Thomas Poméon

Doctorant en économie à l’Université de Chapingo (Mexique), et rattaché à l’UMR Innovation-CIRAD, je travaille sur les processus de qualification des fromages mexicains dits traditionnels. Le regard que je porte sur ces processus renvoie à la question de la patrimonialisation d’aliments locaux, ou plutôt localisés, liée au passage du registre du quotidien à une inscription des aliments dans le patrimoine collectif d’une région, avec tout ce que cela implique: négociation/conflit/consensus sur ce qui fonde la nature patrimoniale de l’aliment et sa reconnaissance (ressources incorporées, attributs de qualité, etc.), mise en place de label/forme de contrôle et mécanismes de coordination au sein des filières et des territoires, création de valeur ajoutée à partir d’une rente que l’on peut qualifier de patrimoniale, tensions entre les différentes échelles de régulation, etc.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: