Workshop: 20 Years of Archive Fever: International Symposium at the Freud Museum

12 July 2014 2pm – 5pm

20 YEARS OF ARCHIVE FEVER

International Symposium at the Freud Museum, London

“It is what is happening, right here, when a house, the Freuds’ last house, becomes a museum: the passage from one institution to another.” (Jacques Derrida, ‘Archive Fever’)

Presented as a gift to the Freud Museum, Jacques Derrida’s 1994 lecture ‘Archive Fever’ remains a compelling work for scholars and artists interested in the relationship between archives, memory, and technology.

Originally titled ‘The Concept of the Archive: A Freudian Impression’, Derrida’s deconstruction of the act of archiving beautifully opens up the contradictory nature of archives: how they are simultaneously public and private spaces, institutive and conservative, traditional and revolutionary. To mark the 20th anniversary of the lecture, the ‘archive’ at the centre of Derrida’s thinking – the Freud Museum – is inviting a number of academics who attended the lecture to recall their memories of it, offer their interpretations of the work, and explore its continued relevance today.

The panel will include Riccardo Steiner (Psychoanalyst and speaker at the original conference), Prof. Sarah Wilson (Courtauld Institute, where the conference was held), Prof. Dany Nobus (Brunel University), Dr. Forbes Morlock (Syracuse University), Julia Borossa (Middlesex University) and Michael Molnar (Former Director of the Freud Museum and principal conference organiser).

“Derrida sees in Freud’s writing the very desire that is Archive Fever: the desire to recover moments of inception: to find and possess all sorts of beginnings.” (Carolyn Steedman, ‘Dust’)

In addition to the panel discussion, experts from different academic disciplines will explain the importance of ‘Archive Fever’ to their work.

Contributions will include talks by Prof. Carolyn Steedman (Emeritus Professor of History at Warwick University, and author of Dust: The Archive and Cultural History), Dr. Beverley Butler (Senior Lecturer at UCL’s Institute of Archaeology), and (TBC) Professor Jerome Lebre (Paris)

The event is curated by Guy Atkins (Doctoral Researcher at Goldsmiths and the Museum of London).

Further details and registration available here http://www.freud.org.uk/events/75625/20-years-of-archive-fever/

Conference: Institutional archives in postcolonial India – Conférence de Dr Indira Chowdhury – Jeudi 3 juillet 2014 11h-13h au musée du quai Branly

Conférence de Dr. Indira Chowdhury

The archives of «people without history»

INSTITUTIONAL ARCHIVES IN POSTCOLONIAL INDIA

Jeudi 3 juillet 2014, 11h00- 13h00
musée du quai Branly – Salon de lecture Jacques Kerchache
222, rue de l’Université – 75 343 Paris cedex 07
Métro Alma-Marceau et Pont de l’Alma

Dr. Indira Chowdhury est Directrice du Centre for Public History, Srishti School of Art, Design and Technology, Bangalore.

Présentation : Aarthi Ajit, doctorante au LESC / labex Les passés dans le présent
Discutant : Gilles Tarabout, ethnologue, directeur de recherche émérite CNRS

Conférence organisée par le labex Les passés dans le présent, dans le cadre de son programme international, avec le musée du quai Branly et le Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative.

Conférence et discussion en anglais
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Présentation de la conférence en pièce jointe.
Contact : Hélène de Foucaud : hdefouca@u-paris10.fr

Publication: Journal of Tourism and Cultural Change Special Issue on Tourism and transformation: negotiating metaphors, experiencing change

We are very pleased to inform you that the special issue, ‘Tourism and transformation: negotiating metaphors, experiencing change’ has just been published by Taylor & Francis.
The editors
Sofia Sampaio, Centre for Research in Anthropology (CRIA), Instituto Universitário de Lisboa, Lisbon, Portugal
Valerio Simoni, Centre for Research in Anthropology (CRIA), Instituto Universitário de Lisboa, Lisbon, Portugal
Cyril Isnart, CIDEHUS, Universidade de Évora, Évora, Portugal
 
Argument
This special issue on tourism and transformation invites to reassess the place and significance of ‘transformation’ in social sciences studies of tourism – from ‘impact studies’ to ethnographies of tourists and, more recently, ‘tourist media studies’. Our main argument is that much may be gained analytically by considering how notions and experiences of transformation are addressed, negotiated and purposefully deployed in tourism contexts. The collection re-opens the issue of transformation in tourism and provides new insights into how experiences-turned-metaphors and metaphors-turned-experiences influence both the travel experience and the development of theory.
 
