Monthly Archives: November 2010

Conference: La dimension paysagère des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe, Luxembourg, 15-16 dece 2010

English below

A l’occasion du 10ème anniversaire de la Convention Européenne du
Paysage (ouverte aux signatures à Florence, le 20 octobre 2000), dans
le cadre de l’Année Internationale de la Diversité Biologique, à
laquelle le Ministère du Développement durable et des Infrastructures
du Grand-duché du Luxembourg adhère, l’Institut Européen des
Itinéraires Culturels organise la conférence La dimension paysagère
des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe.

Cette conférence, qui se tiendra à l’Abbaye de Neumünster à Luxembourg
le 15 et 16 décembre prochain, vise à faire le bilan sur les
recherches et les études, les rencontres scientifiques et éducatives,
ainsi que les partenariats conduits et réalisés le long de
l’itinéraire culturel du Conseil de l’Europe Parcs et Jardins, Paysage
à partir du 1993 jusqu’à aujourd’hui.

La conférence est organisée avec le support du Fonds National de la
Recherche Luxembourg

Pour obtenir le programme et les modalités de réservations, merci de
cliquer sur ce lien :
http://www.culture-routes.lu/php/fo_index.php?lng=fr&dest=bd_se_det&id=00000051

On the 10th anniversary of the European Landscape Convention, opened
for signature in Florence on 20th October 2000, and as part of the
International Year of Biodiversity, of which the Ministry for
Sustainable Development and Infrastructure of the Grand Duchy of
Luxembourg is a member, the European Institute of Cultural Routes is
organising the conference ‘The landscape dimension of the cultural
routes of the Council of Europe’.

This conference aims to evaluate the research, studies, scientific and
educational meetings and partnerships which have been arranged and
enacted along the cultural itinerary of the Council of Europe Parks
and Gardens, Landscape from 1993 to today.

The conference is organized with the support of the Fonds National de
la Recherche Luxembourg

To obtain the program and the modalities of reservations, thank you
for clicking this link:
http://www.culture-routes.lu/php/fo_index.php?lng=en&dest=bd_se_det&id=00000051

Advertisements

Seminar: Sara Muller, Museum/IRD, 20 dec 2010

L’Unité « Patrimoines Locaux » (UMR 208 — MNHN/IRD) vous invite à participer au séminaire de recherche

*LE LOCAL DANS LA VALORISATION ET MISE EN SCENE DES PATRIMOINES*
IRD/MNHN/CEMAF/CRBC

Organisateurs : Marie-Christine Cormier-Salem (géographe, IRD), Dominique Juhé-Beaulaton (historienne, CNRS), Yves Girault (muséologue, MNHN), Dominique Guillaud (géographe/géographie culturelle, IRD), Bernard Roussel (ethnobotaniste, MNHN)

Ce séminaire, après avoir exploré les processus de construction des patrimoines naturels dans les pays du Sud,  propose maintenant de mettre plus particulièrement l’accent sur les nouvelles formes de valorisation des patrimoines, tant naturels que culturels.

Le séminaire s’intéressera aux recompositions sociales, aux réorganisations spatiales et institutionnelles, aux problèmes de conservation de la diversité biologique et culturelle, de transmission des savoirs et savoir-faire locaux face à la valorisation et la mise en scène des patrimoines locaux dans des contextes écologiques, politiques, économiques et sociaux en mutation rapide ou sur la longue durée.
Les interventions s’attacheront à décrire et analyser le jeu des acteurs, leurs actions et leurs discours dans les processus de validation et de mise en scène des objets patrimoniaux qui se rapportent aux territoires, aux ressources, aux savoirs et aux savoir-faire. Les analyses interrogeront aussi les stratégies qu’ils recouvrent.
Une attention particulière sera accordée aux choix effectués par les communautés lorsqu’elles donnent à voir  leur culture, leur histoire ou leur cadre de vie (notamment dans une perspective de  valorisation touristique). Les opérations de muséologie qui présentent souvent une interface plus institutionnelle ainsi que les instrumentalisations marchandes ou politiques du patrimoine – de la quête de l’identitaire à la construction nationale – seront aussi étudiées sous l’angle du local.
Les approches pluridisciplinaires, associant en particuliers les sciences humaines et sociales aux sciences de la nature, seront privilégiées et permettront par exemple de mieux saisir les enjeux identitaires dans le cadre d’échanges globalisés et dans des situations de conflits d’accès et d’usage.

