Mathilde Lamothe-Castagnous

Mathilde Lamothe-Castagnous, docteure en ethnologie en cotutelle de thèse (Université de Pau et des Pays de l’Adour, France / Université Laval, Québec, Canada). Sa thèse, soutenue en juin 2016, s’intitule « De la neige à la terre battue : approche comparative ethnologique de pratiques sportives – raquettes à neige au Québec et quilles de 9 en France – au prisme du patrimoine culturel immatériel », sous les co-directions d’Abel Kouvouama et Patricia Heiniger-Castéret (UPPA) et de Laurier Turgeon (Université Laval).
Ses travaux de recherches portent entre autres sur le patrimoine culturel immatériel, les jeux et sports traditionnels, les pratiques rituelles et festives, la patrimonialisation, la méthodologie d’inventaire en France et au Québec.
Elle est membre de plusieurs associations scientifiques, parmi lesquelles la Société Internationale d’Ethnologie (membre du groupe Young Scholars Working Group) et le réseau Eurethno.
%d bloggers like this: