Category Archives: International and national conference

Conference: Colloque “En mal d’archives” les 6 et 7 juin 2019 au Mucem à Marseille

Colloque  “En mal d’archives” les 6 et  7 juin 2019 au Mucem à Marseille
 

Ce colloque propose d’interroger les pratiques d’archivage non institutionnelles et les formes concrètes que prend la « fièvre d’archive » lorsque des individus s’emparent d’un rôle d’archiviste face à certains événements (crises, guerres, révolutions) ou bien en réponse à une défaillance des pouvoirs publics (manque d’intérêt pour un sujet, voire usage controversé d’un fonds). La pulsion d’archive, « mouvement irrésistible pour non seulement garder les traces mais pour maîtriser les traces, pour les interpréter » (Derrida), a ainsi ses petits mains, inquiètes de l’urgence du témoignage, en lutte contre l’oubli ou l’effacement, et animées par l’idée de réparer un manque.

Cette journée d’étude sera prolongée le lendemain par une journée d’ateliers « expographiques » qui permettront d’envisager les problèmes pratiques, juridiques et éthiques posés par ces archives ou collections privées, lorsqu’il est question de les montrer au sein d’un musée de société.

le 6 juin 2019: De l’archivage amateur à l’archivage citoyen et militant

le 7 juin 2019: De la rue à la cimaise: quand l’objet sort du cadre

http://www.mucem.org/en/node/6042

Advertisements

Conference: Récits de villes, usages de l’histoire et changement urbain, 6-7 juin 2019, Ivry

COLLOQUE INTERNATIONAL ICOLOQUIO INTERNACIONAL

RÉCITS DE VILLE IRELATOS DE CIUDAD
USAGES DE L’HISTOIRE ET CHANGEMENT URBAIN
NARRACIÓN Y USOS DE LA HISTORIA  EN EL CAMBIO URBANO

6 et 7 juin 2019 Ivry-sur-Seine Médiathèque

PRESENTATION
Trois grandes entrées thématiques structurent ce colloque sur les récits de ville et leurs usages : la production et la transmission des récits mémoriels, consensuels et fédérateurs ; les récits de ville, sources et témoignages des conflits, des volontés d’effacement et d’occultation ; les récits de ville faire valoir d’enjeux et de formes d’appropriation et de captation du changement urbain, social, politique et économique
Qu’il soit produit dans le cadre d’une commande publique liée au pouvoir de bâtir ou en dehors de tout cadre institutionnel, le récit de ville vise en effet à identifier des repères, des hauts-lieux, des acteurs, des politiques qui déterminent un devenir social. L’hypothèse de départ de ce colloque associait les récits de ville à une forme de « narratologie » et de représentations, tournée ou orientée vers la production urbaine. Tous les récits de ville fabriquent de l’imaginaire bâtisseur, politique et social. Les appels insistants à la constitution d’un « récit métropolitain » témoignent aujourd’hui, en France comme à l’international, de cet enjeu ou de cette injonction à produire des récits fédérateurs de légitimation.
Aussi, la question des usages politiques et sociaux des récits de ville sera-t-elle au cœur des analyses et débats de ce colloque. Les communications mettront en perspective et discuteront de la manière dont des individus, des collectifs d’habitants et des acteurs privés et publics s’approprient le passé et le reconfigurent pour mieux se reconnaître dans la ville, peser sur sa production, la contrôler et la gouverner.
Au-delà des questions épistémologiques et des usages des sources qui irrigueront les réflexions, c’est le rapport des sociétés urbaines avec le passé, l’héritage patrimonial et la mémoire collective des villes qui sera interrogé.
La variété des approches disciplinaires et leur croisement offriront certainement un éclairage nouveau sur la fabrique des identités de ville en lien avec l’histoire de leur peuplement, des savoirs urbains, des transformations des tissus économiques, des politiques publiques et des institutions qui les portent.

JEUDI 6 JUIN IMATINÉE

JUEVES 6 DE JUNIOIMAÑANA

8h30 Accueil Café IBienvenida Café
9h00 Ouverture IInauguración
Philippe Bouyssou(Maire d’Ivry-sur-Seine)
9h15 IntroductionIPresentación
Emmanuel Bellanger(CNRS, CHS)
María Castrillo Romón (IUU, UVa)
Laurent Coudroy de Lille(EUP, Lab’URBA)

SESSION 1 ISESIÓN 1                       10h00 – 12h30
production, actualisation, transmission :
les récits de ville comme consensus
producción, actualización, transmisión:
los “relatos de ciudad” como consenso

ATELIER 1-AITALLER 1-A                                           AUDITORIUM
Le récit, passeur d’histoires
El relato, transmisor de historias
PrésidentIPresidente           Alfonso Álvarez Mora(IUU, UVa)
Discutant IRelator                Giuliano Milani(ACP, UPEM)

David Amalric(sociologie, EHESS)
Les oubliés du « Porto Maravilha » : l’héritage africain face à la rénovation du quartier portuaire de Rio de Janeiro

Karine Basset(histoire, Université Grenoble Alpes, LAHRA)
Jean-Michel Roux(urbaniste, IUGA)
Le récit grenoblois au prisme de l’événement « Jeux Olympiques d’hiver 1968 »

Caroline Callard(histoire, Sorbonne Université, Centre Roland Mousnier)
La ville anachronique : l’espace contre le temps dans la Florence des grands-ducs Médicis

Pascal Guillot(histoire, Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, CHS)
Un récit de réhabilitation de la ville haussmannienne ou la recherche du consensus, par André Morizet

Sandra Parvu(urbanisme, ENSA Val-de-Seine, UMR LAVUE 7218)
Alice Sotgia(urbanisme ENSA Paris-Malaquais, UMR LAVUE 7218)
Récits sonores, un outil de projet ? Le cas d’Ultra-red et Union de Vecinos à Los Angeles

ATELIER 1-BITALLER 1-B                   SALLE DE CONFÉRENCES
Fabriquer le récit, orchestrer les mémoires
Fabricar el relato, orquestar las memorias

PrésidentIPresidente           Luis Santos y Ganges(IUU, UVa)
Discutant IRelator                Jérôme Bazin(CHREC, UPEC)

Laurent Beduneau-Wang(sciences de gestion, Université Paris-Saclay, I3CRG)
Conter / compter l’eau en ville. Entre histoire de la banlieue de Paris et micro-histoire des paramètres de gestion de l’eau 
Gautier Garnier(histoire, Paris 1, CRALMI)
Mesonero Romanos, chroniqueur des transformations de Madrid au XIXe siècle
Paul Lecat(histoire, UPEM, ACP)
Le quartier de la Réunion à la Belle-Epoque raconté par ses habitants. Fabrique de la mémoire et usages historiques de récits de ville d’un quartier populaire de l’Est parisien 
Virginie Tahar(littérature, UPEM, LISAA)
Les bancs d’Excideuil de Jacques Jouet : quand le poète transforme les bancs publics en lieux de mémoire
Maria Fernanda Troya(anthropologie, FLASCO, Equateur)
La Floresta : Photos et récits autour d’un quartier de Quito (Equateur) 
Jennifer Vanz(professeure agrégée)
Usages de l’histoire dans la fabrique de l’identité urbaine : les histoires locales dans l’Occident islamique (XIIIe-XVe siècle)

PAUSE DÉJEUNER IPAUSA COMIDA12h30 – 14h00

JEUDI 6 JUIN IAPRÈS-MIDI
JUEVES 6 DE JUNIOITARDE

SESSION 2 ISESIÓN 2                       14h00 – 16h30
Usages politiques : conflits, effacements,
oublis ou le récit comme lieu de mémoire
Usos políticos: conflictos, invisibilizaciones,
olvidos o el relato como lugar de memoria

ATELIER 2-AITALLER 2-A                                           AUDITORIUM
Réinvention du passé, propagande et projet urbain
Reinvención del pasado, propaganda y proyecto urbano

PrésidenteIPresidenta         Nathalie Roseau(LATTS, UPEM)
Discutant IRelator                Víctor Pérez Eguíluz(IUU, UVa)

Maylis Bellocq(études chinoises, Université Bordeaux-Montaigne)
Histoire réinventée, développement du tourisme et population locale. Le cas d’une petite ville de la province du Jiangsu
Nicole Cappellari(histoire de l’architecture, Paris 1, HiCSA)
Refaire la ville : écrire l’histoire. Les architectes de l’urbain et l’histoire opératoire (1970-1990) (France)
Clarisse Didelon-Loiseau(géographie, Université Paris I, UMR Géographie-cités)
Yann Richard(géographie, Université Paris I, UMR Prodig)
Julien Thorez(géographie, Université Paris I, UMR 7528)
Astana (Khazakstan). Le récit, un outil pour accompagner l’émergence d’une capitale et d’une ville mondiale
Diane Roussel(histoire, UPEM, ACP)
Paris défigurée, Paris embellie : propagande royale et reconstructions urbaines sous le règne d’Henri IV 
Julian Salvarredy(architecture, Universidad de Buenos Aires)
Gabriela Torrents(architecture, Universidad de Buenos Aires)
El relato fantástico del pionero fundador (Villa Gesell, Buenos Aires)

ATELIER 2-BITALLER 2-B                   SALLE DE CONFÉRENCES
Le récit, une mise en politique
El relato, una aplicación política

