CFP: “Researching Digital Cultural Heritage” Conference, Manchester UK

Researching Digital Cultural Heritage” is a 2-day international conference in Manchester (30/11 – 1/12 2017), jointly organised by the University of Manchester and Newcastle University. The conference proposes a critical
examination of established and emerging theoretical, methodological and analytical frameworks in researching cultural heritage spaces, objects, audiences and practices in the digital realm. This includes both the impact
that digital media have in developing new research methodologies and frameworks of analysis of cultural heritage; and the practice of researching digitally mediated or digitally constituted heritage objects, spaces and interactions and the environments in which this research takes place.

We invite proposals for 20min presentations that focus and critically reflect on theoretical, methodological, ethical, or analytical approaches in researching cultural heritage in the digital realm. Indicative themes include:

– Current and emerging research design, methodologies, methods and tools in researching cultural heritage in the digital realm (e.g. digital ethnography, social network analysis, visual analysis, sentiment analysis, text mining, big data, data visualisation, digital archives, web and social media analytics)
– Digitally enabled collaborative, participatory and reflexive approaches in cultural heritage design, research and practice
– Ethical considerations and processes in researching digital cultural heritage
– Researching digital materiality in cultural heritage
– Researching social media and digital games as cultural heritage
– Researching audiences in digital cultural heritage environments
– Researching organisational strategies, structures, processes and workforce in digital cultural heritage
– Digital/online cultural heritage spaces as research environments

Please find the *full Call for Papers* and* proposal template* on the conference’s webpage:*www.manchester.ac.uk/digitalheritageconference <http://www.manchester.ac.uk/digitalheritageconference>*

Deadline for Proposals: *Friday 21st July 2017*
Conference email address: digitalheritageconference@gmail.com

ENGLISH FOLLOWS Colloque de clôture du programme de recherche Ifpo/AUF “Patrimoines en guerre autour de la Méditerranée”. Ce colloque est organisé en partenariat avec l’Université libanaise, Département d’urbanisme (Institut des Beaux-Arts). Le colloque aura lieu les jeudi 29 et vendredi 30 juin au campus de l’UL à Hadat – amphithéâtre 3.31. http://www.ifporient.org/node/1939 La conférence inaugurale, par Jad Tabet, président de l’Ordre des Ingénieurs et architectes de Beyrouth, a lieu le mercredi 28 juin à 17h, au Rectorat de l’Université Libanaise, place du Musée national, à Beyrouth. ENGLISH Final conference of our research programme “Heritage at war in the Mediterranean region”. The conference will take place at the Campus of Hadat, UL, amphitheatre 3.31, Thursday 29 and Friday 30 June. http://www.ifporient.org/node/1939 The inaugural keynote lecture, by M. Jad Tabet, President of the Union of Engineers and Architects of Beirut, will take place on Wednesday 28 June, 5 p.m., Building of the Rectorat de l’Université Libanaise, next to the Mathaf. همس المدينة Hams el-Madina Bulletin d’information du Département d’Urbanisme de l’Université Libanaise Colloque international Sous le patronage du Pr Fouad Ayoub Recteur de l’Université Libanaise Le Département d’Urbanisme Vous invite à l’ouverture du colloque Ifpo/AUF “Patrimoines en guerre autour de la Méditerranée” Les allocutions d’ouverture seront suivies par la conférence inaugurale de Jad Tabet Président de l’Ordre des Ingénieurs et Architectes de Beyrouth Mercredi 28 juin 2017 à 17h00 Salle de conférence du Rectorat de l’Université Libanaise. Place du Musée, Beyrouth. Département d’Urbanisme Institut des Beaux-arts – Université Libanaise Cité Universitaire Rafic Hariri – Hadat, Tél: 05-470931; Bureau du Doyen, Tél: 01-384091 Adresse électronique: iba.du@ul.edu.lb

Regards du monde islamique sur son passé : histoire, patrimoine et archéologie

29 juin 2017

Colloque sous la direction scientifique de Carine Juvin, département des Arts de l’Islam, musée du Louvre
Colloque en français et en anglais avec traduction simultanée en français.

