publishing a special issue on intangible cultural heritage. We welcome submissions from the following areas:

* How does intangible cultural heritage play a role in sustainable economic development?
* What role does intangible cultural heritage play in identity formation in communities, regions, and countries?
* What role does intangible cultural heritage play in safeguarding and sustaining the environment?
* Policy implications surrounding intangible cultural heritage in countries that have signed the Convention and nations that have not signed the Convention
* Intangible cultural heritage and education
* Intangible cultural heritage and sustainable tourism
Other intangible cultural heritage topical areas are also welcome.

The deadline for abstracts is May 31, 2013.

MCR a peer-reviewed journal published twice a year under the auspices of Cape Breton University Press. MCR publishes original articles, research reports and notes, and critical reviews of books, exhibitions, and historic sites in English and French. The editors encourage submissions from graduate students and scholars at any phase of their professional career, professionals, and historians from the art and museum world, and from independent scholars with an interest in material culture.

Submit abstracts, manuscripts, or questions to: <mcr_rcm@cbu.ca>

Please visit our website for complete submission details: <http://culture.cbu.ca/mcr/>

Revue de la culture matérielle: Appel à contributions

La Revue de la culture matérielle (RCM) sollicite des articles pour un numéro thématique : La Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine immatériel.

La Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine immatériel, entérinée en 2003, définit le patrimoine culturel immatériel (PCI) comme étant « les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire – ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés – que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel ». Le patrimoine culturel immatériel peut également se définir plus simplement par l’expression de « traditions vivantes ». À travers le monde, les membres des musées et la communauté universitaire jouent un rôle de plus en plus important dans l’étude, la conservation et la pérennisation du patrimoine culturel immatériel. Par conséquent, RCM s’apprête à publier un numéro entièrement consacré au patrimoine culturel immatériel. Nous examinerons les propositions d’articles portant sur les domaines suivants :

* En quoi le patrimoine culturel immatériel peut-il jouer un rôle dans le développement économique durable?
* Quel rôle le patrimoine culturel immatériel joue-t-il dans la formation identitaire des communautés, des régions et des pays?
* Quel rôle le patrimoine culturel immatériel joue-t-il dans la préservation et la durabilité de l’environnement?
* Les implications politiques entourant le patrimoine culturel immatériel dans les pays qui ont signé la Convention et ceux qui ne l’ont pas signée
* Le patrimoine culturel immatériel et l’enseignement
* Le patrimoine culturel immatériel et le tourisme durable

Les sujets portant sur d’autres aspects du patrimoine culturel immatériel seront également les bienvenus.

La date limite de l’envoi des résumés est le 31 mai 2013.

RCM est une revue savante dont les articles sont examinés par les pairs et qui est publiée deux fois par an sous les auspices des Presses de l’Université de Cap-Breton (Cape Breton University Press). MCR publie des articles originaux, des rapports et des notes de recherche, ainsi que des comptes rendus de livres, d’expositions et de sites historiques en anglais et en français. Les rédacteurs encouragent les étudiants gradués et les universitaires à toute étape de leur carrière, ainsi que les professionnels et les historiens du monde de l’art et du musée, de même que les chercheurs indépendants ayant un intérêt pour la culture matérielle, à soumettre leurs travaux.

Veuillez adresser vos résumés, manuscrits ou questions à : <mcr_rcm@cbu.ca>
Rendez-vous sur notre site Internet pour consulter l’intégralité des modalités de soumission d’articles : <http://culture.cbu.ca/mcr/>

Education: École d’été du CÉLAT-MCQ – “Culture(s), Musée(s) et Société(s)”

Le Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions de l’Université Laval (CÉLAT) de l’Université Laval (Québec, Canada) et le Musée de la civilisation (Québec, Canada), organisent leur deuxième université d’été sur le thème « Culture(s), Musée(s) et Société(s) » du dimanche 12 mai au samedi 18 mai 2013, inclusivement. Durant sept jours consécutifs, des professionnel(le)s de la muséologie nationaux et internationaux interviendront sur le thème « Culture(s), Musée(s) et Société(s) » en vue de revoir les nombreux ajustements que ces institutions gardiennes de patrimoine doivent faire pour se maintenir en première ligne des acteurs culturels. Ces professionnel(le)s accompagneront les participant(e)s tout au long de la semaine dans leurs réflexions et travaux de recherche issus de leur travail de terrain dans des institutions culturelles et muséales de la ville de Québec.

Sont particulièrement visés les étudiant(e)s universitaires (1er, 2e et 3e cycles) souhaitant acquérir des connaissances et une expérience en muséologie, les professionnel(le)s des secteurs public et privé, les gestionnaires du patrimoine et les muséologues.

Coût pour les étudiants inscrits dans une université québécoise : 150$ en plus des frais habituels d’inscription ;
coût pour les étudiants étrangers : 545$; coût pour les professionnels et les gestionnaires : 795 $.

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur candidature, incluant un curriculum vitae et une lettre de motivation, à
Celia.Forget@celat.ulaval.ca   le plus tôt possible. Les cours seront donnés au Musée de la civilisation à Québec sous la responsabilité de M. Philippe Dubé, professeur de muséologie à l’Université Laval et directeur du LAMIC (Laboratoire de muséologie et d’ingénierie de la culture).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page Internet suivante : École d’été du CÉLAT-MCQ

Pour toute autre information, merci de communiquer avec Célia Forget (Celia.Forget@celat.ulaval.ca  ) ou Mathieu Viau-Courville (Mathieu.ViauCourville@mcq.org

Seminar: Enjeux et recherche autour du patrimoine vivant en Languedoc Roussillon – Pézenas 2-3 février 2013

Le collectif « Patrimoines et Créations », association de chercheurs-praticiens conventionnée avec le CIRDOC, propose d’ouvrir ses travaux dans le cadre de la politique patrimoniale remarquable de la ville de Pézenas, à l’occasion du rituel de la Saint Blaise, et plus généralement du programme du Carnaval 2013. Il s’agit d’implanter de façon structurelle sur le territoire du Languedoc-Roussillon une force de recherche fondamentale et appliquée, d’expériences, de transmission et de sauvegarde créatives autour du Patrimoine Culturel Immatériel, afin de bien installer dans le paysage scientifique, politique et culturel, une recherche et des actions en convergence sur le territoire.

Les journées de Pézénas constituent un moment marquant rassemblant l’ensemble des acteurs : institutionnels, scientifiques, praticiens, artistes et chercheurs.

PROGRAMME
Samedi 2 février
A partir de 13h : Accueil des participants autour d’un café, salle des Pas Perdus, Théâtre historique, rue Henri Reboul.

Ouverture au public.

13h 30-18h30: Séminaire
Ouverture des travaux sous l’égide notamment de M. Mateu, président du CIRDOC et de B. Assié, conservateur et directeur du CIRDOC. Présentation du collectif et annonce du conventionnement avec le CIRDOC.

Axes privilégiés: Qu’est-ce que le PCI de l’UNESCO en France? Les institutions et les moyens promoteurs d’une politique du PCI auprès des collectivités locales et territoriales et auprès des praticiens-chercheurs. Des exemples de recherche-action autour du PCI sur les territoires, les liens avec les populations,les analyses des problématiques et des carences, des stratégies, des enjeux et des attentes qui en découlent vis-à-vis des populations, des institutions et des collectivités locales et territoriales.

Séances présidées et débats dirigés par : Christian Hottin, Séverine Cachat, Jean-Louis Tornatore, Daniel Fabre qui présenteront leurs rôles respectifs comme acteurs institutionnels et scientifiques du PCI. Présentatrices du collectif et médiatrices: Christine Escarmant, Eliette Guine.

13h30-14h30 : interventions des présidents de séances et modérateurs des débats

14h30-18h30: Interventions des membres du collectif Interventions de 20 mn. discussions de 10mn.

1. Dominique Pauvert : « Les fêtes de la Saint Blaise et les fêtes des ours catalanes françaises: collectage et lien social, recherche fondamentale, pratiques et restitutions-sauvegardes »

2. Sylvie Alranq : « Les utilisations thérapeutiques du PCI. Le témoignage du travail mené au sein de l’hôpital de Pézenas ».

3. Christian Coulomb : « La recherche-création de Saboï comme transmetteur-acteur vivant du PCI »

16h15: Pause

16h30: Reprise du séminaire
4. Bertrand de Viviès : « Le légendaire mégalithique de la Lozère: inventaires-enquêtes- diffusion sauvegarde ».

5. Sophie Jacques de Dixmude : « Le renouveau de la Bodega: recherche-action-sauvegarde et pratique artistique ».

6. Patrick Lavaud : « un exemple de collectage PCI en Aquitaine et d’une médiation réussie ».18h15: Conclusions de séance18h30 -19h : Collation mise en musique par le groupe Mar e Montanha qui accompagnera les chercheurs à la fête de la Saint-Blaise.19h-19h15 : Fête de la Saint-Blaise: Ouverture des portes à la Cour d’Honneur de la Mairie. Célébration de la Saint-Blaise.

21h30 : Repas partagé au Foyer rural des campagnes.

Baleti.

Dimanche 3 février

8h30 : Petit déjeuner Salle Vayrac à l’hôpital local de Pézenas, rue Henri Reboul.

9h-12h / 12h15 : Table ronde ouverte au public Salle Vayrac à l’hôpital local de Pézenas

Axes privilégiés : La réalité des pratiques au niveau local et régional, la question de la transmission; la synchronie recherche / créations / pratiques / restitutions publiques; le lien social et la diversité culturelle à partir du PCI; les attentes des praticiens et détenteurs du PCI; la médiation culturelle et la formation autour du PCI; quelle politique autour du PCI est- elle nécessaire aujourd’hui ?

Avec la participation de Christian Hottin, Séverine Cachat, Jean-Louis Tornatore, Daniel Fabre, pour animer les débats; conclusions du séminaire de la veille rapportées par Christine Escarmant.

Interventions des membres du collectif et de praticiens du PCI.

Interventions de 15mn à 30 mn:
1. Anaïs Vaillant: « Les recherches-actions de Graïoli, du « Collectif Anonyme Carnaval Ambulant » et du « Terrain A Déminer », sur le plan local et inter-régional».
2. Claude Alranq: « Créer dans le PCI du Sud de la France : 40 ans d’expériences et de recherches ».
Discussions

Pause
10h45:
Interventions de 10mn à 15mn:
3. Sophie Jacques de Dixmude: « Mar e Montanha: pratiques sur les territoires ».
4. Perrine Alranq: « Le Théâtre des Origines et le Collectif Pebrin’ : recherches créatrices, action culturelle et transmissions ».
5. Porteurs et meneurs des animaux totémiques: « Témoignages de pratiques vivantes ».
6. Christian Coulomb: « La transmission de Tarabastal et Saboï à Pézenas ».
7. Jean-Louis Blenet «Le Théâtre de La Rampe TIO, acteur du PCI et porteur de projets formation ».
8. Conclusions : Eliette Guine: « La stratégie patrimoniale du PCI en Languedoc-Roussillon ».

12h30 : repas avec l’équipe de la rampe Tio, salle des Pas Perdus au Théâtre  Historique, rue Henri Reboul..

14h-15h30 : Clôture du séminaire, salle des Pas Perdus, Théâtre Historique.

16h : Représentation « Béziers Sem Força », Illustre Théâtre.