Prochaine séance : lundi 20 décembre 2010 à 14h30, Grand Emphithéâtre d’Entomologie, 45 rue Buffon (M° Austerlitz).
Intervention de Sara Muller :

“Les plantes à racines et tubercules du Vanuatu, un patrimoine biologique et culturel à l’articulation des lieux et de la nation”

Les systèmes vivriers du Vanuatu, archipel de Mélanésie, abritent une riche diversité de plantes à racines et tubercules : plus d’un millier de cultivars répartis au sein de treize espèces, tous cultivés dans le cadre de petites unités de production familiales très ancrées géographiquement et culturellement. Parce qu’elles entretiennent un lien très fort à la société, à l’espace et à la culture, ces plantes constituent un intéressant révélateur des mutations traversées par la société vanuataise dans le contexte de mondialisation. Cette présentation examine les recompositions qui s’opèrent autour de ce patrimoine dont la gestion s’opérait autrefois à l’échelle fine des lieux (les lieux de prime apparition des ancêtres fondateurs des clans, auxquels renvoie tout un écheveau de mythes localisés). Une attention particulière est portée aux stratégies d’acteurs et à leurs discours, de même qu’à l’évolution des modalités de gestion des cultivars, pour en tirer des enseignements sur les dynamiques plus profondes d’évolution des sociétés et des espaces, notamment au regard de l’enjeu que constitue, au Vanuatu, la construction d’une identité nationale. En tant qu’objet de patrimoine, les plantes à racines et tubercules sont mobilisées dans des tentatives de reconstruction du passé traditionnel, visant à répondre aux contradictions qui accompagnent le passage à la modernité et, dans un contexte de brouillage des structures de peuplement traditionnels, à appuyer des revendications identitaires et territoriales. Parallèlement, les processus très contemporains de valorisation des cultivars locaux les plus nobles de taro ou d’igname comme « spécialités d’îles » témoignent de l’émergence de nouvelles échelles de définition des identités (autrefois cantonnées à des échelles beaucoup plus fines). Les marchés urbains, lieux de confluence des spécialités locales, constituent à ce titre d’intéressants lieux de mise en scène patrimoniale où s’élabore une culture populaire d’archipel qui pourrait bien préfigurer l’émergence d’une culture nationale.

Emmanuelle Gerard
UMR 208 Patrimoines Locaux
Tel : 01 40 79 56 22

CFP: Museums issue-Ethnological Researches 16

Dear colleagues,

We are preparing the 16th volume of our scientific journal Ethnological Researches and the members of the editorial board are warmly inviting you to participate in its publication with your contributions.

The 16th volume would cover three major topics:

-Ethnographical museums in projects of the European Union
(Projects of expert and scientific research conducted by the ethnographical museums supported by the EU and the forms of their cooperation – programs; funds; experiences; considerations; proposals
-Ethnographical museums: sources or storage areas of the traditional culture
(Cooperation of the museums with the various citizens’ associations: folklore groups, heritage clubs..)
-Electronic management of the museum database: the importance of cooperation and mutual agreement on the form of the inscribed terms and production of the thesaurus of ethnographic collections
The editorial board will consider publishing articles on other topics as well.

The title and abstract (of up to 250 words) should be sent by March 1, 2011 and the deadline for sending completed papers is June 1, 2011. You can send texts and CDs with supplements  to the following address:

Etnografski muzej
for Ethnological Researches
Trg MaÏuaniça 14
10000 Zagreb

or to the email address of the editor-in-chief: <mailto:isestan@etnografski-muzej.hr>isestan@emz.hr

Expecting your contributions, we extend our kindest regards.

Editor-in chief:

Ivan ·estan

Instructions for Authors

Etnolo”ka istraÏivanja (Ethnological Researches) is an annual peer-reviewed journal published by Ethnographic Museum Zagreb. It publishes scientific articles, reviews and reports in Croatian, English, French and German. Exceptionaly, editorial board may accept and publish papers that have already been published in other journals, labeling them as Reprinted papers

The journal is also available in electronic format on the Museum’s web site (<http://www.emz.hr/izdavastvo.html>http://www.emz.hr/izdavastvo.html) and Hrcak – Portal of scientific journals of Croatia (<http://hrcak.srce.hr/etnoloska-istrazivanja>http://hrcak.srce.hr/etnoloska-istrazivanja).

Articles are categorized in accordance with the UNESCO classification (PGI – 83/WS/10, Paris 1983) into the following categories:

– Original scientific paper
– Preliminary communication
– Review paper
– Professional paper
– Conference paper

Articles should be 30.000 – 45.000 characters (with spaces) in length and comprised by title; name, address and institutional affiliation; an abstract (100 words); main text; footnotes, and bibliography. Keywords are determined by the editorial board.