Auditorium du Musée du Louvre – Paris, France

La mise en péril et la destruction des monuments, des sites archéologiques et des objets, à la fois antiques, médiévaux ou modernes, dans le monde islamique actuel, principalement en Syrie et en Irak, ont été largement – quoiqu’inégalement – relayées par les médias et ont fortement ému la communauté internationale. De nombreux débats, colloques et publications se sont alors penchés sur ces menaces et ont parfois tenté de reconstituer une hypothétique généalogie de l’« idéologie de la destruction » dans le monde islamique. Cette journée-débat entend interroger, dans une perspective plus globale et constructive, le rapport du monde islamique à son passé, tant antique que médiéval, dans ses dimensions culturelles et matérielles. La première partie de cette journée se concentrera sur la période pré-moderne, en amont de l’introduction de la notion européenne de patrimoine et des entreprises archéologiques et muséales, lesquelles seront abordées dans la seconde partie, notamment en observant les interactions entre l’Europe et le monde islamique autour du développement des conceptions et des politiques patrimoniales.

The Islamicate World Facing its Past: History, Heritage, and Archaeology
Endangerment and destruction of monuments, archaeological sites and objects, whether antique, medieval or modern, in the present Islamicate World, notably in Syria and Iraq, have received a wide – though unequal – media coverage and have deeply affected the international community. Many debates, conferences and publications have focused on these threats and have sometimes attempted to delineate a hypothetic genealogy for an “ideology of destruction” in the Islamicate World. This conference would like to address, in a more global and constructive perspective, the relation of the Islamicate world with its past, both antique and medieval, in its cultural and material dimensions. The first part of this conference will focus on the pre-modern period, before the introduction of the European notion of Heritage and of archaeological and museums undertakings. These modern developments will be addressed in a second part, notably through the issue of interactions between Europe and the Islamicate world around heritage ideas and policies

Programme

10h
Introduction

Yannick Lintz et Carine Juvin, musée du Louvre

10h15
Les monuments antiques de Damas au Moyen Âge : interprétations, évolutions et usages

par Élodie Vigouroux, Institut Français du Proche-Orient, Beyrouth

10h45
Remplois et références à l’Antique dans l’architecture des califats d’Occident

par Patrice Cressier, CNRS, CIHAM-UMR 5648, Lyon

11h15
La rénovation des mosquées du Caire à la fin du Moyen Âge : une patrimonialisation avant l’heure ?

par Julien Loiseau, université Paul-Valéry Montpellier-3 / CRFJ, Jérusalem

11h45
Les monuments pharaoniques menacés de destruction ? La magie arabe et la chasse aux trésors dans l’Égypte médiévale

par Christopher Braun, University of London, The Warburg Institute, Londres

12h15
Débat

14h30
Appropriations, copies, et revivals : des passés utilisables dans l’histoire islamique

par Finbarr Barry Flood, Institute of Fine Arts & Department of Art History, New York University

15h
L’Invention patrimoniale de l’Occident musulman médiéval : Espagne, Sicile et Maghreb

par Nabila Oulebsir, université de Poitiers

15h30
Les politiques archéologiques dans l’empire ottoman

par Zeynep Celik, New Jersey Institute of Technology / Columbia University, New York

16h
Les politiques du patrimoine dans le monde arabe moderne

par Nasser Rabbat, Massachusetts Institute of Technology, Boston

16h30
Débat

Conference: Patrimoines en guerre- Heritage at war- Lecture- Conference

ENGLISH FOLLOWS

Colloque de clôture du programme de recherche Ifpo/AUF “Patrimoines en guerre autour de la Méditerranée”.

Ce colloque est organisé en partenariat avec l’Université libanaise, Département d’urbanisme (Institut des Beaux-Arts).

Le colloque aura lieu les jeudi 29 et vendredi 30 juin au campus de l’UL à Hadat – amphithéâtre 3.31.

http://www.ifporient.org/node/1939

la conférence inaugurale, par Jad Tabet, président de l’Ordre des Ingénieurs et architectes de Beyrouth, a lieu le mercredi 28 juin à 17h, au Rectorat de l’Université Libanaise, place du Musée national, à Beyrouth.
ENGLISH

Final conference of our research programme “Heritage at war in the Mediterranean region”.

The conference will take place at the Campus of Hadat, UL, amphitheatre 3.31, Thursday 29 and Friday 30 June.

http://www.ifporient.org/node/1939

The inaugural keynote lecture, by M. Jad Tabet, President of the Union of Engineers and Architects of Beirut, will take place on Wednesday 28 June, 5 p.m., Building of the Rectorat de l’Université Libanaise, next to the Mathaf.

همس المدينة

Hams el-Madina

Bulletin d’information du Département d’Urbanisme de l’Université Libanaise
Colloque international

Sous le patronage du

Pr Fouad Ayoub Recteur de l’Université Libanaise

Le Département d’Urbanisme Vous invite à l’ouverture du colloque Ifpo/AUF

“Patrimoines en guerre autour de la Méditerranée”

Les allocutions d’ouverture seront suivies par la conférence inaugurale de Jad Tabet

Président de l’Ordre des Ingénieurs et Architectes de Beyrouth

Mercredi 28 juin 2017 à 17h00Salle de conférence du Rectorat de l’Université Libanaise. Place du Musée, Beyrouth.

Département d’Urbanisme

Institut des Beaux-arts – Université Libanaise

Cité Universitaire Rafic Hariri – Hadat, Tél: 05-470931; Bureau du Doyen, Tél: 01-384091

Adresse électronique: iba.du@ul.edu.lb

CFP: European Products. Making and Unmaking Heritage in Cyprus

Berghahn Books are delighted to announce the recent publication in paperback of EUROPEAN PRODUCTS: Making and Unmaking Heritage in Cyprus, by Gisela Welz
Its key features are:
  • Illuminates how heritage management has provided  inroads for the Europeanization of societies in southern Europe – this is unique and has hardly been tackled, neither in European Studies nor in Heritage Studies.
  • Study also takes up with the causes and effects of the financial crisis for Southern European populations.
  • Unlike most social science studies of Cyprus, this book does not address the postwar predicament of Cyprus, the division of the island, or the likelihood of achieving reconciliation between the two main communities. Instead, the book focuses on EU accession and its aftermath.
  • Not only addresses the notion that “heritage” is the outcome of processes of the social construction but also proposes a new conceptual issue that anthropologists need to tackle, i.e. how do we theorize the “unmaking” of heritage?
This book would be ideal for adoption for courses Cultural and Social Anthropology, Heritage Studies, and European Studies.
Read the introduction here.
If you would like to buy a copy at 25% discount, please visit our website and at checkout enter the code WEL174. (valid until July 31st, 2017)
In the meantime, if you would like to access a free e-inspection copy with a view to adopting the book for a Course, please use this online form.
For further details on this title or any other from Berghahn Books, visit http://www.berghahnbooks.com.


CFP: In Situ, revue des patrimoines/Appel à contribution : Imagerie numérique et patrimoine

Imagerie numérique et patrimoine (titre provisoire)

Responsables scientifiques :
Livio De Luca, directeur de l’UMR CNRS/MCC MAP (Modèles et simulations pour l’Architecture et le Patrimoine)
Pascal Liévaux, chef du département du Pilotage de la recherche et de la Politique scientifique, direction générale des Patrimoines, ministère de la Culture

APPEL À CONTRIBUTION

L’imagerie numérique, en deux ou en trois dimensions, s’est imposée comme un outil essentiel pour la connaissance, la conservation, la restauration et la médiation du patrimoine. Tout d’abord réservé à des opérations exceptionnelles son usage s’est largement répandu. Il est promis à une véritable « démocratisation » du fait de la simplification de l’instrumentation et des procédures. Ce numéro en montrera les résultats et les projets les plus prometteurs. L’usage de l’imagerie numérique se développe grâce aux travaux conjoints de chercheurs académiques et de professionnels du patrimoine qui s’associent au sein de programmes de recherche et d’opérations qui seront évoqués. Les responsables de sites et de collections font aussi appel à des sociétés prestataires de service dont un nombre croissant est spécialisé dans les domaines du patrimoine et de la création. Ce type de collaboration sera envisagé et analysé à travers plusieurs exemples récents. De même l’emploi de l’imagerie 3D pour l’histoire de l’art et l’archéologie (restitution d’états antérieurs, de différentes phases de la création) sera-t-il illustré par des exemples mettant en avant la nécessaire collaboration entre sciences humaines et sciences du numérique.
Très visible et médiatisée dans le cadre d’opérations de médiation dont les plus innovantes pourront être présentées dans ce numéro (circuit de visite, préparation à la visite, reconstitution d’oeuvre, d’objet, de site, dispositifs interactifs, etc.), l’imagerie numérique est moins immédiatement associée à la conservation et à la restauration, domaines dans lesquels elle fait pourtant d’importants progrès et connaît un usage croissant, du plus grand intérêt pour les professionnels. Son application à l’étude physique des oeuvres et des objets, en association avec d’autres méthodes d’imagerie analytique, notamment lors des phases d’investigation, de diagnostic préalable aux restaurations, sera tout particulièrement mise en lumière. De même que son intérêt pour l’organisation et la gestion de la documentation produite autour d’un objet patrimonial : la maquette 3D peut être le lieu privilégié d’une véritable mise en commun des données élaborées par différents spécialistes et services en charge de l’objet, de même que le point d’accès privilégié à la documentation photographique, analytique, archivistique, bibliographique accumulée au fil du temps. Des articles pourront aussi évoquer les perspectives d’utilisation de l’impression 3D pour la restauration, la restitution de parties manquantes.
Enfin l’usage de l’imagerie 3D par les artistes contemporains ouvrira le sujet aux nouveaux champs de la création et aux oeuvres numériques, futur patrimoine du XXIe siècle.
Ministère de la Culture – Direction générale des Patrimoines – Département du Pilotage de la recherche et de la
Politique scientifique – 6, rue des Pyramides, 75001 PARIS – 01 40 15 75 86
Questions mises en avant :
• Nouveaux usages de l’imagerie numérique pour la connaissance, la conservation, la restauration, la documentation et la médiation du patrimoine matériel et immatériel
• Développement de la connaissance des objets patrimoniaux et de leur environnement
• Contribution à leur gestion durable
• Avancées technologiques (acquisition des données, réalisation des modèles)
• Propriété et conservation des données
• Accessibilité, partage, interopérabilité
• Exploitation des modèles et des données
• Précision des modèles numériques, géolocalisation fine des données
• Lien entre imagerie et données hétérogènes (organisation, spatialisation de la documentation)
• Coût (humain, financier) et valeur ajoutée de l’imagerie numérique
• Pérennisation des représentations numériques

Propositions de contribution
Les articles attendus doivent contenir une part inédite de recherche, d’hypothèse ou de mise à jour ; ils ne peuvent reprendre la totalité d’un article déjà paru.
Si vous souhaitez contribuer à ce numéro, nous vous remercions d’envoyer votre proposition avant le 15 septembre 2017, accompagnée d’un résumé de 1 500 signes au maximum, ainsi que d’un court CV, par voie postale :

Ministère de la Culture et de la Communication
Direction générale des Patrimoines
Revue In Situ
6, rue des Pyramides
75001 Paris
à l’attention de Françoise Cosler

ou par courriel : francoise.cosler@culture.gouv.fr
Envoyer une copie de votre proposition à :
pascal.lievaux@culture.gouv.fr et livio.deluca@map.cnrs.fr

Les textes eux-mêmes seront attendus pour le 15 février 2018. La taille des articles sera comprise entre 15 000 et 35 000 signes.
Pour toutes les recommandations faites aux auteurs concernant le nombre de pages ou d’images, les droits de l’iconographie, l’insertion de notes et de liens, etc., voir le site de la revue :
http://insitu.revues.org/401

Job: ICH UNESCO programme

VERSION FRANÇAISE PLUS BAS

The UNESCO Secretariat of the Convention for the Safeguarding of the Intangible Cultural Heritage is looking for an individual specialist to design a survey for an external audience of people who have requested access to the capacity-building training materials developed by UNESCO and prepare an analytical report on the results.

Expressions of interest should reach UNESCO by 3 July 2017.

 

VERSION FRANÇAISE

Le Secrétariat de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO est à la recherche d’un ou d’une spécialiste individuel(le) pour créer une enquête destinée à une cible externe de personnes ayant requis un accès aux matériaux de renforcement des capacités élaborés par l’UNESCO, puis rédiger un compte-rendu analytique sur les résultats obtenus.

Call for expression of interest

Call for expression of interest – FR

Les candidatures doivent être envoyées à l’UNESCO avant le 3 juillet 2017.

CFP: Mai 68 : 50 ans !,,Mémoires, représentations, traces & (ré)interprétations

Eso (Le Mans Université, France)

Cerhio (Universités Angers, Bretagne Sud, Le Mans, Rennes 2, France)

Vip&s (Universités Le Mans, Bretagne Occidentale, Rennes 1, Rennes 2, Ecole Normale Supérieure antenne Bretagne)

Crem (Université de Lorraine, France)

Urmis (Université de Nice Sophia Antipolis, France)

Appel à communications

Colloque

Mai 68 : 50 ans !

Mémoires, représentations, traces & (ré)interprétations
24-25 mai 2018

Le Mans Université

Mai 68 appel définitif

CFP – International Journal of Heritage Studies – Patrimoine et loisirs / Heritage and Leisure

Please find below a Call for Paper for a special issue of the International Journal of Heritage Studies exploring links between Heritage and Leisure.

You will find also details at: 
http://www.criticalheritagestudies.org/announcements-1/2016/9/19/cfp-ijhs-special-issue-heritage-and-leisure

The deadline for submissions of drafts is 30 July 2017.


For further information, and / or to submit a paper, please contact Huimei Liu: 
huimeiliu@zju.edu.cn

**


CfP: IJHS Special Issue – Heritage and Leisure
September 19, 2016

Extant scholarly literature has been documented on heritage and tourism. The main stream heritage tourism literature has been link leisure to touristic activities, which characterizes tourists are “culturally inauthentic” and as passive sightseers. They come to heritage for leisure, recreation or entertainment, with little or no agency in the meanings they construct at heritage sites. Therefore, not only the complexity of leisure of heritage tourists has been simplified, but also the strong linkages between heritage and leisure, a broader concept than tourism, have long been neglected. The notion of heritage has pervaded a variety of fields of science of humanities, among them is leisure, which demonstrates the lived experience of locals, and provides indispensable meanings and identity for communities and individuals. And both heritage and leisure root themselves into cultural fabrics of social lives.


The engagement with heritage becomes a potential site for the exploration, creation and re-creation of identity, and is central to an understanding of cultural and leisure practices. As manifestations of culture, forms of heritage and leisure forge and articulate identities of individuals and communities, as well as regions. In the time of globalization and multiculturalism, leisure, a cultural manifestation, provides a way to a better understanding of societies and brings together communities. More studies lay the attention on the social and political reasons behind the conservation of a traditional leisure in certain communities and the learning or exchange of leisure in migrated communities. As observed some forms of leisure have become intangible heritage, which are conserved as a tradition, either in communities with a long history or migration communities with a divergence of cultures.


However, gaps still exist between heritage and leisure studies academia. In this special issue, we aim to bridge the gaps and generate dialogue opportunities between these two sections.  Therefore, following issues will be open to discussion: How leisure can be viewed as heritage?  How do heritage sites provide meaningful leisure?  How history and culture shape leisure and heritage? How traditional leisure is kept and transformed in modern society? What are the meanings of leisure to locals and how they contribute to their well-being? What do tourists’ experice and feel heritage via leituer activities? How leisure becomes heritage and how they jointly build communities and shape cultural and ethnic identities? How does a local leisure tradition articulate local notion of heritage? What are the role of heritage in the leisure experience and benefits to the wider society? Also how immigrants maintain their leisure at home countries and acquire new leisure, thus build a more diverse heritage in the host countries?


The deadline for submissions of drafts is 30 July 2017


For further information, and / or to submit a paper, please contact Huimei Liu: 
huimeiliu@zju.edu.cn

CFP: International Journal of Heritage Studies – Patrimoine et loisirs / Heritage and Leisure

** English follows **
 
Veuillez prendre note de l’appel à contributions pour un numéro spécial de l’International Journal of Heritage Studies, portant sur les liens entre le patrimoine et les loisirs.

Vous trouverez l’argumentaire de l’appel ci-dessous, ainsi que sur le site de l’ACHS : http://www.criticalheritagestudies.org/announcements-1/2016/9/19/cfp-ijhs-special-issue-heritage-and-leisure

Date limite pour soumettre une proposition : 30 juillet 2017


Pour informations et/ou pour soumettre un texte, contacter Huimei Liu : 
huimeiliu@zju.edu.cn

**


Please find below a Call for Paper for a special issue of the International Journal of Heritage Studies exploring links between Heritage and Leisure.


You will find also details at: 
http://www.criticalheritagestudies.org/announcements-1/2016/9/19/cfp-ijhs-special-issue-heritage-and-leisure

The deadline for submissions of drafts is 30 July 2017.


For further information, and/or to submit a paper, please contact Huimei Liu: 
huimeiliu@zju.edu.cn

**


CfP: IJHS Special Issue – Heritage and Leisure
September 19, 2016

Extant scholarly literature has been documented on heritage and tourism. The main stream heritage tourism literature has been link leisure to touristic activities, which characterizes tourists are “culturally inauthentic” and as passive sightseers. They come to heritage for leisure, recreation or entertainment, with little or no agency in the meanings they construct at heritage sites. Therefore, not only the complexity of leisure of heritage tourists has been simplified, but also the strong linkages between heritage and leisure, a broader concept than tourism, have long been neglected. The notion of heritage has pervaded a variety of fields of science of humanities, among them is leisure, which demonstrates the lived experience of locals, and provides indispensable meanings and identity for communities and individuals. And both heritage and leisure root themselves into cultural fabrics of social lives.


The engagement with heritage becomes a potential site for the exploration, creation and re-creation of identity, and is central to an understanding of cultural and leisure practices. As manifestations of culture, forms of heritage and leisure forge and articulate identities of individuals and communities, as well as regions. In the time of globalization and multiculturalism, leisure, a cultural manifestation, provides a way to a better understanding of societies and brings together communities. More studies lay the attention on the social and political reasons behind the conservation of a traditional leisure in certain communities and the learning or exchange of leisure in migrated communities. As observed some forms of leisure have become intangible heritage, which are conserved as a tradition, either in communities with a long history or migration communities with a divergence of cultures.


However, gaps still exist between heritage and leisure studies academia. In this special issue, we aim to bridge the gaps and generate dialogue opportunities between these two sections.  Therefore, following issues will be open to discussion: How leisure can be viewed as heritage?  How do heritage sites provide meaningful leisure?  How history and culture shape leisure and heritage? How traditional leisure is kept and transformed in modern society? What are the meanings of leisure to locals and how they contribute to their well-being? What do tourists’ experice and feel heritage via leituer activities? How leisure becomes heritage and how they jointly build communities and shape cultural and ethnic identities? How does a local leisure tradition articulate local notion of heritage? What are the role of heritage in the leisure experience and benefits to the wider society? Also how immigrants maintain their leisure at home countries and acquire new leisure, thus build a more diverse heritage in the host countries?