Liste des intervenants:
Claude Alranq, dramaturge, comédien, conteur, collecteur, chercheur, membre du collectif.
Perrine Alranq, comédienne, praticienne du PCI, co-fondatrice du Théâtre des Origines et du
collectif Pebrin’, membre du collectif.
Sylvie Alranq, art-thérapeuthe, comédienne, membre du collectif.
Benjamin Assié, conservateur et directeur du CIRDOC.
Jean-Louis Blenet, fondateur du Théâtre de la Rampe TIO.
Séverine Cachat, directrice du Centre français du PCI à Vitré, ethnologue.
Christian Coulomb, musicien, scénographe, fondateur du groupe Tarabastal et du groupe Saboï ethno-mythologue, membre du collectif.
Bertrand de Viviès, conservateur en chef des musées de Gaillac, etho-mythologue, membre du collectif.
Christine Escarmant, ethno-mythologue, collectrice, membre du collectif.
Daniel Fabre, directeur d’études EHESS, Groupe Audois de Recherche et d’Animation Ethnologique, LAHIC.
Eliette Guine, sociologue, Centre Norbert Elias, chargée de mission formation pour la Rampe TIO ( projet de formation aux imaginaires traditionnels en Languedoc Roussillon), membre du collectif.
Christian Hottin, conservateur du patrimoine, chef de la mission Ethnologie au Ministère de la Culture et de la Communication, en charge notamment du Patrimoine Culturel Immatériel.
Sophie Jacques de Dixmude, musicienne, praticienne de la Bodega, membre du collectif.
Patrick Lavaud, collecteur, directeur des Nuits Atypiques de Langon.
Dominique Pauvert, historien, ethno-mythologue, collecteur, membre du collectif.
Jean-Louis Tornatore, Professeur en socio-anthropologie, Université Paul-Verlaine – Metz, habilité à diriger des recherches.
Anaïs Vaillant, ethnologue, musicienne (co-fondatrice groupes Graïoli, Collectif Anonyme Carnaval Ambulant, Terrain A Déminer), membre du collectif.

Meneurs et porteurs d’animaux totémiques.

Publication: Lancement du numéro 4 de la revue Artelogie

Cleusa Maria Graebin, Nádia Maria Weber Santos – « Présentation du numéro 4 », in Entretiens .
(c) Artelogie, n° 4, Janvier 2013.

URL: http://cral.in2p3.fr/artelogie/spip.php?article189

Quelles fêtes, quels rites et comment les célébrer ? Plusieurs entrées étaient envisageables pour aborder ce dossier dans la mesure où les fêtes et les célébrations sont des phénomènes socioculturels présents dans toute société. En les analysant, nous participons au dialogue entre la matérialité et l’immatérialité de l’expérience humaine, celui de la vie en mouvement qui se déplace au rythme des célébrations successives. Travailler avec un tel sujet (fêtes et célébrations), c’est aussi explorer un champ fertile pour l’analyse des sensations, des émotions, des croyances, des symboles, des rituels, mais aussi des expériences, des habitudes, des rêves, des déceptions et des espoirs. La mémoire et les représentations, en relation étroite avec les sensibilités et la sociabilité, nous rappelent les liens intimes que les expressions esthétiques ont dans toute manifestation festive.

•    Cleusa Maria Graebin, Nádia Maria Weber Santos – DOSSIER “FÊTES ET CÉLÉBRATIONS EN AMÉRIQUE LATINE” : estética como eixo (…)

•    Maria Catarina C. Zanini – As Festas da Uva de Caxias do Sul, RS (Brasil) : Historicidade, (…)

•    Carla Mary S. Oliveira – Cláudia Engler Cury – A Província em festa : celebrações e poderes simbólicos na visita de sua (…)

•    Giuseppe Gatti – El fin de fiesta del Uruguay : la decadencia individual como metáfora del (…)

•    Camila Silva – “São os farrapos que voltam” : o heroísmo farroupilha entre o passado e o (…)

•    Maria Cristina Bohn Martins – As celebrações, a comunidade e o poder. Os faustos reais de Carlos III e (…)

•    Martha Abreu e Hebe Mattos – Festas, patrimônio cultural e identidade negra. Rio de Janeiro, 1888 – (…)

•    Leandro Mendes Rocha – Heloisa Selma Fernandes Capel – Dinâmicas Culturais Etnogênicas em Performances Identitárias : a festa dos (…)

•    Nina Graeff – Samba de Roda : comemorando identidades afro-brasileiras através da (…)