Content
Tourism and transformation: negotiating metaphors, experiencing change
Sofia Sampaio, Valerio Simoni & Cyril Isnart
pages 93-101
 
Journeys into lost memories: migration, tourism, and historical choreographies in an Alpine valley
Dionigi Albera
pages 102-117
Urban transformation and diffusion of tourist practices: visiting Alcântara at the turn of the twentieth century
Frédéric Vidal
pages 118-132
Changing the face of Catholicism in a tourist context: heritage care, ritual dynamics, and the rhetoric of transformation of a religious minority in Greece
Cyril Isnart
pages 133-149
Energy and transformation in alternative pilgrimages to Catholic shrines: deconstructing the tourist/pilgrim divide
Anna Fedele
pages 150-165
Coping with ambiguous relationships: sex, tourism, and transformation in Cuba
Valerio Simoni
pages 166-183
Watching narratives of travel-as-transformation in The Beach and The Motorcycle Diaries
Sofia Sampaio
pages 184-199

Symposium: CONGRESSO INTERNACIONAL ARTES, PATRIMÔNIO E MUSEOLOGIA

CONGRESSO INTERNACIONAL ARTES, PATRIMÔNIO E MUSEOLOGIA

Estão abertas as inscrições para o Congresso Internacional Artes, Patrimônio e Museologia, que se realizará na Universidade Federal do Piauí, Parnaíba, Meio Norte do Brasil, entre os dias 19 a 22 de agosto de 2014.

O valor da inscrição para apresentadores de trabalho é de R$ 100,00 (cem reais) e para o público em geral é de R$ 50 (cinquenta reais).

Após preenchimento da ficha de inscrição, enviar o documento para a organização do Congresso, E-mail voxmuseiartepatrimonio@gmail.com. A inscrição poderá ser feita também online no site http://voxmuseiartepatrimonio.com/ e  www.ufpi.br/patrimoniocultural, onde, igualmente, está disponível a ficha de inscrição Após a inscrição online ou preenchimento e envio da ficha de inscrição para o e-mail acima indicado, serão enviadas para o e-mail do inscrito as orientações para a forma de pagamento. A inscrição só será considerada válida depois de efetuado o pagamento.

Os interessados em apresentar trabalho no Congresso deverão enviar proposta até o dia 15 de Julho de 2014

Grant: Concours post-doc 2014 Labex CAP

Labex Créations, Arts et Patrimoines

Appel à candidatures / Huit contrats post-doctoraux sont ouverts au concours 2014-2015

Le Laboratoire d’excellence « Créations, Arts et Patrimoines » (Labex CAP), héSam université, annonce le recrutement par voie de concours de huit chercheuses / chercheurs de niveau post-doctoral pour une période d’un an.

Le jury pluridisciplinaire, composé des membres du Conseil et du Bureau du Labex, sélectionnera les huit projets de recherche les plus pertinents et originaux, proposés dans le cadre d’un appel à projets blanc, s’inscrivant néanmoins dans la problématique générale du Labex CAP. Ces projets appuieront spécifiquement les deux pôles de recherche définis pour les années 2014-2015 : « Création et processus créatifs » et « Enjeux contemporains du Patrimoine ».

L’hypothèse méthodologique du Labex CAP consiste à rapprocher, par des travaux de recherche communs, les équipes des institutions conservant, divulguant et exposant des collections et des fonds patrimoniaux et les équipes universitaires. Dans ce contexte de décloisonnement institutionnel et disciplinaire, les corpus choisis et les objets de recherche concernent la création et les processus créatifs, le patrimoine, l’histoire et les processus de patrimonialisation, les interactions entre patrimoines et création.

Les micro-projets financés par le Labex CAP ont permis d’affirmer des axes thématiques, qui se sont notamment exprimés lors des Ateliers du Labex CAP les 26 et 27 juin 2014. 

Pôle « Création » :

  • Les territoires contemporains des arts : l’Afrique
  • Les temps de l’art : création et réception
  • Les pratiques créatrices comme pratiques sociales : enjeux, fonctions, catégorisation
  • Enseigner la création ?
  •  Le numérique et la création

Pôle « Enjeux contemporains du Patrimoine » :

  •  Patrimoine mondial. Critères, experts, institutions, méthode
  • Critique d’art, expertise, opinion et valeur patrimoniale
  • Le patrimoine et le musée
  • Patrimoine visuel, patrimoine urbain et paysager

Voir le programme des Ateliers du Labex CAP ici.
Conditions d’admission
→ Thèse soutenue après le 01/09/2009.

Calendrier de recrutement
→ Date de lancement du concours : le 26 juin 2014
→ Date de clôture du dépôt des candidatures : le 3 septembre 2014
→ Phase d’admissibilité : le 11 octobre 2014
→ Phase d’admission (auditions) : le 23 octobre 2014

Durée du recrutement et date de prise de fonction
→ Les contrats proposés sont d’une durée d’un an.
→ La prise de fonction s’effectuera à partir du 3 novembre 2014.

Dossier de candidature
Le dossier de candidature complet devra être envoyé au plus tard le 3 septembre 2014 à 16h00 à l’adresse suivante : labex.creations.patrimoines@gmail.com

Afin de simplifier la procédure de réception et de traitement des dossiers, veuillez envoyer l’ensemble des pièces relatives à votre candidature au format PDF (Nom_Prénom.pdf). Veillez à optimiser la taille et la résolution de vos fichiers. Si cela est possible, il serait préférable que l’ensemble de votre dossier de candidature n’excède pas 5 Mo et, au maximum, 10 Mo.

Le dossier comprend :
→ le projet de recherche : titre (explicite), unité(s) de recherche d’accueil souhaité(s) (un laboratoire ou département de musée à titre principal, un laboratoire ou département de musée à titre secondaire, les deux doivent être membres du Labex CAP – voir la liste des partenaires), présentation du projet rédigé en langue française (10 000 signes maximum)
→ un curriculum vitae et une liste des publications
→ le diplôme de doctorat
→ le rapport de soutenance (si la thèse est soutenue en France)
→ une lettre de motivation
→ une publication significative (PDF)
→ deux lettres de recommandation au moins rédigées par des chercheurs et des personnalités reconnues du monde des arts et de la création

NB : Chaque dossier est évalué par deux experts extérieurs du Conseil et du bureau du Labex.
Le Conseil et le bureau siègent en jury lors des phases d’admissibilité et d’admission.

Obligations de services et participation aux travaux du laboratoire
En plus du projet de recherche sur lequel ils auront été sélectionnés, les chercheurs prendront part aux activités du Labex. A concurrence de deux/cinquièmes de leur temps de travail, ils contribueront notamment à l’organisation et à la réalisation des actions de valorisations telles que ateliers, rencontres, journées d’études, et à l’enrichissement des supports de communication (site web, plaquettes ou documents de présentation) ainsi qu’à la vie du laboratoire / du département d’accueil. Ils organiseront ensemble le séminaire post-doctoral mensuel du Labex.

Les post-doctorants exerceront leur fonction conformément à la Charte européenne du chercheur.

Résultats attendus
-    le candidat s’engage à rendre une étude de 40 pages (60 000 signes espaces compris) portant sur son sujet de recherche à la fin du contrat. Cette étude sera publiée dans les « Cahiers du CAP », revue du Labex (Editions Publications de la Sorbonne, Paris).
-    le candidat organise, prend part et suit les séances de séminaire post-doctoral du Labex afin de présenter et de discuter collectivement son travail.

Rémunération
Les recrutements se font sous la forme d’un contrat à durée déterminée à temps plein. Le candidat percevra une rémunération forfaitaire mensuelle brute exclusive de toute rémunération accessoire sur la base d’un temps plein d’un montant de 2361.45 euros.

Critères de sélection
Les contrats proposés s’adressent à de jeunes chercheurs. Les candidats doivent être titulaires d’un diplôme de doctorat et pouvoir se prévaloir de premières réalisations dans le domaine de la recherche.
Les critères pris en compte par le comité de sélection sont :
→ La qualité scientifique du projet, son originalité, son adéquation avec la thématique générale du Labex et/ou avec les thématiques singulières des programmes « Création » et « Enjeux contemporains du Patrimoine »
→ Le profil et les aptitudes du candidat (compétences scientifiques, expériences dans le domaine de la recherche, publications)
→ Le caractère international des recherches (séjours d’étude, publications, compétences linguistiques)
→ La pertinence des rattachements demandés

Contacts
Géraldine Rodrigues, Gestionnaire du Labex CAP : labex.creations.patrimoines@gmail.com
Zinaïda Polimenova, Chargée de pilotage et de valorisation de la recherche : zinaida.polimenova@univ-paris1.fr

Workshop: Les usages du patrimoine et des mémoires dans les quartiers « populaires » centraux, Lisbonne

« Les usages du patrimoine et des mémoires dans les quartiers « populaires » centraux »

Séminaire de recherche – 9 et 10 juillet 2014, à Lisbonne

Mercredi 9 juillet 2014

 

9h30 – 12h00 : visite guidée du quartier de la Mouraria par Marluci Menezes (anthropologue dont la thèse fut la première sur le quartier)

12h – 14h00 : déjeuner dans un restaurant de cuisine populaire (Cour das Olarias – Mouraria)

14h30 – 15h30 : rencontre avec João W. Meneses, coordonnateur municipal du projet de réhabilitation du quartier (structure locale : GABIP).

16h00 – 17h00 : rencontre avec les dirigeants de l’Association de quartier « Renovar a Mouraria » pour un échange sur l’histoire et les objectifs de l’association, des actions entreprises et des résultats observés.

 

Jeudi 10 juillet 2014 : (séminaire)

9h00 : accueil à l’Université Nouvelle de Lisbonne (locaux de CESNOVA)

9h30 – 10h00 : Accueil et présentation de la journée (Jacques Galhardo CITERES)

        1. Représentations, mémoires et appropriations

10h00 – 10h15 : ouverture des travaux (Luis Baptista, directeur de CESNOVA). Introduction et modérateur de la matinée : Hovig Ter Minassian (CITERES, CNRS – Université de Tours)

10h15 – 10h35 : Daniel Malet Calvo (CIES, ISCTE-IUL): « la genèse traumatique du patrimoine à Lisbonne: symboles et représentations urbaines dans les quartiers typiques depuis le tremblement de terre de 1755 ».

10h35– 11h55 : Hélène Veiga Gomes (LAALAVUE- Université Paris-ouest-Nanterre) : « Intendente : les dimensions d’un paysage mutant »

11h55 – 11h15 : Iñigo Sanchez (Instituto de Etnomusicologia, INET-MD) : « Il y a des sons dans la Mouraria ! Requalification urbaine et transformation de l’environnement sonore d’un quartier typique de Lisbonne. »

11h15 – 11h35 : Beatriz Padilla et Francisco Cuberos (CIES, ISCTE-IUL) :« Célébrer la diversité : avantages et inconvénients pour les politiques publiques culturelles locales »

11h35 – 12h15 : échanges et conclusions de la matinée (Hovig Ter Minassian – CITERES, CNRS, Université de Tours)

12h15 – 13h30 : déjeuner (Cervejaria Valbom)

        2. Interventions patrimoniales, territorialisations et actions publiques

13h45 – 14h00 : introduction et modérateur de l’après-midi : João Pedro Nunes (ISCTE-IULDINÂMIA’CET-IUL)

14h00 – 14h20 : Marluci Menezes (LNEC) : « Mouraria : où habite le quotidien dans l’invention du patrimoine urbain ? »

14h20 – 14h40 : Jacques Galhardo (CITERES-CoST, Université de Tours) : « Les usages et les effets de la mise en récit de la mémoire arabe dans le quartier de la Mouraria ».

14h40 – 15h00 : Pedro S. Gomes (Lab’URBA, Université Paris-Est et GOVCOPP, Universidade de Aveiro) : « De la percée à la place de quartier : comment on a commencé à aimer le quartier Moncey à Lyon » 

15h00 – 15h20 : Madalena Corte-Real (Faculdade de Ciências Sociais e Humanas – UNL et CESNOVA) : « Intervention dans la Mouraria – entre permanences et mutations des identités du lieu ».

15h20 – 16h00 : échanges (João Pedro Nunes – ISCTE-IULDINÂMIA’CET-IUL)

16h00 – 16h30 : conclusion du séminaire (Patrice Melé, Luis Baptista et Marluci Menezes)

Publication: Les vocabulaires locaux du “patrimoine”, Lit Verlag, 2014.

80179-1_Bondaz.indd

 

 

Julien Bondaz, Florence Graezer Bideau, Cyril Isnart, Anais Leblon (Eds.)
Les vocabulaires locaux du “patrimoine”Traductions, négociations et transformations 

Freiburger Sozialanthropologische Studien/Freiburg Studies in Social Anthropology/ Etudes d’Anthropologie Sociale de l’Université de Fribourg
Bd. 42, 2014, 232 S., 39.90 EUR, br., ISBN 978-3-643-80179-1
Le souci du « patrimoine » constitue aujourd’hui une activité universelle dont la diffusion est soutenue par les grandes organisations internationales. Elle produit chaque jour de nouveaux espaces de contacts entre les doctrines occidentales et le reste du monde. Mais que sait-on au juste des terminologies et des pratiques de conservation qui fonctionnent en dehors des canons occidentaux ? Ce livre s’attache à décrire et comparer les vocabulaires indigènes du « patrimoine », en montrant la diversité des conceptions locales et leur dialogue avec les politiques internationales. Se révèlent ainsi les ajustements et les oppositions linguistiques et pratiques que les acteurs activent, depuis leurs propres lieux, pour distinguer ces biens singuliers que nous appelons « patrimoine ».

Table des matières

Relocaliser les discours sur le « patrimoine »
Julien Bondaz, Florence Graezer Bideau, Cyril Isnart et Anaïs Leblon

Words for Expressing What We Care About The Continuity and the Exteriority of the Heritage Experience
Jean-Louis Tornatore

Reviving the Disagreement: A Debate on the Terminology of Intangible Cultural Heritage and the UNESCO 2003 Convention in the Arab World
Ismail Ali El-Fihail

Transformation et histoire pluriculturelle d’un patrimoine. L’exemple des collections africaines en France
Manuel Valentin

Subtiles divergences. Le patrimoine carioca entre « paisagem cultural » et « paysage culturel »
Véronique Zamant

Le transfert d’un standard international. Le patrimoine culturel immatériel vu par la France
Chiara Bortolotto

« Traditions vivantes », une catégorie bonne à penser ? Le cas de la Suisse
Florence Graezer Bideau

Une histoire de patrimoine à l’indonésienne. Le cas du wayang golek sundanais (Java Ouest)
Sarah Anaïs Andrieu

Du « PCI » au « finaa tawaa ». Ethnographie d’une traduction patrimoniale
Anaïs Leblon

Manifold “Barter”: Heritagization of Economic Exchange in the Argentinean Andes
Olivia Angé

Représentations linguistiques dans deux régions de Suisse romande (Jura et Valais). De la pratique du parler à la mise en patrimoine
Federica Diémoz et Aurélie Reusser-Elzingre

Publication du Prix UQÀM-Respatrimoni en études patrimoniales 2012

Prix UQÀM-Respatrimoni 2012

image

Corps de bois, souffle humain. Le théâtre de marionnettes wayang golek de Java Ouest

Sarah Anaïs Andrieu

Pratique complexe dans ses dimensions sociales et artistiques, le wayang golek est proclamé en 2003 Chef-d’oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’Unesco. Cet ouvrage décrit et discute le passage d’un patrimoine familial à un patrimoine commun, national, mondial. L’analyse anthropologique mêle ainsi l’étude des politiques culturelles au sein des jeux d’espaces de ces différentes échelles, l’examen de concepts globaux et la réalité ethnographique du wayang golek.

