Monthly Archives: October 2018

Conference: “Héritage sportif et dynamique patrimoniale” Congrès européen CESH/Carrefour SFHS, 2018, Bordeaux

18e Carrefour d’histoire du Sport (SFHS)
22e Congrès du Comité Européen d’Histoire du Sport (CESH)
http://www.colloque-bordeaux2018.eu/wp-content/uploads/2018/10/Programme-7.pdf
29, 30 et 31 octobre 2018 à Bordeaux.

Environ 90 communications, et 10 conférences plénières ou table-rondes
entre le Musée d’Aquitaine, la Maison des sports
et la Faculté des STAPS de l’université de Bordeaux,
sur le thème “Héritage sportif et dynamique patrimoniale”

Site internet et projet scientifique:
http://www.colloque-bordeaux2018.eu/

Advertisements

Seminar: Séminaire Patrimoine et Patrimonialisation. Rencontre du 23 novembre 2018

La séance du 23 novembre aura pour thème La patrimonialisation aux marges de l’art.

 

Nous aurons le plaisir d’accueillir :

Sophie Maisonneuve,

Patrimonialisation : une histoire de la musique comme marchandise

Arnaud Baubérot,

Le rock au musée. Une culture jeune et rebelle peut-elle devenir objet de patrimoine ?

Giuseppina Sapio,

Patrimonialiser la “trivialité” : la collection de films d’amateurs du Forum des images

Stéphanie Louis,

Le cinéma, par ailleurs… Les différents prismes de patrimonialisation du cinéma au XXe siècle

Géraldine Leroux,

Regards d’artistes sur la patrimonialisation de l’art océanien

Alain Bouillet,

Des dangers encourus par l’Art Brut le temps venu de sa reconnaissance ?

Horaires : de 10 h à 13 et de 14 h à 17 h 30

Salle Rameau, Ministère de la culture, 182 rue Saint-Honoré 75001 Paris

Ces rencontres sont ouvertes au public sous réserves d’inscription préalable (au moins 48 h à l’avance) à l’adresse: https://framaforms.org/seminaire-patrimoines-et-patrimonialisation-les-inventions-du-capital-historique-xix-xxie-siecles

Workshop: Populaire_peuple_public à l’occasion des journées portes ouvertes de l’exposition Georges Henri Rivière au Mucem 13 novembre 2018

POPULAIRE PEUPLE PUBLIC

13 novembre 2018 10h30-17h

Auditorium du Mucem 

esplanade du j4 

13002 Marseille

Journée organisée à l’occasion de l’exposition “Georges Henri Rivière, voir c’est comprendre”, et suivie de la visite “portes ouvertes” de cette exposition.

entrée libre. Retrouvez le programme sur http://www.mucem.org/programme/populaire-peuple-public

 

10h30 Introduction par Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France

 

11h30   Figurer le peuple, « raconter la vie »

Table ronde, animée par Jean François Chougnet, Président du Mucem, avec Anaïs Albert (université Paris7-Diderot), Judith Lyon Caen (EHESS), Martine Segalen (université ParisNanterre), Ségolène Le Men (université Paris Naterre), Christian Bromberger (université d’Aix-Marseille)

14h00 -14h30   L’exposition « Georges Henri Rivière, voir c’est comprendre » 

Germain Viatte et Marie-Charlotte Calafat, commissaires de l’exposition.

 

14h30-15h30  Réinventions contemporaines de la muséologie sociale, par Bruno Brulon-Soares (université de Rio de Janeiro, Vice président de l’IFOCOM)

 

15h30-17h00 « Populaire » : gros mot ou étendard?

Table ronde introduite par Emmanuel Pedler (EHESS) et animée par Olga Bibiloni (journal La Provence) avec Hughes Kieffer (Festival Marseille Jazz des 5 continents), Annabelle Ténèze (musée des Abattoirs),    Paul Rondin (Festival d’Avignon), Hervé di Rosa (musée international des arts modestes), Jan Goossens (Festival de Marseille).

17h Visite – Portes ouvertes de l’exposition « Georges Henri Rivière, voir c’est comprendre ».

Conference: 12e colloque de l’IEHCA, “L’alimentation comme patrimoine culturel : enjeux, processus et perspectives”, Tours, 15-17 novembre 2018

12e colloque de l’Institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation (IEHCA)
“L’alimentation comme patrimoine culturel : enjeux, processus et perspectives”
organisé à l’hôtel de ville et à la Ville Rabelais à Tours, les 15-17 novembre 2018, dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel, avec le soutien de la direction générale des Patrimoines.
http://iehca.eu/fr/actualites-agenda/l-alimentation-comme-patrimoine-culturel-enjeux-processus-et-perspectives 
Renseignements : Sylvie Valette & Loïc Bienassis
loic.bienassis@iehca.eu
contact@iehca.eu

Pour en savoir plus sur les activités de recherche de l’IEHCA : www.iehca.eu

Job: Postdoc IRD Des controverses sur les savoirs aux pouvoirs dans les aires marines protégées au Maroc

Des controverses sur les savoirs aux pouvoirs dans les aires marines protégées au Maroc

POSTE A POURVOIR IMMEDIATEMENT au sein de l’UMR patrimoines locaux et gouvernance (IRDM/NHN)

DESCRIPTION DU POSTE

DESCRIPTION DU POSTE

Mission

Il s’agit d’analyser les formes de hiérarchies de savoirs qui procèdent de la création et de la gestion des aires marines protégées (AMP) au Maroc. Les représentations scientifiques des écosystèmes seront comparées avec celles formulées de manière empirique par les acteurs maritimes afin d’examiner comment se structurent les positions et alliances sur les savoirs et comment elles influencent la gouvernance de la conservation marine. Il s’agira d’examiner les dynamiques des visions scientifiques et aménagistes de la conservation à l’aune de leur confrontation aux savoirs locaux sur la zone d’étude.

Activités

Le recueil des données écologiques et l’interprétation des différents documents scientifiques et politiques se feront en collaboration avec des écologues et biologistes des pêches impliqués dans ces politiques. Cette démarche permettra de cerner comment ont été définis les objectifs de ces AMP et leur plan de gestion en analysant les formes de hiérarchies de savoirs qui en découlent. Par la suite la vision des acteurs locaux sur les différents exercices dits participatifs et sur la formulation des règles de gestion sera analysée. Cette analyse à différentes échelles et sur différents types de savoirs guidera la description des rapports de savoirs/pouvoirs au sein des politiques de biodiversité marine.

Compétences

Une expérience de terrain sur la gouvernance environnementale et une connaissance des problématiques de savoirs. Une capacité à l’enquête multi située et auprès des concepteurs, experts et récepteurs des politiques de biodiversité. Une capacité à travailler en équipe, dans des contextes multiculturels, et notamment à dialoguer avec d’autres disciplines.

Durée : un an renouvelable un an.

PROFIL RECHERCHE

Formation : thèse en ethno-écologie, anthropologie, géographie, sociologie ou dans le domaine des sciences, techniques, sociétés

Aptitudes : aptitude à l’enquête sur les savoirs scientifiques et locaux et si possible maîtrise de la langue arabe.

Envoyer CV et Lettre de motivation à laure.emperaire@ird.fr et paloc@mnhn.fr

Job: UNESCO Intangible Cultural Heritage Section

ALL FOR PROPOSALS

The UNESCO Intangible Cultural Heritage Section is looking for an individual specialist to develop content for a clearinghouse on safeguarding intangible cultural heritage in formal and non-formal education, in the context of its programme on ‘Safeguarding intangible cultural heritage in formal and non-formal education’.

Proposals should reach UNESCO by 23 October 2018. Please see full details, attached :Call_EN

APPEL À CANDIDATURES

La Section du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO est à la recherche d’un ou d’une spécialiste individuel(le) pour développer le contenu d’une plateforme d’informations sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel dans l’éducation formelle et non formelle, dans le contexte de son programme sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel dans l’éducation formelle et non formelle.