•    José Edimar de Souza – A festa da Pátria : Memórias cívicas na área rural de Novo Hamburgo/RS (…)

•    Prof. Dra. Eliane Cristina Deckmann Fleck – O triunfo solene da conversão

•    Artur Cesar Isaia – Congressos Eucarísticos : Cristo Rei celebrado no Brasil da primeira (…)

•    Maria Laura Viveiros de Castro Cavalcanti – A festa em perspectiva antropológica : carnaval e os folguedos do boi no (…)

•    Heridan de Jesus Guterres Pavão Ferreira
Marcelo Nicomedes dos Reis Silva. Filho
Claudia Regina Pinto Silva – (Em) canto de Santo : Religiosidade e Identidade no Bumba meu boi do (…)

•    Rosalina Estrada Urroz – Entre el repique y el estruendo, la celebración del 5 de Mayo en Puebla, (…)

•    Heridan Guterres – Entrevista com Heridan Guterres

Education: École d’été de l’EHESS 2013 du 2 au 14 septembre : La culture : un nouvel enjeu urbain ?

La culture : un nouvel enjeu urbain ?
École d’été de l’EHESS du 2 au 14 septembre 2013

Conseil scientifique : Jean Boutier, Emmanuel Pedler, Valeria Siniscalchi.

La 3ème édition de l’école d’été de l’EHESS aura lieu à Marseille, capitale européenne de la culture 2013. Elle s’adresse aux doctorants en histoire, en sciences politiques, en sociologie et en anthropologie, mais aussi à ceux qui poursuivent une recherche à la croisée des domaines de la culture et des études urbaines. Animée par un groupe de chercheurs internationalement reconnus, l’Ecole d’été de l’EHESS a été pensée, selon les conceptions propres à l’Ecole, comme un moment d’enseignement (séminaire) et une mise en pratiques des recherches de terrain, coordonnées autour d’un carnet de recherche numérique.

CFP: “Travel and Museums: Rethinking the Modern

17th Berlin Roundtables on Transnationality, June 26 – 29, 2013
Travel and Museums: Rethinking the Modern Experience
Please Note: Deadline for Submissions is February 28, 2013.

Based on an international essay competition, we will invite approximately 30 candidates to discuss their research, concerns and agendas with peers and prominent scholars in Berlin. The competition is open to students and scholars (post doctoral candidates must have completed a Ph.D. within the previous 5 years), journalists and practitioners interested in museum and tourism issues (e.g. curators, travel guides). The Irmgard Coninx Foundation will cover travel to and accommodation in Berlin.

Conference papers can address—but are not limited to—the following topics:

–          Visitors, motivation, and habitus
–          Post-industrial modes of production
–          Urban/regional renewal
–          Actors and institutions
–          Ethics of sightseeing and the tourist gaze
–          Knowledge production and dissemination
–          Globalized cultures of consumption
–          Mobility patterns
–          Collective and individual identity
–          (Post)-colonialism; Orientalism
–          Historical trajectories of cultural practice
–          Types of travel, e.g. heritage tourism, pilgrimage, eco-tourism
–          Types of exhibition spaces, e.g. museums, gardens, zoos, fairs

Discussions will take place in two workshops chaired by Anne Gorsuch (University of British Columbia), Dean MacCannell (University of California, Davis), and Sharon Macdonald (York University).

Conference participants are eligible to apply for one of two fellowships (each of three months duration) to be used for research in Berlin at the WZB.

Further information on the conference and the background paper is available at:

http://irmgard-coninx-stiftung.de/travelandmuseums.html

Background Paper

Irmgard Coninx Stiftung
c/o Wissenschaftszentrum Berlin
für Sozialforschung
Reichpietschufer 50
D-10785 Berlin

Phone: +49 30 25491-411
Fax: +49 30 25491-684
Email: info(at)irmgard-coninx-stiftung.de

Postdoc:Labex Les passés dans le présent appel post-doctorants (urgent)

Recrutements de trois post-doctorants

Labex Passés dans le présent appel postdoctorants 15.01.1-2