PrésidentIPresidente           Javier Perez Gil (IUU, UVa)
Discutante IRelatoraCatherine Brice(CHREC, UPEC)

Eric Anceau (histoire, Paris IV, Centre d’Histoire du XIXe siècle)
Un récit des transformations de Paris au milieu du XIXe s. : les Souvenirs de l’Hôtel de Ville de Paris de Charles Merruau
Federico Ferrari (architecture, ENSAPM, UMR AUSser/ACS 3329)
Milano 2. La « figure » dans la construction d’un récit populiste.
Paola Flores-Miranda(sociologie, Universidad Autónoma Metropolitana, Mexico)
Mujeres y autogestión en la Ciudad de México
Caroline Trotot(littérature, UPEM, LISAA)
L’histoire mémorable du siège de Sancerre (1573), récit de destruction et lieu d’une mémoire créative

SESSION 3 ISESIÓN 3                       16h30 – 17h30
Démocratie et changements urbains                     AUDITORIUM
Democracia y cambios urbanos
PrésidenteIPresidenta    Beatriz Fernández(EHESS, Géographie-cités)
Rémi Lefebvre (science politique, Université Lille, CERAPS)
Socio-histoire d’un récit      urbain : Roubaix, de la cité ouvrière “bastion d’avant garde” au renouvellement urbain (fin XIXe – années 1990)
Juan Luis de las Rivas Sanz (architecture, IUU, UVa)
Miguel Fernández-Maroto (architecture, IUU, UVa)
Enrique Rodrigo González (architecture, IUU, UVa)
Re-construir la ciudad en democracia. El caso de Valladolid en la España de los ochenta: participar, recuperar, urbanizar

VISITE D’IVRY IVISITA DE IVRY        18h00 – 19h30
Guidée parIGuiada por
Michèle Rault(ville d’Ivry)
Laurent Coudroy de Lille(EUP, Lab’URBA)
Emmanuel Bellanger (CNRS, CHS)

VENDREDI 7 JUIN IMATINÉE
VIERNES 7 DE JUNIOIMAÑANA

8h30 Accueil IBienvenida

SESSION 4 (2BIS) ISESIÓN 4 (2BIS)  9h00 – 12h00
Usages politiques : conflits, effacements,
oublis ou le récit comme lieu de mémoire (SUITE)
Usos políticos: conflictos, invisibilizaciones, olvidos
o el relato como lugar de memoria (CONTINUACIÓN)

ATELIER 4-AITALLER 4-A                                           AUDITORIUM
Récits occultés, récits révélés
Relatos ocultos, relatos revelados
PrésidenteIPresidenta         Diane Roussel (ACP, UPEM)
Discutante IRelatoraCharlotte Vorms (CHS, Paris 1)
Céline Barrère(urbanisme, ENSAPL, LACTH)
Des récits troués pour une impossible forme urbaine : Beyrouth par-dessus les ruines
Mustapha Ameur Djeradi(génie civil et architecture, Université Abdel Hamid Ibn Badis Mostaganem)
Quand le récit révèle El Abiodh Sidi Cheikh (Algérie)
Pauline Guillemet(histoire, UPEM, ACP)
John Ruskin et Bradford : la mise en récit de la ville comme instrument d’affirmation d’une expertise urbaine spécifique
Marina Jiménez Jiménez(urbanisme, IUU, UVa)
En la periferia de los relatos urbanos. Descubrir el espacio no monumentalizado de Ávila a través de las descripciones de viajeros ilustres
Aurélien Roulet(histoire, Paris XIII, PLEIADE)
Les guerres de religion et leur mémoire à Lyon : la construction de l’espace urbain par le consulat lyonnais et le pouvoir royal

ATELIER 4-BITALLER 4-B                   SALLE DE CONFÉRENCES
Récits dominants-récits dominés
Relatos dominantes-relatos dominados
PrésidenteIPresidenta         Nathalie Montel (LATTS, UPEM)
Discutante IRelatoraVirginie Mathé (CHREC, UPEC)
Renaud Dorlhiac(histoire, EHESS, CETOBAC)
Skopje 2014 : Les vestiges de demain
Clémence Léobal(sociologie, EHESS, labex TEPSIS)
La fiction de la ville-mosaïque, ou comment naturaliser la ségrégation en post-colonie (Saint-Laurent-du-Maroni, Guyane)
Katiana Le Mentec(ethnologie, CNRS, UMR Chine Corée Japon)
Conter le passé pour mieux interpréter le présent de la ville de Yunyang après sa délocalisation : Entre glorification et critiques
Anne-France Taiclet(science politique, Université Paris 1, CESSP)
Sous le poids du marteau-pilon. Les contraintes du récit urbain dans les villes moyennes de tradition industrielle, l’exemple du Creusot en France. 
Max Welch Guerra(urbanisme, Université Bauhaus de Weimar)
¿Víctimas? ¿Perpetradores? La doble narrativa en la producción de Berlín capital en los 1990