Les manifestations d’intérêt devront parvenir à l’UNESCO avant le 23 octobre 2018. Veuillez consulter tous les détails ci-joints : Call_FR

Workshop: Projet européen TCV-PYR – Présentation de l’inventaire du patrimoine des Eaux-Bonnes (64), 11 octobre 2018

Projet européen TCV-PYR

Conférence sur « Eaux-Bonnes. Patrimoine et villégiature thermale (XVIe-XXIe siècle) »

Dans le cadre du programme de recherche européen FEDER TCV-PYR, les laboratoires ITEM et LIUPPA de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, entreprennent la réalisation d’un inventaire du patrimoine de villégiature et thermal dans le massif pyrénéen français depuis les temps modernes jusqu’à nos jours. Lancé fin 2017 en collaboration avec les régions Occitanie-Méditerranée et Nouvelle-Aquitaine et les universités de Toulouse Jaurès et Perpignan, le projet implique une douzaine de chercheurs et cinq post-doctorants. Il s’insère dans un axe sur le développement de la connaissance et de la fréquentation des Pyrénées à travers leurs atouts patrimoniaux et relève du travail de l’inventaire du patrimoine architectural et immatériel.

Un premier inventaire du patrimoine d’Ax-les-Thermes a été présenté publiquement le 14 septembre dernier par Anaïs Comet (Université Toulouse Jean Jaurès). Le 11 octobre, Viviane Delpech et Mathilde Lamothe, chercheurs au laboratoire ITEM, organisent une soirée sur le thème Eaux-Bonnes. Patrimoine et villégiature thermale (XVIe-XXIe siècle). Elles évoqueront la station thermale des Eaux-Bonnes, son développement, la richesse de son patrimoine bâti et paysager ainsi que les pratiques culturelles locales qui y sont liées :

  • Viviane Delpech « Grandeur et décadence d’une ville d’eaux impériale »

Depuis leur fondation légendaire et leur statut d’eaux d’arquebusades jusqu’à leur essor spectaculaire sous le Second Empire, les Eaux-Bonnes doivent exclusivement leur raison d’être à l’activité thermale. Tout au long du XIXe siècle, l’exploitation des eaux, d’abord pratiquée au sein de petits cabanons rudimentaires, y génère un original développement urbain associant les prérogatives haussmanniennes et les résurgences de l’architecture vernaculaire, la modernité et l’héritage local, au cœur d’un cadre naturel pittoresque plébiscité par les esprits romantiques. L’inventaire du patrimoine bâti a permis de retracer l’histoire de cette cité singulière au sommet de sa gloire dans les années 1870-1880, affectionnée par l’impératrice Eugénie et déclinant après la Seconde Guerre mondiale. Témoin matériel d’un passé prestigieux, son riche quoique vieillissant patrimoine bâti, qu’il s’agisse des constructions publiques ou privées, des décors ou des aménagements paysagers, nécessite désormais d’être reconnu et valorisé afin de rendre sa splendeur à cette ville d’eaux impériale.

  • Mathilde Lamothe « Usages et pratiques culturelles d’hier à aujourd’hui »

Les usages et pratiques culturelles, autrement dit le patrimoine culturel immatériel, des communautés montagnardes sont décrites par les voyageurs et curistes qui viennent à la station thermale des Eaux-Bonnes depuis le XIXe siècle. Ces observateurs fournissent une importante documentation écrite ou iconographique – à travers les lithographies, cartes postales, récits de voyage, affiches publicitaires des compagnies de chemin de fer, etc. – sur ces activités qui existaient à l’époque et conservent encore aujourd’hui leur sens social comme les transhumances, les « danses ossaloises » ou les savoirs naturalistes liés aux plantes ou aux eaux curatives. C’est d’ailleurs parfois ce regard extérieur porté sur ces expressions culturelles qui a pu faire vivre ces dernières au sein des communautés locales, en favorisant la construction d’un sentiment d’identité ou d’un discours sur elles-mêmes.