Avec une préface de Jean-Loup Amselle

Sarah Anaïs Andrieu travaille depuis 2004 sur la problématique du patrimoine immatériel initiée par l’Unesco et s’intéresse depuis 2005 à l’Indonésie où elle a déjà passé plus de cinq ans « sur le terrain ». Elle est chercheure associée à l’institut de recherches sur l’Asie du Sud-Est contemporaine (IRASEC). Le présent ouvrage est la version remaniée d’une thèse de doctorat en anthropologie sociale et ethnologie soutenue à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) qui a reçu en 2012 le prix commun UQÀM Respatrimoni (Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain de l’Université du Québec à Montréal et Réseau des chercheurs sur les patrimonialisations) en études patrimoniales.

Domaines : Anthropologie, Théâtre

Collection : Art et Société

Format : 17 x 24,5 cm

Nombre de pages : 398 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Presses universitaires de Rennes

2014

ISBN : 978-2-7535-2855-0

Prix : 24,00 €

Grant: Bourses de la Fondation du Patrimoine – MS Management de patrimoines touristiques naturels, historiques et culturels

Le Conservatoire national des arts et métiers est responsable du Mastère spécialisé “Management de patrimoines touristiques naturels, historiques et culturels”, accrédité par la Conférence des grandes écoles, en partenariat avec l’Institut national du patrimoine (INP), l’Institut Français du Tourisme Paris-Est et Mines ParisTech.

La Fondation du Patrimoine a décidé de soutenir encore une fois ce programme en finançant, pour l’année 2014-2015, 6 bourses d’études et de recherche. Ces bourses prennent en charge l’intégralité des droits de scolarité des élèves et leur permettent de travailler pendant 4 à 6 mois sur des sujets de thèses professionnelles définis avec des opérateurs patrimoniaux importants.

Vous trouverez en pièce jointe l’appel à candidature pour l’année 2014-2015.

MS14 2014 Bourses Fondation Patrimoine Appel à candidatures

CFP: Ciência e Arte, SciArt: Museus, Laboratórios, Cientistas e Artistas

Informamos que se encontra aberto o call for papers para o 5.º número da revista MIDAS a ser publicado na primavera de 2015. Além de uma secção aberta a artigos de diversas temáticas (Varia), recensões críticas e Notações (pequenos artigos, projetos) este número vai incluir um dossier sobre o tema: “Ciência e Arte, SciArt: Museus, Laboratórios, Cientistas e Artistas”, coordenado por Marta Agostinho (Universidade Nova de Lisboa), Pedro Casaleiro (Museu da Ciência da Universidade de Coimbra) e Herwig Turk (Universidade de Artes Aplicadas de Viena).

 

Os textos devem ser enviados até 31 de outubro de 2014 para revistamidas@gmail.com. Encontra mais informações no website da revista: http://midas.revues.org/617

 

 

DOSSIER TEMÁTICO: Ciência e Arte, SciArt: Museus, Laboratórios, Cientistas e Artistas

 

A parceria entre cientistas e artistas num projeto para a produção de uma obra de arte que pode comunicar ciência, designa-se por SciArt. “Este encontro entre duas formas de [produção] de conhecimento, das humanidades ligadas à investigação qualitativa, e da ciência ligada à investigação quantitativa, procura conciliar visões opostas, levando a transcender as suas diferenças, das quais resulta um enriquecimento mútuo.” Diríamos mesmo a criação de uma nova dimensão, enquadrada numa lógica de coprodução.

 

Ultrapassada a fase mais representativa da ciência pela arte, numa relação que apesar de crítica e poética se baseava essencialmente na forma, passámos à fusão da ciência e da arte. Estaremos perante artistas que se tornam cientistas ao usar o conhecimento científico como média de criação, ou perante cientistas que se tornam artistas ao criar arte usando ciência? Esta partilha implica colaboração e envolve, frequentemente, a necessidade de facilitação e mediação.

 

Com este desafio, pretende-se promover a produção de artigos que lancem um olhar crítico sobre o percurso criativo da interação da ciência com a arte, na criação de um média enquanto processo de coprodução.

 

Temas a desenvolver

 

Destacam-se três linhas preferenciais de análise:

 

- as relações de trabalho entre artistas, cientistas e mediadores de ciência no processo de criação artística;

- o museu, a galeria de ciência e arte, o centro de investigação, o laboratório enquanto espaços onde estas obras encontram o seu lugar e o seu significado específicos;

- o significado destas obras no contexto museal de comunicação de ciência.

 

Editores convidados

Marta Agostinho é comunicadora de ciência. Tem experiência de coordenação de projetos nacionais e internacionais de divulgação, diálogo público com a ciência, arte e ciência, comunicação estratégica e gestão de ciência. Doutorada em Ciências Biomédicas (Universidade de Lisboa) e com pós-graduação em Comunicação de Ciência (Open University, Reino Unido), Marta Agostinho esteve na génese da Unidade de Comunicação e Formação do Instituto de Medicina Molecular (IMM) em Lisboa, da qual foi diretora, liderando os programas de Comunicação Institucional e  Ciência e Sociedade (2007-2012). Atualmente na equipa de coordenação de um consórcio europeu e regente de módulos de formação avançada na Faculdade de Ciências Médicas da Universidade Nova de Lisboa, é ainda avaliadora de projetos europeus FP7 e H2020. O seu envolvimento em arte&ciência começou na tutoria de uma residência artística no IMM e não parou desde então, tendo colaborado com o artista Herwig Turk em projetos como The conversation that never took placeTacit Knowledge #1/2 e Hands-on.

Herwig Turk é artista de SciArt e professor na Universidade de Artes Aplicadas de Viena (Áustria). O seus projetos exploram a interligação dos campos da arte, tecnologia e ciência. De 2010 a 2013 realizou uma residência artística no Instituto da Medicina Molecular (IMM), em Lisboa. De 2003 a 2009, trabalhou com Paulo Pereira, diretor do Departamento de Oftalmologia do Instituto Biomédico de Investigação da Luz e Imagem (IBILI), na Universidade de Coimbra. Nos últimos anos, o seu trabalho tem sido mostrado em locais como o Museu de Artes Aplicadas de Viena, o Museu de Arte de Seul, Coreia-do-Sul, o Neues Museum Weserburg, em Bremen, o Media Art Laboratory TESLA de Berlim, a Galeria Georg Kargl em Viena e na Transmediale Berlim, para mencionar alguns. Atualmente, Herwig Turk está a trabalhar numa exposição monográfica para o Museu de Arte Moderna da Caríntia (MMKK), em Klagenfurt, na Áustria.

 

Pedro Casaleiro é museólogo do Museu da Ciência da Universidade de Coimbra, professor de Museologia na Faculdade de Letras da mesma universidade e coeditor da MIDAS. Tem experiência de coordenação de projetos de criação de museus e desenvolve trabalho na área da gestão de coleções, estudos de público, conteúdos e desenvolvimento de exposições. Doutorado em Estudos de Museus (Universidade de Leicester, Reino Unido), mestre em Museologia na mesma universidade, licenciou-se em Biologia na Universidade de Lisboa. Passou pelo Museu Nacional de História Natural e de Ciência, Pavilhão do Futuro Expo’98 Lisboa e Pavilhão do Conhecimento Ciência Viva. Desde 2003, no seu envolvimento no projeto do Museu da Ciência iniciado no Laboratorio Chimico, tem-se dedicado às questões de comunicação de ciência e ciência e arte. Participou em vários projetos internacionais, entre eles como membro do conselho científico do Pavilhão de Portugal na Expo Zaragoza 2008 e assessor de conteúdos do Pavilhão de Portugal na Expo Xangai 2010.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 109 other followers