PAUSE DÉJEUNER IPAUSA COMIDA12h00 – 13h30

VENDREDI 7 JUIN IAPRÈS-MIDI
VIERNES 7 DE JUNIOITARDE

SESSION 5 ISESIÓN 5                       13h30 – 16h00
Enjeux, projets et appropriations :
le récit de ville comme instrument
Intereses, proyectos y apropiaciones:
el relato de ciudad como instrumento

ATELIER 5-AITALLER 5-A                                           AUDITORIUM
Récits au futur et planification
Relatos de futuro y planificación
PrésidenteIPresidenta         Florence Bourillon (CHREC, UPEC)
Discutant IRelator                Frédéric Pousin(IPRAUS, CNRS)
Nacima Baron(géographie, UPEM, LVMT)
Vélo et changement urbain à Valence, du récit à l’action. La performance publique, alliée ou obstacle à la performativité politique ?
Beatriz Fernández(urbanisme, EHESS, Géographie-cités)
Construire le récit du déclin urbain: le Masterplan de Détroit (1951) 
Frédéric Mercure-Jolette(science politique, Université de Montréal)
Les professionnels de l’urbain et l’expertise de l’échec : Toronto et Montréal dans les années 1960 
Céline Vaz(histoire, Université de Valenciennes, CALHISTE)
La campagne de communication du plan général de Madrid (1980-1985) 
« Récupérer Madrid » :  démocratiser la fabrique de la ville ou célébrer l’urbanisme démocratique 

ATELIER 5-BITALLER 5-B                   SALLE DE CONFÉRENCES

Critique urbanistique et récit officiel
Crítica urbanística y relato oficial
PrésidentIPresidente    Georges Lomné(ACP, UPEM)
Discutant IRelator         Miguel Fernández Maroto (IUU, UVa)
Alfonso Álvarez Mora (architecture, IUU, UVa)
Los cuentos de la regeneración urbana. La ocultación de un proceso de apropiación espacial de clase 
Elvira Khairullina(architecture, IUU, UVa)
La idea de balance entre el transporte urbano privado y el público como relato histórico en el Bloque del Este en los años 1960-70
Sébastien Ségas(science politique, Rennes-2, Arènes)
A tale of two cities : la mise en récit de la coopération entre Rennes et Nantes 
Diego Silva Ardila(urbanisme, Universidad del Rosario, Bogotá, Colombia)
A story of a « successful » urban transportation system suitable for developing cities around the world. The Narrative of Bus Rapid Transit in Bogotá and its impact on urban change in Colombia, Latin America and the rest of the world

16h00 Conclusion IConclusión
 Corinne Jaquand (ENSA Paris-Belleville)
 Luis Santos y Ganges(IUU, UVa)
 Loïc Vadelorge(UPEM, ACP)

 COMITÉ D’ORGANISATION ICOMITÉ ORGANIZADOR
Emmanuel Bellanger (CNRS, CHS) I Florence Bourillon (UPEC, CRHEC) I María Castrillo Romón (IUU, UVa) I Laurent Coudroy de Lille (EUP, Lab’URBA) I Corinne Jaquand (ENSA Paris-Belleville) I Víctor Pérez Eguíluz (IUU, UVa) I Javier Pérez Gil (IUU, UVa) I Luis Santos Ganges (IUU, UVa) I Loïc Vadelorge (UPEM, ACP)
Secrétariat scientifique ISecretariado científico
Paul Lecat (UPEM, ACP)

COMITÉ SCIENTIFIQUE ICOMITÉ CIENTÍFICO
Alfonso Álvarez Mora (IUU, UVa) I Gonzalo Andrés López (Universidad de Burgos) I Jérôme Bazin (UPEC, CRHEC) I Emmanuel Bellanger (CNRS, CHS) I Boris Bove (Paris 8, EA 1571) I Catherine Brice (CRHEC, UPEC) I Adolfo Carrasco Martínez (IUU, UVa) I Juan Luis de las Rivas (IUU, UVa) I Sophie Didier (EUP, Lab’URBA) I Luisa Durán Rocca (UFRGS) I Cédric Fériel (Rennes 2, Tempora) I Beatriz Fernández (EHESS, Géographie-Cités) I Joaquín García Nistal (Universidad de León) I Josefina González Cubero (IUU, UVa) I Agustín Hernández Aja (Universidad Politécnica de Madrid) I Marina Jiménez Jiménez (IUU, UVa) I Vincent Lemire (UPEM, ACP) I Nathalie Lancret (ENSAPB, Ipraus) I Georges Lomné (UPEM, ACP) I Helena Maia (CESAP) I Xosé Lois Martínez Suarez (Universidad de A Coruña) I Virginie Mathé (UPEC, CRHEC) I Giuliano Milani (UPEM, ACP) I Nathalie Montel (ENPC, LATTS) I Frédéric Moret (UPEM, ACP) I Clément Orillard (EUP, Lab’Urba) I José Luis Oyón Bañales (Universitat Politècnica de Catalunya) I Frédéric Pousin (CNRS, IPRAUS) I Nathalie Roseau (ENPC, LATTS) I Diane Roussel (UPEM, ACP) I Marcia Sant’Anna (Faculdade de Arquitetura da UFBA) I Álvaro Sevilla Buitrago (Universidad Politécnica de Madrid) I Carlos Torres Tovar (UNAL) I Caroline Trotot (UPEM, LISAA) I Francisco Valverde Díaz de León (Universidad Iberoamericana de Puebla) I Jennifer Vanz (professeure agrégée) I Mireia Viladevall Guasch (Université Ibéro-américaine) I   Olatz Villanueva Zubizarreta (IUU, UVa) I Charlotte Vorms (Paris 1, CHS)

Conference: “Territoires entre mémoires, réconciliation et alternatives de développement”/ICANH-IFEA-IDA/Bogota 21 mai

Le colloque international, organisé par l’Institut Colombien d’Anthropologie et d’Histoire (ICANH), l’Institut Français d’Etudes Andines (IFEA-Andes) et l‘Institut des Amériques en Colombie (IDA pole andin):  “Territoires entre mémoires, réconciliation et alternatives de développement” , est prévu le mardi 21 mai de 8h30 a 18h  ; il se tiendra à l’ICANH (calle 12 n°2-38/41), en la Candelaria/Bogota. Auditorium Paul Rivet.
Inscriptions/information:  pole.bogota@institutdesameriques.fr
Programme complet disponible ici (en ligne, evenement facebook) : https://www.facebook.com/events/798189770577169/
comité organisateur
Laetitia Braconnier Moreno (IDA pole Andin)
Julie Massal (IFEA Colombie)
Silvia Romio (EHESS/PUCP)
Martha Saade (ICANH)

Conference: ODYSSÉE_Colloque “Patrimoines en mouvement : conserver, restaurer, innover”

L’Université d’Artois, en partenariat avec la Région Hauts-de-France et Euralens, organise à Arras ces jeudi 16  et vendredi 17 mai, deux journées d’études et d’échanges sur le thème des transformations de patrimoines industriels, artistiques et naturels.

Mme Marie Lavandier, directrice du Louvre-Lens, et M. Le Pr. Devauchelle du CHU d’Amiens donneront tous deux une conférence plénière qui lancera les échanges des différentes sessions.

Quelles sont les conséquences de la transformation d’un site industriel en site artistique ? Comment utiliser de nos jours des techniques de restauration et de conservation révolues ? Peut-on inventer de nouvelles manières de faire en s’inspirant du « patrimoine » ? Peut-on parler de « restauration » lorsqu’on « répare » le corps humain ? Quelques questions soulevées, qui permettront d’aborder ce thème pendant les deux jours.

L’événement est gratuit et s’adresse à tous. Pour consulter le programme complet et vous inscrire, c’est ici !

N’hésitez pas à relayer largement l’invitation.
Au plaisir de vous y retrouver.

L’équipe d’Euralens
03 21 20 50 44
contact@euralens.org

Conference: Colloque “Recherche culturelle et Sciences participatives”, Paris, MNHN, 11 juillet 2019

 

Colloque « Recherche culturelle et Sciences participatives »

Jeudi 11 juillet 2019

Grand amphithéâtre du Muséum national d’Histoire naturelle – Paris

Le réseau ParticipArc, coordonné par le Muséum national d’Histoire naturelle, vous invite à la présentation et à la mise en discussion des résultats de l’ « Atelier Recherche culturelle et Sciences participatives ». Le réseau est né en janvier 2018 suite à l’appel à Manifestation d’intérêt 2017 du Ministère de la Culture et réunit plus de 30 partenaires du monde de la culture et de la recherche.

Dans les recherches du champ culturel, archéologie, linguistique, architecture et urbanisme, musique, médias, création et patrimoine matériel et immatériel, la participation des acteurs de la société civile est foisonnante. Les formes de participation y sont extrêmement diversifiées. De nombreuses questions d’ordre scientifique, mais aussi éthique, juridique, économique, ainsi que technique et institutionnel se posent.

Quelles sont les spécificités de ces recherches en culture ? Comment se construisent-elles entre les chercheurs et la société civile et de quoi est faite leur relation ?

Quels sont les défis pour les chercheurs, les institutions et les politiques publiques ? Ces recherches produisent-elles un lien renouvelé à la culture ?

L’Atelier a permis de co-construire une dynamique de réseau et mettra en perspective les enjeux de la mutualisation des pratiques participatives dans la recherche culturelle et le développement de nouvelles synergies.

A travers ce colloque, les travaux du réseau Particip-Arc se proposent de compléter le rapport Les sciences participatives en France de 2016 centré sur les sciences participatives dans les domaines scientifiques et technologiques.

Le programme détaillé vous sera envoyé ultérieurement.

Frédérique Chlous

Directrice du département Homme et Environnement, MNHN, responsable du projet Particip-Arc

Renseignements : anna.echassoux@mnhn.fr

 

 

Conference: ‘What’s Missing? Collecting and Exhibiting Europe’ at MEK Berlin, 26-28 June 2019

CONFERENCE WHAT’S MISSING? COLLECTING AND EXHIBITING EUROPE  26-28TH JUNE 2019 AT MUSEUM EUROPäISCHER KULTUREN – STAATLICHE  MUSEEN ZU BERLIN
On the occasion of its 20th birthday the MEK – Museum Europäischer  Kulturen – Staatliche Museen zu Berlin hosts the conference ‘What’s  Missing? Collecting and Exhibiting Europe’. The conference focuses on  blank spots: Which objects, narratives, methods and actors have not  been paid any (or enough) attention to and are missing in our museum  reflections on contemporary daily lives and societies in Europe?

Numerous European collections and museums with objects of everyday  life are going through processes of transformation – from historical  folklore, national and sometimes ethnically orient-ed to contemporary,  European and transculturally designed institutions. In this process,  the his-torical collections are both a blessing and a curse: They form  the basis of existence for these mu-seum types – but the collections  themselves and/or their ‘traditional’ narrative framings do not  sufficiently represent current social developments or complex pasts.  How can these museums adequately account for new socio-political  contexts, especially against the background of pre-sent theoretical  debates, which conceptualize things, actors, spaces and routes as  closely entan-gled? In addition, the political “European project” is  being increasingly called into question and conflicting ideas about  European identity/identities and cultural heritage are being strongly  communicated in many arenas. What social role do museums – and  especially the (former) folk-lore museums – want to play in these  debates of Europe in transition? How can a re-interpretation and  contemporization of collections and exhibitions through  (post-)migratory, queer, decolonial, fugitive, dis/abled or other  marginalized lenses be established in mainstream museum work?

‘What’s Missing?’ would like to provide a platform for museum  practitioners and theoreticians, fostering exchange about identifying,  challenging and including blank spots in the practices of museums who  strive for a reflexive and critical “Europeanisation”.

DEADLINE FOR REGISTRATION: JUNE, 10TH, 2019 VIA MEK@SMB.SPK-BERLIN.DE   CONFERENCE FEE (TO BE PAID ON LOCATION): 20 € REGULAR/10 € REDUCED  FOR STUDENTS, TRAINEES AND JOB-SEEKERS   CONVENORS: IRIS EDENHEISER, ELISABETH TIETMEYER   CONFERENCE LOCATION: DAHLEM MUSEUMS, LANSSTRAßE 8, 14195 BERLIN

/The conference is funded by Fritz Thyssen Stiftung, Verein der  Freunde des Museums Europäischer Kulturen e.V. (Association of Friends  and Sponsors of the MEK) and Stiftung Preußischer Kulturbesitz./

Links:
——
[1]
https://www.smb.museum/en/museums-institutions/museum-europaeischer-kulturen/events/conference-whats-missing-collecting-and-exhibiting-europe.html

Conference: Les sémiophores des traites et des esclavages // 9-10 mai 2019, Bordeaux

ondes Américains et le CERMA sont heureux de vous inviter au

Colloque international

Les sémiophores des traites et des esclavages

Jeudi 9 mai et vendredi 10 mai 2019

Dix ans après l’inauguration du parcours “Bordeaux, le commerce atlantique et l’esclavage”, cette 7ème édition des Rencontres atlantiques propose d’analyser les traces matérielles des esclavages et des traites en termes de sémiophores. La notion, développée par Krzysztof Pomian (1987) et reprise ensuite par François Hartog (2003), permet d’appréhender les processus de patrimonialisation des traces matérielles du passé et de les inscrire dans leur historicité, d’en questionner les silences et les multiples formes de réécriture.
Programme

Jeudi 9 mai – 9 h – 17 h 30

Matin : Musées et mémoriaux

Après-midi : Patrimonialiser les esclaves : approches anthropologiques
Vendredi 10 mai – 9 h – 17 h

Matin : Polysémie des collections

Après-midi : L’exposition des traites et des esclaves

Comité d’organisation

Christian Block (Musée d’Aquitaine), Myriam Cottias (CNRS / LC2S / CIRESC), Céline Flory (CNRS / Mondes Américains / CIRESC), François Hubert (ancien directeur du musée d’Aquitaine), Katia Kukawka (Musée d’Aquitaine), Yoann Lopez (Ville de Bordeaux) et Anna Seiderer (Université Paris 8)

Musée d’Aquitaine
Auditorium du musée d’Aquitaine
20 Cours Pasteur
33000 Bordeaux

♦ Voir le programme complet

Conference: Le patrimoine russe et soviétique – Inalco – 30 mars 2019

Colloque international de l’Association française des russisants (AFR), organisé en partenariat et avec le soutien du Centre de Recherches Europes Eurasie.

Samedi 30 mars 2019 

Auditorium de l’Inalco 

65 rue des Grands Moulins

75013 Paris

” Le patrimoine russe et soviétique : construction, déconstruction, reconstruction” – Colloque de l’AFR en partenariat du CREE de l’INALCO

COLLOQUE 2019

LE PATRIMOINE RUSSE ET SOVIÉTIQUE : CONSTRUCTION, DÉCONSTRUCTION, RECONSTRUCTION

Le colloque se tient le samedi 30 mars 2019 de 8h30 à 17h30 dans l’auditorium de l’INALCO, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris.

PROGRAMME

(sous réserve)
8h30 : accueil des participants
9h00 : discours d’Armelle Groppo, Présidente de l’AFR
9h15 : Emilia Koustova : Introduction générale au colloque

9h30 – Panel 1 : Conserver, valoriser et transmettre le patrimoine russe et soviétique

Modération : Hélène Mélat, Sorbonne Université

Catherine Géry : « Comment Pouchkine est devenu un “totem national” ou la construction et la diffusion du patrimoine littéraire classique en Russie et en URSS »

Natalia Pashkeva : « Le projet de “Presses slaves” de l’association américaine YMCA, les penseurs religieux russes émigrés et la Russie soviétique (les années 1920-1930). »
10h10 : Discussions
10h30 – Pause café
Andreï Trofimov : « La construction du patrimoine culturel en Russie à l’exemple de la région de Kargopol depuis les années 1990 » (en russe*)
Marinika Babanazarova : « La préservation des œuvres d’art au musée de Nukus » (en russe*)
Sofia Tchouïkina : « Les musées russes face au centenaire de la Première Guerre mondiale en 2014 »

11h50 : Discussions

 

Déjeuner

13h30 – Panel 2 : Destins patrimoniaux de l’architecture soviétique

Modération : Evelyne Enderlein, Université de Strasbourg
13h30 : Taline Ter Minassian : « Norilsk – l’Architecture au Goulag. Histoire caucasienne de la ville polaire soviétique »
13h50 : Julie Deschepper : « Quand l’architecture soviétique devient patrimoine : la naissance du “patrimoine moderne” en Union soviétique »
14h10 : Boris Kirikov : « L’Architecture d’avant-garde à Saint Pétersbourg » (en russe*)

14h30 : Discussions
 
Pause

15h20 – Panel 3 : Usages du patrimoine : friction, contestation et instrumentalisation

Modération : Armelle Groppo, Présidente de l’AFR
15h20 : François-Xavier Nérard : « Traces de la violence — la patrimonialisation des fosses communes de l’époque soviétique »
15h40 : Laurent Coumel : « La Volga comme monument. La nature entre patrimonialisation et enjeux mémoriels de la fin de l’URSS à nos jours »

16h00 : Svetlana Gorshenina : « Guerres de mémoire — usages contemporains du patrimoine photographique du Turkestan russe »

Olga Belova : « La valorisation du patrimoine matériel et immatériel au cœur du renouveau de la puissance culturelle russe »
16h40 : Discussions
 
17h00 : Marie-Pierre Rey : Conclusion générale.
 
* traduction simultanée disponible
 
LISTE DES INTERVENANTS
Marinika BABANAZAROVA, Ancienne directrice, conservatrice du Musée de NUKUS (Ouzbékistan).
Olga BELOVA, Maître de conférences à l’Université Bordeaux Montaigne, Chercheuse au Centre d’Études des Mondes Moderne et Contemporain (CEMMC).
Laurent COUMEL, Maître de conférences à l’Institut National des Langues et Civilisations (INALCO) Orientales, chercheur au Centre de Recherches Europes-Eurasie (CREE).
Julie DESCHEPPER, Attachée Temporaire d’Études et de Recherches à l’Institut National des Langues et Civilisations (INALCO) Orientales, chercheuse au Centre de Recherches Europes-Eurasie (CREE).
Catherine GÉRY, Professeur des universités à l’Institut National des Langues et Civilisations (INALCO) Orientales, directrice du Centre de Recherches Europes-Eurasie (CREE).
Svetlana GORSHENINA, Maître de conférences associée au Collège de France (Chaire d’histoire et cultures de l’Asie centrale préislamique), Observatoire Alerte Héritage.
Boris KIRIKOV, Membre de l’Académie russe d’Architecture, chercheur à l’Institut de la théorie et de l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme.
Emilia KOUSTOVA, Maître de conférences à l’Université de Strasbourg, chercheuse au Groupe d’Etudes orientales, slaves et néo-helléniques (GEO).
François-Xavier NÉRARD, Maître de conférences, Université Paris I Panthéon Sorbonne, Centre de recherches Sorbonne, Identités, Relations Internationales (SIRICE) et Civilisations de l’Europe et Centre de Recherche sur l’Histoire des Slaves (CRHS).
Natalia PASHKEEVA, Docteure, Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Centre d’Études des mondes Russe, Centre-Européen et Caucasien (CERCEC).
Marie-Pierre REY, Professeur des universités, Université Paris I Panthéon Sorbonne, directrice du Centre de recherches Sorbonne, Identités, Relations Internationales (SIRICE) et du Centre de recherches Civilisations de l’Europe et Centre de Recherche sur l’Histoire des Slaves (CRHS)
Sofia TCHOUÏKINA, Maître de conférences à l’Université Paris VIII, chercheuse à l’Institut des Sciences du Politique (ISP).
 
************************
Comité d’organisation :
Julie Deschepper (INALCO, CREE)
Evelyne Enderlein (Université de Strasbourg)
Catherine Géry (INALCO, CREE)
Armelle Groppo (Université Paris-Nanterre, Présidente de l’AFR)
Hélène Mélat (Sorbonne Université)

Inscriptions obligatoires, en suivant ce lien : https://frama.link/yShycw36

Conference: 16e édition des Rencontres professionnelles de la FEMS, Grenoble, 3-5 avril 2019

Les inscriptions à la 16e édition des Rencontres professionnelles de la Fédération des écomusées et des musées de société (FEMS), qui se dérouleront à Grenoble du 3 au 5 avril 2019, sont ouvertes depuis la fin de mois de février.

Inscription en ligne sur Billetweb https://www.billetweb.fr/rencontres-professionnelles-2019-grenoble

Programme détaillé 

Site Internet : fems.asso.fr

Conference: Une approche interdisciplinaire du patrimoine culturel immatériel, Munich, 7-8 mars 2019

Colloque « Une approche interdisciplinaire du patrimoine culturel immatériel » Munich, 7-8 mars 2019

Colloque organisé par Dr. Hilke Thode-Arora, Museum Fünf Kontinente, et Prof. Dr. Dr. Antoinette Maget Dominicé, Institut für Kunstgeschichte, Ludwig-Maximilians-Universität, en collaboration avec l’ISCHAL et avec l’appui des collègues du Museum Fünf Kontinente, de Niklas Wolf, MA et de Jana Raspotnig, Institut d’histoire de l’art.

15 ans après l’adoption de la convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, les discussions sur l’emplacement des biens culturels ravivent l’attention sur le lien entre matériel et immatériel.
Ce colloque interdisciplinaire et international vise à stimuler les échanges entre chercheurs, conservateurs, praticiens et le public, afin d’aborder les questions liées à la compréhension, l’accès et la préservation du patrimoine culturel immatériel en droit, en ethnologie et en histoire de l’art.

Inscription obligatoire, entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles, par courriel à Jana.Raspotnig[at]kunstgeschichte.uni-muenchen.de

Programme et informations complémentaires sur https://sirdpa.hypotheses.org/243

 

 

 

7.-8. März 2019 Immaterielles Kulturerbe interdisziplinär betrachtet
Tagung organisiert mit dem Museum Fünf Kontinente

 

https://www.kunstgeschichte.uni-muenchen.de/veranstaltungen/immaterielles-kulturerbe/index.html
https://dpc.hypotheses.org/3049

 

***********

Prof. Dr. Dr. Antoinette Maget Dominicé

Juniorprofessorin für Werte von Kulturgütern und Provenienzforschung

 

Ludwig-Maximilians-Universität München

Institut für Kunstgeschichte

Zentnerstr. 31, Zi. 403

DE – 80798 München

 

T: + 49 89 2180-2351