11 octobre 2018 – 18h00 – Casino des Eaux-Bonnes (64) – entrée libre

Contact : 05 59 05 32 69

Site web du projet Feder TCV-PYR

Site web du laboratoire ITEM

Seminar: Abian da Euskal Etnopoloaren 2018-2019ko mintegia | Inauguration du séminaire 2018-2019 de l’Ethnopôle Basque

Euskal kultur erakundea - Institut culturel basque

Abian da Euskal Etnopoloaren 2018-2019ko mintegia ahozkotasunaren inguruan

Ahozko ondarea eta ondare immateriala Euskal Etnopoloaren ikerketa eta ekintza gaietarik bat da. Horren karietara, 2018-2019an, Euskal kultur erakundea, Gizarte Zientzietako Goi Mailako Ikasketen Eskola (Georg Simmel Zentroa) eta beren partaideak, bederatzi hitzorduz osatua den ahozkotasunari buruzko mintegi berri bat antolatzen dute, dohainik eta deneri irekia, Baionako Euskal Museoan.

Lehen hitzordua urriaren 18aniraganen da, 18:00etan, Baionako Euskal Museoan, Florence DESCAMPS-ek (Historia garaikidean zuzentzeko ahalmena duen Konferentzia irakaslea Goi Mailako Ikasketen Eskola Praktikoan) eskaini hitzaldiarekin:“Ahozko artxibotik ondare immaterialera: nola heldu?”.

XX. mendearen azken laurdenaz geroztik, giza eta sozial zientziek, ondare erakundeek eta elkarteek ahozko corpus anitz bildu eta artxibatu dituzte. Baina zer egin grabatua izan den hitzarekin? Ahozko lekukotasun bilduma horiek ondare estatusa lortzen ahal ote dute?

Mintzaldia frantsesez, bat-bateko itzulpena euskaraz

Inauguration du séminaire 2018-2019 de l’Ethnopôle Basque dédié à l’oralité

Le patrimoine oral et immatériel est l‘un des quatre thèmes de recherche et d’action de l’Ethnopôle Basque. C’est dans ce cadre que l’Institut culturel basque, l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Centre Georg Simmel), et leurs partenaires, organisent en 2018-2019 un nouveau séminaire sur l’oralité composé de neuf rendez-vous, ouvert à tous et gratuit, au Musée Basque et de l’histoire de Bayonne.

Le premier rendez-vous aura lieujeudi 18 octobre à 18h00 au Musée Basque et de l’histoire de Bayonne,avec une conférence de Florence DESCAMPS, Maître de conférences habilitée à diriger des recherches en Histoire contemporaine à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes,intitulée “De l’archive orale au patrimoine immatériel. Une mise à l’épreuve”.

Depuis le dernier quart du XXème siècle, de nombreux corpus oraux ont été collectés et archivés par les sciences humaines et sociales, les institutions patrimoniales et les associations. Mais que faire de la parole enregistrée ? Ces collections de témoignages oraux peuvent-elles accéder au statut de patrimoine ?

Conférence en français, traduction simultanée en basque

Xabier Paya

Gehiago jakin

 

En savoir plus

Mezu hau eskuratzen duzu Euskal kultur erakundearen kontaktu gisa | Vous recevez ce message en tant que contact de l’Institut culturel basque.

Harpidetza eten | Désabonnement

Euskal kultur erakundea
Institut culturel basque
Lota BP 6 – 64480 Uztaritze
Tel. 0(033) 5 59 93 25 25
info@eke.eus
http://www.eke.eus

Grant: Comité français d’histoire de l’art : appel à candidatures 2018 pour les bourses Master II

Appel à candidatures 2018 pour les bourses de Master II du Comité français d’histoire de l’art.

Lien:

Date limite d’envoi des candidatures :
lundi 3 décembre 2018

Contact :
Margherita Valentini, 2 rue Vivienne, 75002 Paris, secretariat.cfha@gmail.com

Conference: Colloque international « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France : patrimoine, territoires, historicité”, Occitanie, 25-27 octobre 2018

« CHEMINS DE SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE EN FRANCE : PATRIMOINE, TERRITOIRES, HISTORICITÉ ” des 25, 26 et 27 octobre 2018, Toulouse