Reviews and reports should be 6.000 – 12.000 characters (with spaces) in length. Figures, tables etc. should be numbered and referred to by number in the text (table 2.1) or (figure 3). Legends must be included. Quotations should be in quotations marks within the text; substantial quotations of 45 or more words should be indented in a separate quotation block. Maintain original stresses in quoted text (italics, bold or underlined); if you stress a section of citation, indicate this (emphasis added).

In-text references to sources should give author’s name, year of publication and
page number(s) in round brackets, e.g.: (Gullestad: 94-95).

The bibliographic list included at the end of the article should be listed in alphabetic order:
– Book
Delorko, Olinko. 1960. Istarske narodne pjesme. Zagreb: Institut za narodnu umjetnost.
– Edited book
Jackson, Anthony, ed. 1987. Anthropology at Home. London: Tavistock Publications Ltd.
– Chapter of a book
Grau, Andrée. 1999. “Fieldwork, politics and power”. In Dance in the Field. T. J. Buckland, ed. London: Macmillan Press, 163-174.
– Journal article
Gullestad, Marianne. 1991. “Cultural sharing and cultural diversity”. Ethnologia Europaea 21/1:87-96.
– Newspaper article
Horvat-Pintariç, Vera. 1991. “Krvavi koncert na hrvatskim boji”tima”. Globus, Zagreb, December 20, pp. 59, 61.
– Book/article in an electronic form (as listed, Internet address and date of access added)
Janz, Bruce. 2004. “Coming to Place”. Environmental and Architectural Phenomenology Newsletter, http://www.arch.ksu.edu/seamon/janz.html (April 9, 2007)
Primorac, Branka. 2008. “Sve o Karlovcu u jednoj knjizi”. Veãernji list online, April 17, http://www.vecernji.hr/newsroom/culture/3059929/index.do (April 17, 2008)

Other sources (documentaries, manuscripts, theses, personal communication etc.) should be referred to according to The Chicago Manual of Style (author-date system).

HDR Université de Savoie, laboratoire EDYTEM

Le 9 décembre 2010, soutenance d’HDR à l’université de Savoie-laboratoire EDYTEM

Christophe Gauchon
Tourisme et patrimoines : un creuset pour les territoires ?

Résumé
Sur la base des recherches menées dans les territoires de montagne et dans les milieux karstiques, dans les Alpes du Nord, en Slovénie, au Liban et en Ardèche, le mémoire présenté pour l’HDR interroge la notion de territoire, classique en géographie, à travers une grille d’interprétation qui croise tourisme et patrimoine.
Les questions posées concernent :
La notion de ressource patrimoniale et touristique, le tri sur lequel cette notion est fondée pour déboucher sur sa valorisation actuelle.
Le marquage de l’espace, c’est-à-dire son appropriation à travers les toponymes, les monuments et les paysages mémoriels.
L’universalisme ou au contraire le particularisme qui définit la ressource patrimoniale, c’est-à-dire la signification donnée au patrimoine.
Cette approche de la ressource croise en permanence la dimension temporelle : les patrimoines qui sont définis comme des héritages sont en permanence recréés et arbitrés, de telle sorte qu’au final, c’est la durabilité et la vulnérabilité de la ressource qui sont les vrais enjeux de ce questionnement.

Mots-clé: Tourisme, patrimoine, territoires, toponymie, monuments, paysages mémoriels, karsts, montagne, ressource touristique.

Campus de Technolac, Pôle montagne, amphi 30 à 14 heures

Seminar: Chine, Savoirs techniques et patrimoine culturel immatériel, XVIIe-XXIe siècle Formation, tradition, transmission

Séminaire de Caroline Bodolec, chargée de recherche CNRS, Frédéric Obringer, chargé de recherche CNRS, Françoise Sabban, directrice d’études EHESS.

Programme 2010-2011, première partie

Jeudi 25 novembre 2010 :

Séance introductive : Notions clefs pour un séminaire sur le Patrimoine culturel immatériel. Exemples de dossiers présentés à l’UNESCO en 2010 par la République Populaire de Chine. [Caroline Bodolec]

Jeudi 9 décembre 2010 :

Présentation d’un projet de recherche sur les savoir-faire du monde Chinois. [Caroline Bodolec, Lucia Candelise, Marie-Paule Hille, Zhao Bing]

Jeudi 13 janvier 2011 :

La cuisine comme élément du PCI : débats français et chinois sur la justification d’un classement. [Françoise Sabban]

Jeudi 27 janvier 2011 :

Les enjeux de l’inscription des diaolou sur la Liste du Patrimoine mondial de l’Unesco pour la Municipalité de Kaiping [Patricia Batto]

Jeudi 10 février 2011 :

Patrimoine matériel ou non matériel ? — une étude sur l’industrie de la soie en Chine [Mau Chuan-hui]

Jeudi 24 février 2011 :

Le dossier « Acupuncture et moxibution chinoise » classé en novembre 2010 sur la Liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO [Frédéric Obringer]

Jeudi 10 mars 2011 :

Le dossier « Pharmacopée chinoise » comme Patrimoine culturel immatériel en Chine. [Frédéric Obringer]

Caroline.Bodolec (at) ehess.fr
CECMC

PhD: Usages et représentations de l’éléphant en Thaïlande. L’animal, le patrimoine le symbole

Le 29 novembre 2010 se déroulera la soutenance de thèse de Clève Emourgeon à l’université de Nanterre, en salle A 302à 14 H 30.

La thèse s’intitule Usages et représentations de l’éléphant en Thaïlande. L’animal, le patrimoine le symbole.

Ce travail doctoral a pour but de dégager les représentions de l’éléphant en Thaïlande, animal considéré comme le symbole du pays. L’éléphant étant aujourd’hui en voix de disparition et devenu peu à peu obsolète dans la Thaïlande moderne, la problématique de ce travail est de comprendre le processus permettant à l’éléphant de garder un lien identitaire avec la nation thaï. L’objet étant un animal, une étude de son système domesticatoire, offrant une analyse ethnozoologique, permet d’appréhender les représentations anciennes et traditionnelles de l’éléphant. Puis, du fait des problèmes écologiques en relation avec cette bête se posant à la population, une étude du processus de patrimonialisation et de touristification de l’animal dégage les modalités et les politiques mises en place pour de lui redonner  une place dans un pays en pleine évolution.  Ainsi malgré des ruptures du système domesticatoire amorcées depuis une trentaine d’année, ce travail doctoral démontre que l’éléphant reste l’emblème le plus à même de signifier la globalité de la Thaïlande.

La soutenance sera suivie par une collation.

Conference: Website of the Colloque Musées et Tourisme, January 2011, Paris

http://www.univ-paris1.fr/de/colloques/musee-tourisme/

Seminar: “Frontières du patrimoine” (CRIA-EHESS 2010-2011)

Chers collègues et amis,

Chers participants au séminaire,

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous et ci-joint le
programme 2010-2011 du séminaire “Frontières du patrimoine: déplacement et
circulation des objets et oeuvres d’art”, organisé au Centre de recherches
interdisciplinaires sur l’Allemagne (Ecole des hautes études en sciences
sociales”. N’hésitez pas à le transmettre à vos doctorants et jeunes
chercheurs. Vous y êtes également cordialement invités.

En vous souhaitant une bonne réception

Nabila Oulebsir / Dominique Poulot / Astrid Swenson

*************

FRONTIERES DU PATRIMOINE : DEPLACEMENT ET CIRCULATION DES OBJETS ET
OEUVRES D’ART

– Nabila OULEBSIR, Université de Poitiers, Gerhico / CRIA, UMR 8131, EHESS.
– Dominique POULOT, Université Panthéon-Sorbonne, LAHIC.
– Astrid SWENSON, Brunel University, West London/Cambridge Victorian
Studies Group (Royaume Uni)

Séminaire de recherche organisé au Centre de recherches
interdisciplinaires sur l’Allemagne, le 3e vendredi de chaque mois,
14h-17h : 19 novembre (EHESS, 54 Boulevard Raspail, 75006, Paris, Salle
242) et 17 décembre 2010 (hors site, Université de Genève), puis 21
janvier, 18 février, 18 mars, 20 mai et 17 juin 2011 (INHA, 2 rue
Vivienne, 75002, Paris. Salle Vasari).

Ce séminaire, dans sa seconde année, continuera à s’intéresser aux débats
suscités par le déplacement des objets patrimoniaux et la circulation des
œuvres d’art en divers contextes et périodes, dans une perspective
nationale et transnationale. Ce thème est traité, d’une part, à partir de
situations de conflits (guerres napoléoniennes ; empires coloniaux
français et britannique ; les deux guerres mondiales), et d’autre part, en
analysant les reconfigurations récentes des collections muséales (Paris,
Londres, Berlin ou Alger), impliquant le déplacement en ce début du XXIe
siècle des objets d’un musée vers un autre. Bien que l’échelle d’approche
diffère de la situation nationale à celle transnationale, les débats
soulevés se croisent et gravitent autour de la question de l’identité, de
la provenance, de la restitution, du statut des œuvres, de
l’inaliénabilité ou de l’éthique du patrimoine.

