Tag Archives: Ethnology

Grant: allocations de formation et de recherche du ministère de la culture France

Comme chaque année, le ministère de la culture propose des allocations
de formation et de recherche. La date limite d’envoi des dossiers est
fixée au 2 janvier 2012. Vous trouverez tous les détails dans le
formulaire joint (envoyé en .odt, téléchargez openoffice si vous ne
parvenez pas à le lire)

Cordialement

Sylvie GRENET

Ministère de la Culture
Direction générale des patrimoines
Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique
Chargée de mission pour le patrimoine culturel immatériel et le
patrimoine ethnologique
6 rue des Pyramides
75001 Paris
01 40 15 85 76

 

AFR2012_dossier candidature

Advertisements

Seminar: L’instauration du patrimoine ethnologique

La prochaine et dernière séance de notre séminaire

L’instauration du patrimoine ethnologique

se tiendra le

Vendredi 16 septembre, 14h-17h,

au ministère de la Culture, 182 rue Saint-Honoré (Paris), salle « Petit champs », 2e étage 
(se munir d’une pièce d’identité)


7. L’expertise en région : ethnologie et action culturelle
Place centrale sera faite ici aux actions de l’agent en région – représentant le pôle déconcentré de la MPE. S’il est un lieu sur lequel le conseiller à l’ethnologie s’est singularisé, c’est sur celui de l’articulation « entre recherche et action culturelle ». Mais qu’entend-on et que vise-t-on sous cette expression plus souvent lancée comme un mot d’ordre ou comme une déclaration d’intention ? Cette séance aura pour ambition de dénouer les modalités et les enjeux d’une telle action née et développée sur le terreau de la science. Elle s’interrogera sur la visibilité et l’effectivité politiques de ce dispositif hybride, ainsi que sur sa contribution à la recherche ethnologique – et plus largement en sciences sociales.

Interventions de :

– Michel Rautenberg, professeur de sociologie, Université Jean Monnet – Saint-Étienne,
ancien conseiller pour l’ethnologie en Rhône-Alpes

Benoît Guillemont, conseiller action culturelle, Drac de Rhône-Alpes


Seminar: L’instauration du patrimoine ethnologique

La prochaine séance de notre séminaire L’instauration du patrimoine ethnologique

 

se tiendra le

Vendredi 17 juin 2011 de 14h à 17h,

au ministère de la Culture, 182 rue Saint-Honoré (Paris), salle « Petit champs », 2e étage

(se munir d’une pièce d’identité)

 

6. L’État commanditaire ? Politique des appels d’offre et ethnopôles

La « politique de l’ethnologie de la France », selon les termes du décret d’institution du Conseil du patrimoine ethnologique, en passe d’abord par le lancement d’appels d’offre de recherche, ensuite par la recherche de constitution de pôles de recherche ethnologique (ce que seront les ethnopôles). Cette séance examinera les spécificités de ces procédures et leur évolution sur les trente années d’existence de la MPE. Elle appréciera en particulier leur dimension d’emblée pluridisciplinaire… Elle s’intéressera également au pôle « central » de la MPE : comment ses agents répondent-ils à ces missions d’administration de la recherche ?

 

Interventions de :

– Denis Chevallier, conservateur en chef du patrimoine, directeur adjoint du MUCEM, ancien chargé de mission à la MPE

– Daniel Fabre, directeur d’études à l’EHESS, directeur du LAHIC


Seminar: L’instauration du patrimoine ethnologique, 4, 26 avril 2011

La prochaine séance de notre séminaire

L’instauration du patrimoine ethnologique

se tiendra le

mardi 26 avril 2011, de 14h à 17h,
au ministère de la Culture, 182 rue Saint-Honoré (Paris), salle « Petit champs », 2e étage (se munir d’une pièce d’identité)


4. Le patrimoine, l’ethnologie. (1) Le patrimoine

La mission du Patrimoine ethnologique est un dispositif au croisement du savoir et du pouvoir, de la connaissance ethnologique et de la politique du patrimoine. Quels seront leurs effets réciproques ? Une première séance est consacrée au patrimoine : qu’a fait l’ethnologie au patrimoine – à son appréhension étatique ? Un mouvement d’extension des objets s’était amorcé avec la politique culturelle impulsée par Malraux : précisément du monument historique au patrimoine culturel. Ce mouvement semble se poursuivre avec, à la clé, l’immatérialisation du patrimoine. Dans quelle mesure, la MPE a-t-elle su concrétiser cette évolution ? Mais aussi quelles ont été ses limites ?

Interventions de :

– Christian Jacquelin, conseiller pour l’ethnologie en Languedoc Roussillon

– François Portet, ancien conseiller pour l’ethnologie en Bourgogne, puis en Rhône-Alpes


Seminar “L’instauration du patrimoine ethnologique”, Paris, Lahic

Prochaines séances du séminaire “L’instauration du patrimoine ethnologique”

(en fichier joint l’argumentaire et le programme complet).

Les séances se déroulent au ministère de la Culture, 182 rue Saint-Honoré, Paris

(se munir d’une pièce d’identité)

Noël Barbe et Jean-Louis Tornatore

_______________________

Vendredi 25 mars 2011, 14h-17h, salle « Petit champs », 4e étage

3. Amateurs et professionnels : les enjeux croisés d’une territorialisation disciplinaire et d’une politique culturelle

À la fin des années 1970, la période est à l’émergence – remontée, cristallisation – des cultures. La création de la MPE est vue comme un moyen de professionnaliser le regard sur la diversité culturelle : à ce titre, l’ethnologue est requis pour équiper et contrôler les pratiques amateurs. L’ethnologie comme discipline est alors susceptible de construire son territoire scientifique autour du patrimoine ethnologique. Quels sont les dispositifs de professionnalisation mis en place par le MPE ? Quel a été leur impact ? Parallèlement, l’enjeu du cadrage est politique : il se traduit au niveau des institutions de la culture dans le débat démocratisation de la culture/démocratie culturelle. Ce débat est-il envisagé depuis la MPE ? L’arrivée de la gauche au pouvoir en 1981 entraîne-t-elle un infléchissement significatif ?

Interventions de :

– Claude Rouot, ingénieur de recherche au ministère de la Culture, chargée de mission à la formation, puis au programme de recherche sur la ville et sur l’interculturalité

– Lothaire Mabru, professeur de musicologie, Bordeaux III

 

Mardi 26 avril 2011, 14h-17h, salle « Petit champs », 2e étage

4. Le patrimoine, l’ethnologie. (1) Le patrimoine

La MPE est un dispositif au croisement du savoir et du pouvoir, de la connaissance ethnologique et de la politique du patrimoine. Quels seront leurs effets réciproques ? Cette première séance sera consacrée au patrimoine : qu’a fait l’ethnologie au patrimoine – à son appréhension étatique ? Un mouvement d’extension des objets s’était amorcé avec la politique culturelle impulsée par Malraux : précisément du monument historique au patrimoine culturel. Ce mouvement semble se poursuivre avec, à la clé, l’immatérialisation du patrimoine. Dans quelle mesure, la MPE a-t-elle su concrétiser cette évolution ? Mais aussi quelles ont été ses limites ?

Interventions de :

– Christian Jacquelin, conseiller pour l’ethnologie en Languedoc Roussillon

– François Portet, ancien conseiller pour l’ethnologie en Bourgogne, puis en Rhône-Alpes

 

Vendredi 20 mai 2011, 14h-17h, salle « Petit champs », 2e étage

5. Le patrimoine, l’ethnologie. (2) L’ethnologie

Cette séance sera consacrée au second terme du couple, l’ethnologie : qu’a fait la politique du patrimoine ethnologique à l’ethnologie ? A-t-elle accompagné – comme cela a pu être pensé au départ – le développement de l’ethnologie de la France ? Il faut cependant constater que le « moment » de cette discipline aura été bref – ne franchissant pas le cap du siècle. Est-ce pour cela que la MPE a finalement suscité davantage d’intérêt comme agence de moyens que comme laboratoire de la réflexion ethno-anthropologique – en particulier sur la question de la recherche impliquée et de « l’engagement ethnographique » ?

Interventions de :

– Yvon Lamy, professeur émérite de sociologie

Christine Langlois, rédactrice-en-chef de la revue Terrain

– Gérard Lenclud, directeur de recherche au CNRS

 

Vendredi 17 juin 2011, 14h-17h, salle « Petit champs », 2e étage

6. L’État commanditaire ? Politique des appels d’offre et ethnopôles

La « politique de l’ethnologie de la France », selon les termes du décret d’institution du Conseil du patrimoine ethnologique en passe d’abord par le lancement d’appel d’offre de recherche, ensuite par la recherche de constitution de pôles de recherche ethnologique (ce que seront les ethnopôles). Cette séance examinera les spécificités de ces procédures et leur évolution sur les trente années d’existence de la MPE. Elle appréciera en particulier leur dimension d’emblée pluridisciplinaire… Elle s’intéressera également au pôle « central » de la MPE : comment ses agents répondent-ils à ces missions d’administration de la recherche ?

Interventions de :

– Denis Chevallier, conservateur en chef du patrimoine, directeur adjoint du MUCEM, ancien chargé de mission à la MPE

– Daniel Fabre, directeur d’études à l’EHESS, directeur du LAHIC

– Claudie Voisenat, chargée de mission pour la recherche détachée au CNRS, chargée de mission à la MPE de 1989 à 1998

 

 

Vendredi 16 septembre, 14h-17h, salle « Petit champs », 2e étage

7. L’expertise en région : ethnologie et action culturelle

Place centrale sera faite ici aux actions de l’agent en région – représentant le pôle déconcentré de la MPE. S’il est un lieu sur lequel le conseiller à l’ethnologie s’est singularisé, c’est sur celui de l’articulation « entre recherche et action culturelle ». Mais qu’entend-on et que vise-t-on sous cette expression plus souvent lancée comme un mot d’ordre ou comme une déclaration d’intention ? Cette séance aura pour ambition de dénouer les modalités et les enjeux d’une telle action née et développée sur le terreau de la science. Elle s’interrogera sur la visibilité et l’effectivité politiques de ce dispositif hybride, ainsi que sur sa contribution à la recherche ethnologique – et plus largement en sciences sociales.

Interventions de :

– Michel Rautenberg, professeur d’ethnologie, Université Jean Monnet – Saint-Étienne, ancien conseiller pour l’ethnologie en Rhône-Alpes

Benoît Guillemont, conseiller action culturelle, Drac de Rhône-Alpes



Seminar: L’instauration du patrimoine ethnologique

La première séance du séminaire :
L’instauration du patrimoine ethnologique. Projet scientifique, catégorie d’actions publiques et instrument de gouvernementalité : retour sur une expérience française aura lieu le
Mardi 7 décembre 2010, 10h-13h, Charenton le Pont

http://www.iiac.cnrs.fr/lahic/spip.php?article824

Noël Barbe et Jean-Louis Tornatore

Grants: Allocations de recherche (mission ethnologie), France

Veuillez trouver le lien pour la demande d’allocation de formation et de recherche.
Il peut être consultable à l’adresse suivante : http://www.culture.gouv.fr/mpe/recherche/afr/Publi_Dos_Candidat.htm
Les dossiers de candidature sont a adressés avant le 15 décembre prochain :
Ministère de la Culture et de la Communication – Direction des Patrimoines – Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique – 6, rue des Pyramides – 75001 PARIS

Journée d’étude “Les musées d’ethnologie. Quel héritage pour quelles reconversions”

CLERSE
FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES
UNIVERSITÉ LILLE 1
59655 VILLENEUVE D’ASCQ CEDEX

Mercredi 18 novembre 2009

Bâtiment des Thèses
Métro : Cité scientifique

Programme Musées d’ethnologie