Solène Scherer

Doctorante à l’Université Toulouse Jean Jaurès, je travaille sur la reconstruction de l’Opéra de Vienne après la Seconde guerre mondiale (1945-1955).

 

Advertisements
%d bloggers like this: