Monthly Archives: October 2014

PUBLICATION: Actualiser le patrimoine par l’architecture contemporaine (Presses de l’Université du Québec)

parution du livre Actualiser le patrimoine par l’architecture contemporaine aux Presses de l’Université du Québec.
 
Résumé
 
Dans la rencontre entre l’architecture contemporaine et le patrimoine bâti, l’actualisation en tant que phénomène culturel se propose comme solution à la polarité conservation-création. 
 
L’explosion des formes en architecture contemporaine, parallèlement à la montée d’une prédominance de la signature de l’architecte, semble a priori difficilement réconciliable avec l’extension de la notion de patrimoine. Or, que ce soit pour des raisons économiques, environnementales, fonctionnelles ou patrimoniales, les insertions d’éléments d’architecture contemporaine sur des bâtiments patrimoniaux contribuent au développement urbain et font partie de la praxis actuelle.
 
Dans cet ouvrage, le phénomène de l’actualisation est décomposé pour comprendre comment celui-ci contribue à reformuler le sens des sites patrimoniaux transformés. Ce processus communicationnel se pose comme une réponse à l’obsolescence patrimoniale. D’objet-relique, le patrimoine devient un pro­­­jet dynamique, constituant ainsi un genre architectural particulier et indépendant.
 
****
 
Alexandra Georgescu Paquin a obtenu un doctorat en muséologie, médiation, patrimoine et un doctorat français en communication, après avoir complété des études en histoire de l’art.
Son travail sur la relation entre l’environnement urbain, la mémoire et la société lui a permis d’entreprendre des recherches dans plusieurs villes de l’Amérique du Nord et d’Europe, dont Montréal et Barcelone. Depuis 2006, elle réfléchit sur le thème de l’actualisation du patrimoine.
Le livre est disponible en librairie (Québec et France) ainsi qu’en version numérique:
Une version espagnole de cet ouvrage sera publiée en 2015 aux éditions TREA.

 

Advertisements

Conference : Talk at La Maudite «Collaborative curanting: en opérant la zone de contact»

This Thursday/Jeudi, 23/oct, 18:00, chez La Maudite!
talk avec Carolina Ruoso

Carolina Ruoso est docorante en histoire de l’art à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (bourse CAPES) pour un projet intitulé : «La création d’un musée d’art: des rêves et des tensions dans l’institutionnalisation d’un domaine des arts, à Fortaleza, Ceará, Brésil (1940 – 1990)», sous la direction de Dominique Poulot. Elle participe du Groupe de Travail en Histoire du Patrimoine et de Musées (HiPaM) et actuellement elle est Coordenadora de Curadorias au Museu do Homem do Nordeste/FUNDAJ.

sur son projet:
La trajectoire d’un musée de cinquante ans situé à Fortaleza, Ceará, Brésil. C’est un musée nid des frelons. Dans cette présentation Carolina Ruoso explique comment ce musée d’art est devenu un nid des frelons dans l’arène politique du monde de l’art et des musées. Pour discuter la notion de Curanting collaboratif, Ruoso a analysé trois expositions qui ont eu lieu au MAUC (Museu de Arte da Universidade Federal do Ceará), en mettant en relief l’exposition «Labirinto da Arte e da Vida», partie de la construction de la première thèse collective en éducation soutenue au Brésil (2004). Dès cet ensemble des questions, Carolina Ruoso propose le Collaboratif Curanting en tant qu’un instrument de l’opération de la zone de contact à partir de l’analyse critique de la condition d’un musée en tant que nid des frelons et de son dialogue avec le monde des arts.

Collaborative Curanting

CFP : RIPAM6 Patrimoine Architectural et urbain, Tunis 5-8 Novembre 2015

Les Sixièmes Rencontres Internationales sur le Patrimoine Méditerranéen

RIPAM6, Tunis : 5, 6, 7 et 8 Novembre 2015

Interactions patrimoniales entre les deux rives de la Méditerranée, pour une meilleure intégration.

FicheParticipationRipam6

Première annonceRipam6

نشرية أولىRIPAM6

 

Seminar : L’institution du patrimoine en France aujourd’hui

École des Hautes Études en Sciences Sociales

Conférence complémentaire :

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui. Fondements, fonctionnement et mise en question

année 2014-2015

Christian Hottin

Conservateur en chef du patrimoines

Ministère de la culture et de la communication

 

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : L’administration du Patrimoine (1 : généralités)

mardi 04 novembre 2014 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : L’administration du Patrimoine (2 : Les institutions de conservation in situ)

mardi 18 novembre 2014 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : L’administration du Patrimoine (3 : Les institutions de conservation pour les collections)

mardi 02 décembre 2014 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : Les lieux du Patrimoine (1 : la formation)

mardi 16 décembre 2014 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : Les lieux du Patrimoine (2 : l’administration)

mardi 06 janvier 2015 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : Les lieux du Patrimoine (3 : la conservation, 1ere partie)

mardi 20 janvier 2015 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : Les lieux du Patrimoine (3 : la conservation, 2e partie)

mardi 03 février 2015 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : La chaîne patrimoniale (1 : généralités, Inventaire général)

mardi 17 février 2015 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : La chaîne patrimoniale (2 : archéologie, archives)

mardi 03 mars 2015 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : Le droit d’agir et le pouvoir de toucher

mardi 17 mars 2015 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’institution du patrimoine en France aujourd’hui : Le pouvoir de toucher et la grâce de juger

mardi 07 avril 2015 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

L’immatériel

]mardi 05 mai 2015 18:00:00 – 2 heure(s)
18:00 ==> 20:00

salle 3

bât. Le France

École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13

Comme au cours de l’année 2013-2014, les conférences seront complétées par des visites sur site, dont les thèmes seront discutés avec les auditeurs lors de la première séance (Service historique de la Défense, Archives nationales, UNESCO…)

CFP: Museums at the Crossroads: Local Knowledge, Global Encounters

Call for Applications (Deadline Nov. 15)

Museums at the Crossroads: Local Knowledge, Global Encounters

A Summer Institute of the Mathers Museum of World Cultures and the School of Global and International Studies, Indiana University

Bloomington, Indiana, USA

May 14-21, 2015

The Indiana University Mathers Museum of World Cultures and School of Global and International Studiesinvite applications for up to eight Museum Partners who will take part in an innovative international workshop on the future of museums of culture and history.

Museums at the Crossroads, scheduled for May 14-21, 2015, in the beautiful college town of Bloomington, Indiana, combines keynote addresses, tours, charrettes, and social interactions. We seek applications from museum practitioners and theorists who wish to partner in conversation and creative practice with a group of invited keynote speakers and international museum fellows in a small, informal workshop setting.  Successful applicants will receive eight nights of on-campus lodging and per diem support of $45 for eight days.

About Museums at the Crossroads

Museums at the Crossroads connects theory and practice, bridging institutional, regional, and national museum contexts in order to advance the global conversation around museums and generate a range of practical outcomes for its participants.

Workshop participants will include:

·      4 international fellows from innovative museums around the globe

·      8 museum partners drawn from museums and other institutions in the United States and abroad

·      12 Indiana University faculty, staff, and graduate students

·      4 keynote speakers, each addressing a broader social and cultural theme that we wish to explore in depth in museum contexts.

Our keynote speakers are:

·      Steven Lubar, Brown University (keynote on Today’s Museum:  Innovation, Change, and Challenge)

·      Michael Brown, School for Advanced Research (keynote on Cultural Crossroads:  World Cultures in Transition)

·      Stephan Fuchs, University of Virginia (keynote on Disciplinary Crossroads:  The Evolving Sociology of Knowledge)

·      Haidy Geismar, University College London (keynote on Artifactual Crossroads:  Real Meets Virtual)

Museum Partners will be responsible for their own travel arrangements to and from Bloomington, Indiana, and are expected to participate actively in the full workshop and in associated follow-on activities. Prior to attending, each shall develop an institutional profile that includes an account of challenges your museum faces relative to the three “crossroads” (Cultural, Disciplinary, Artifactual) being explored in the workshop. Partners without a museum affiliation will be asked to prepare a comparable position paper on the themes.

How to Apply

To apply for a position as Museum Partner, please send a resume or curriculum vitae, as well as a cover letter expressing your interest, as a PDF email attachment to:

Sarah Hatcher, c/o mxrd@indiana.edu.

Review of applications will begin November 15, 2014, with applicants receiving notifications by December 15, 2014.

Further Information

For additional detail on the scope and nature of Museums at the Crossroads, see the workshop précis, which is accessible online at: http://www.mathers.indiana.edu/crossroads.html.

Additional information about Indiana University Bloomington can be found at: http://iub.edu/.

Information on the Mathers Museum of World Cultures is available at: http://mathers.indiana.edu/.

Questions about the workshop can be addressed to the organizers at: mxrd@indiana.edu.

Symposium : Patrimoine religieux en Bretagne SPREV (Quimper, 27-29 octobre 2014)

La S.P.R.E.V. fête cette année ses 30 ans d’existence et, en cette occasion, elle a voulu proposer un colloque autour du patrimoine religieux. Il se tiendra à Quimper, au Pôle universitaire Pierre-Jakez Hélias, à proximité de l’hypermarché Géant-Casino, les lundi 27, mardi 28 et mercredi 29 octobre 2014.

programme : programme colloque Sprev FINAL noir et blanc 9 oct

Symposium : Spécimens de collection : collecter et collectionner par-delà nature et culture – 3 – 4 novembre 2014

Spécimens de collection

Collecter et collectionner par-delà nature et culture

(de la fin du 18ème siècle à nos jours)

3 novembre 2014, Ecole du Louvre (Place du Carrousel, 75001 Paris)

4 novembre 2014, INHA (2 Rue Vivienne, 75002 Paris)

 

Colloque international organisé par Julien Bondaz (CREA, Université Lumière Lyon 2),

Nélia Dias (ISCTE-IUL, Université de Lisboa) et Dominique Jarrassé

(Ecole du Louvre, Université Bordeaux Montaigne)

Avec le soutien financier du Labex Création, Arts et Patrimoines

La démocratisation et la spécialisation croissante des musées ont signé la fin des cabinets de curiosité. Conjointement au développement des institutions muséales, les sciences naturelles puis les sciences sociales se disciplinarisent et se professionnalisent. L’influence des premières sur les secondes est bien connue : le modèle naturaliste fournit en effet plusieurs paradigmes ou notions (collecte, inventaire, typologie, nomenclature) aux chercheurs en sciences sociales. L’existence de collections mixtes, regroupant à la fois des objets de la nature et des artefacts, a moins retenu l’attention. Ce colloque vise ainsi à interroger les pratiques de collecte, de collection et de mise en exposition à la rencontre entre le domaine des sciences naturelles et celui des sciences sociales (archéologie, ethnologie, histoire, histoire de l’art). Focaliser sur les espaces de connexion entre les collections naturalistes et les collections ethnographiques, archéologiques ou artistiques, oblige à décrire les brouillages ontologiques, les emprunts méthodologiques et les conséquences épistémologiques de ces collectes et collections mixtes. En posant la question des pratiques plutôt que celle des modèles, l’objectif est de décrire et d’analyser les affinités ou les interférences à l’œuvre sur le terrain des collectes, dans le fonctionnement des musées et dans l’intimité des collections privées.

Lundi 3 novembre (Ecole du Louvre, amphi Dürer)

 

10h-10h15 : accueil

10h15-10h30 : introduction du colloque (Julien Bondaz)

 

Collectes mixtes

(session présidée par Dominique Jarrassé)

10h30-11h15 : Pierre-Louis Blanchard (Université de Lucerne)

Expéditions privées, collections d’État : Comparaison entre les pratiques de collection en anthropologie du Muséum national d’histoire naturelle de Paris et du Musée d’ethnographie de Bâle.

11h15-12h00 : Paul van der Grijp (Université Lumière Lyon 2)

Le collectionnage comme marqueur disciplinaire : L’origine de la préhistoire et de la biologie à l’interface des cabinets de curiosité et des musées.

 

12h00-14h : déjeuner

14h-14h45 : José María Lanzarote (Centre A. Koyré)

A la recherche de la race perdue. Les missions de René Verneau aux Îles Canaries, fondements théoriques et pratiques de terrain.

14h45-15h30 : Philippe Peltier (Musée du quai Branly)

Achille Raffray, le voyage en Nouvelle-Guinée entre 1876 et 1877 d’un naturaliste collectionneur.

15h30-16h : pause-café

16h-16h45 : Serge Reubi (Centre Marc-Bloch)

Vers les collectes disciplinaires : ethnographie, zoologie et géologie dans les expéditions savantes suisses dans l’outre-mer (1890-1930).

16h45-17h30 : Julien Bondaz (CREA, Université Lumière Lyon 2)

Totems et trophées. Collectes zoologiques et paradigme cynégétique dans l’ethnologie africaniste française (1928-1960).

 

Mardi 4 novembre (INHA, salle Vasari, 1er étage)

 

Musées et collections mixtes

(session présidée par Nélia Dias)

9h30-10h15 : Pierre Yves Lacour (Université Paul Valéry de Montpellier)

Le couple artificialia / naturalia dans les collections provinciales autour de la Révolution.

10h15-11h : Danielle Buyssens (Musée d’ethnographie de Genève)

Entre sciences naturelles et archéologie, les collections ethnographiques des musées genevois au XIXe siècle.

11h-11h30 : pause-café

 

11h30-12h15 : Dominique Jarrassé (Ecole du Louvre, Université Bordeaux Montaigne)

Art nouveau ou art congolais à Tervuren ? Le musée colonial comme synthèse des arts.

12h15-13h : Thomas Guindeuil (Centre Français des Etudes Ethiopiennes)

Nature et culture de la collecte à la préservation. Les liens entre sciences naturelles et « études éthiopiennes » sur le campus d’Addis-Abeba (1950-1974).

 

13h-14h30 : déjeuner

 

14h30-15h15 : Frédéric Keck (Musée du quai Branly)

Les musées à l’ère de la biosécurité.

15h15-16h : Cyrille Bret (Haute école des arts du Rhin)

Un conservateur peut-il être un soigneur ? Les collections d’art contemporain à l’épreuve du vivant.

16h-16h15 : pause

16h15-17h : Brigitte Derlon (LAS, EHESS) et Monique Jeudy-Ballini (LAS, CNRS)

Ramasser le monde : ce que les œuvres de la nature et de la culture font aux collectionneurs contemporains.

 

17h-17h15 : conclusion du colloque (Nélia Dias).

Seminar : Fabric-acteurs de patrimoine – Séance du 14/10/2014 – Katia FERSING

Nouveau Séminaire Externe

Fabric-acteurs de patrimoine

Implication et participation des chercheurs dans les processus de patrimonialisation au Sud

Marie-Christine Cormier-Salem (UMR 208), Yves Girault(UMR 208), Dominique Guillaud(UMR 208), Dominique Juhé-Beaulaton (UMR 7206), Charles-Edouard de Suremain(UMR 208)

Le séminaire poursuit les réflexions sur les processus de construction (et de déconstruction) des patrimoines dans les pays du Sud en explorant le rôle et la place des chercheurs. Seront privilégiées les interventions présentant des exemples au Sud, où la patrimonialisation est induite par des institutions – qu’elles soient internationales, nationales, voire locales, et appuyées ou non par des chercheurs, sans se limiter à celles-là. Une approche pluridisciplinaire, associant notamment sciences humaines et sociales et sciences de la nature, sera appréciée pour mieux comprendre les enjeux de la patrimonialisation et répondre à un grand nombre de questions : Comment mener une recherche sur la patrimonialisation dans l’interdisciplinarité et le partenariat ? Quelles sont les différentes formes que revêt la participation des acteurs (institutionnels et individuels ; chercheurs et populations) lorsque le patrimoine est en jeu ?…

Les organisateurs du séminaire vous invitent à participer à la prochaine séance prévue

Mardi 14 octobre 2014 au MNHN – 14H30 à 17H00

« Salle Chevalier » – RDC
43 rue Buffon – Bâtiment 135 – Paris 5ème – Métro Austerlitz

Intervention  – Katia FERSING *

« Regards et interrogations d’une ethnologue impliquée dans un projet de développement territorial fondé sur la valorisation touristique des savoir-faire locaux : l’exemple de l’AOC roquefort »

Résumé :

Les recherches menées actuellement par Katia Fersing portent sur la manière dont se construisent et s’articulent les processus de patrimonialisation dans le cadre de projets de développement territoriaux fondés, en particulier, sur la valorisation touristique des savoir-faire locaux. La singularité de ces travaux réside en leur dimension appliquée puisque c’est au sein d’un Office de Tourisme positionné en tant qu’instigateur d’un projet de ce type qu’elle exerce, depuis 2008, la fonction d’ethnologue au titre de Chargée de mission Patrimoine et Culture.

 

En s’appuyant sur divers exemples tirés de cette expérience de recherche, elle propose d’interroger, à travers l’usage des connaissances produites, la manière dont l’ethnologue répondant aux besoins de la structure en matière de production « culturelle » et « patrimoniale », peut contribuer à problématiser, orienter, voire redéfinir l’offre touristique d’un territoire : sous quelles formes et dans quelle mesure participe-t-il à la mise en scène des ressources locales, que ces dernières relèvent du domaine naturel ou culturel ? Projeté au cœur des processus de patrimonialisation, comment peut-il préserver son ancrage disciplinaire ? Quels outils méthodologiques, quelles stratégies mettre à contribution ? Dans quels contextes les déployer ? Qui sont les acteurs concernés et comment se positionnent-ils vis-à-vis du chercheur ? Quels enjeux et quelles limites la mise à distance soulève-t-elle au regard des processus de patrimonialisation à l’œuvre ?

Tout en proposant une réflexion épistémologique portant sur le sens et la portée du métier d’anthropologue aujourd’hui, notamment lorsqu’il intervient au sein d’Institutions culturelles et touristiques, cette communication traitera donc de la délicate posture du chercheur impliqué dans les processus de patrimonialisation, dont il étudie et observe les réalités sous-jacentes autant qu’il participe, aux côtés de divers acteurs (population, associations, institutions…) à la fabric-action.

*Katia FERSING est Ethnologue, Chercheuse associée au laboratoire LIRCES EA 3159, Université de Nice-Sophia-Antipolis

Chargée de Mission Patrimoine et Culture, Office de Tourisme de Roquefort-sur-Soulzon

_______________________________________________________________________________________

Renseignements – Contact : Ludivine Goisbault –  paloc@mnhn.fr –  Tél : 01.40.79.36.70
Muséum National d’Histoire Naturelle – UMR 208 «  Patrimoines Locaux et Gouvernance » – MNHN/IRD –  Département Hommes, Natures, Sociétés –  57 rue Cuvier  – CP 26 – 75231 Paris cedex  05

Publication : Writing History from a Female Perspective (Greece)

Rituals of Death and Dying in Modern and Ancient Greece: Writing History from a Female Perspective. Newcastle upon Tyne: Cambridge Scholars Publishing, 2014, see http://www.cambridgescholars.com/search?Q=h%C3%A5land&As=true&As=false&Mid=0&Sid=true&Sid=false

1-4438-6127-8-overprint-prontaprint (3)

Agenda : événements du labex Les passés dans le présent – Octobre 2014

Veuillez trouver, ci-joint, le numéro 2 de l’agenda mensuel du labex Les passés dans le présent qui récapitule les événements du labex pour le mois d’octobre 2014.

Agenda labex Les passés dans le présent – Octobre 2014