Contacts :  oulebsir@ehess.fr;  dominique.poulot@univ-paris1.fr;
astrid.swenson@brunel.ac.uk

19 novembre 2010: De l’Antiquité : la Grèce à Rome et à Paris

– Karolina Kaderka (doctorante à l’EPHE, chargée de cours à l’Université
de Marne-la-Vallée), Transferts d’œuvres, transferts d’artistes : la Grèce
à Rome, l’exemple de l’architecture sacrée.

– Sophie Schvalberg (docteur en histoire de l’art, formatrice à l’IUFM de
Versailles-Université de Cergy-Pontoise), Copies d’antiques, créations à
l’antique : la réception des marbres du Parthénon à Paris, au XIXe siècle.

17 décembre 2010: Patrimoine, un mot et un sens en déplacement
(lieu : Université de Genève – communication au colloque
« La notion de patrimoine (1970-2010) », organisé par D. Poulot et L.
El-Wakil)

– Nabila Oulebsir et Astrid Swenson, Patrimoine : voyage des mots et
déplacement de sens en contextes européen et extra-européen (denkmalflege,
heritage, beni culturali, türath…).

21 janvier 2011: Transferts artistiques et circulation des œuvres

– Véronique Samuel-Gohin (chercheur au CDHTE-CNAM), Le livre
d’architecture, support de transferts culturels entre la France et
l’Allemagne.

– France Nerlich (maître de conférences, Université de Tours, Intru), La
circulation des œuvres françaises en Allemagne.

– Bernadette Dufrêne (maître de conférences, Université Ouest Nanterre,
sous réserve), Transferts culturels numériques.

18 février 2011: Les collections d’histoire naturelle

– Pierre-Yves Lacour (docteur en histoire, ATER à l’Université de
Strasbourg/Max-Planck Institut, Berlin), La confiscation de l’Europe
naturaliste : saisies et émergence d’un discours patrimonial.

18 mars 2011: Le patrimoine scientifique : archives, instruments et objets
universitaires

– Thérèse Charmasson (conservateur en chef du patrimoine, Cité des
Sciences et de l’industrie de la Villette), Les archives scientifiques :
état des lieux (titre provisoire).

– Soraya Boudia (maître de conférences, Université de Strasbourg) et
Sébastien Soubiran (docteur en histoire des sciences, responsable de la
politique muséale de l’Université de Strasbourg), Sur l’investissement des
universités dans le patrimoine scientifique.

20 mai 2011: Objets-sculptures en mouvement : du révolutionnaire au
transnational

– Nabila Oulebsir, Les statues équestres de Louis XIV (Place des
Victoires, Paris) et du duc d’Orléans (Place royale – puis – du
Gouvernement, Alger/ Place du duc d’Orléans, Neuilly-sur-Seine) : d’une
histoire révolutionnaire et d’indépendance à une histoire transnationale.

– Astrid Swenson, Le Crac des Chevaliers : appropriation de l’architecture
et de la sculpture des croisés : approches locales, coloniales et
transnationales.

17 juin 2011: Patrimoine et art contemporain

– Patricia Falguières (EHESS), Art contemporain : déplacement,
patrimonialité de la création artistique ?

– Nabila Oulebsir, Contemporanéité du patrimoine architectural et urbain :
présences et usages contemporains du passé.

– Danielle Justes (artiste), Art urbain, art dans la ville.

Grants: Allocations de recherche (mission ethnologie), France

Veuillez trouver le lien pour la demande d’allocation de formation et de recherche.
Il peut être consultable à l’adresse suivante : http://www.culture.gouv.fr/mpe/recherche/afr/Publi_Dos_Candidat.htm
Les dossiers de candidature sont a adressés avant le 15 décembre prochain :
Ministère de la Culture et de la Communication – Direction des Patrimoines – Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique – 6, rue des Pyramides – 75001 PARIS

Report: Unesco Nairobi

Report of the Fifth Session of the UNESCO Intergovernmental Committee for the Safeguarding of the Intangible Cultural Heritage (Nairobi 15-19 November 2010)

By Chiara Bortolotto and Marta Severo

On the 16th of November 1946 the Constitution of the United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization was adopted in London. The opening sentence of this constitution was to be cited in the following decades as the Unesco hymn « since wars begin in the minds of men, it is in the minds of men that the defenses of peace must be constructed ». (watch the video).

On the 65th anniversary of this funding act, the 16th of November 2010, the Fifth Session of the UNESCO Intergovernmental Committee for the Safeguarding of the Intangible Cultural Heritage is at its second day meeting in Nairobi and the debate is very animated…

Read more on patrimoineimmateriel.net