The deadline for submissions of drafts is 30 July 2017


For further information, and / or to submit a paper, please contact Huimei Liu: 
huimeiliu@zju.edu.cn
____________________________________________________________
Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain – UQAM

Université du Québec à Montréal
279, rue Sainte-Catherine Est, DC-1200
Montréal, Québec
H2X 1L5
514-987-3000 poste 1225

Seminar: Patrimoines, Savoirs et Pouvoirs, séance du 14 juin 10h – 12h30

PATRIMOINES, SAVOIRS ET POUVOIRS

Séminaire de recherche UMR 208 PALOC (MNHN, IRD)

Patrimoines locaux et gouvernance

 

Vous êtes cordialement invités au séminaire “Patrimoines, Savoirs et Pouvoirs” de l’UMR PALOC :

Prochaine séance le mercredi 14 juin de 10h à 12h30

Salle Crapaud accoucheur / salle Chevallier, 43 rue Buffon, bât. 135, 75005 Paris
Chloé Josse – Durand

Chercheuse associée à Les Afriques dans le Monde, Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux et Pensionnaire Scientifique de l’Institut Français de Recherche en Afrique (Kenya)
 

Politiques culturelles, “entrepreneurs de patrimoine” et musées communautaires en Ethiopie et au Kenya :
une réflexion sur les multiples usages politiques du patrimoine local

Cette présentation s’intéresse aux institutions mémorielles telles que les musées, les mausolées et autres lieux de mémoires, analysés comme des espaces intermédiaires de négociation entre les groupes qui les portent, l’État qui les finance ou les autorise, et les organisations internationales qui soutiennent et influencent les projets patrimoniaux. Deux études de cas sont présentées : le musée Konso en Éthiopie et le musée-mausolée de Koitalel Samoei au Kenya. L’apparition de musées communautaires témoigne d’un retour de l’identité ethnique en politique, qui est à la fois brandie comme une bannière par les gouvernements, mais également utilisée comme une catégorie opératoire ou une ressource par des « entrepreneurs de patrimoine ». Dès lors, il faut décentrer le regard pour s’intéresser à ce que le musée fait au politique, et non plus seulement à ce que la politique fait des musées. Cette présentation invite ainsi à une réflexion plus générale sur la construction, la qualification et les perceptions des régimes politiques, entamant une réflexion sur la nature de l’État qui se dévoile à travers ces nouvelles politiques mémorielles et patrimoniales, ainsi que sur le rôle joué par ces nouveaux « entrepreneurs de patrimoine » dans la reconfiguration de la compétition politique.

Le séminaire Patrimoines, savoirs et pouvoirs
Les logiques patrimoniales ne peuvent être dissociées des pratiques et des processus de production, de transmission et de stabilisation de savoirs qui entrent en jeu dans leur constitution tout comme des procédures politiques, techniques et symboliques de sanction de ces savoirs par les pouvoirs, qui se chargent de les promouvoir. Les processus d’ordonnancement du monde matériel et idéel et de valorisation de ses éléments jugés saillants par tel groupe social ou catégorie d’acteurs mobilisent une grande diversité de registres de savoirs. Leurs émergences, hybridations et circulations donnent corps au phénomène de (recon)naissance des patrimoines. Dans le contexte actuel d’une “hyper-patrimonialisation” d’objets naturels et/ou culturels (unités de conservation, paysages culturels, vestiges du passé, systèmes alimentaires ou agricoles entre autres) l’analyse des dynamiques d’expression, d’adhésion et de conflits à l’égard de ces savoirs et de leurs effets de pouvoir demeure un champ à explorer.

Organisateurs : Sarah Benabou, Frédérique Chlous, Tarik Dahou, Stéphanie Duvail, Laure Emperaire et Vincent Leblan

Contact : Murielle Honoré – paloc@mnhn.fr – Tél : 01 40 79 36 70 Muséum National d’Histoire Naturelle –  UMR 208 « Patrimoines Locaux et Gouvernance » – MNHN/IRD – Département Homme et Environnement – 45 rue Buffon – CP 51 – 75231 Paris cedex 05, Métro : Gare d’Austerlitz, Jussieu, Censier