Marie-Antoine Rieu

Marie-Antoine Rieu est professeur agrégée, docteur en philosophie.

Sa thèse de doctorat intitulée  « Recompositions de l’être social. Travail, formation, médiations », soutenue sous la Direction d’Yves Schwartz à l’Université de Provence, porte sur les fondements philosophiques nécessaires à comprendre les recompositions qui travaillent les modes d’être humain à l’ère des rationalités scientifiques, par définition partielles.

Elle a en particulier travaillé  avec Michel Clouscard, philosophe français décédé en janvier 2009, sur l’interprétation philosophique du libéralisme, la signification de ses développements à l’ère de la mondialisation et les perspectives qui permettent d’entrevoir d’autres fondements des logiques sociales et subjectives – en particulier dans « Refondation progresiste face à la contre-révolution libérale » (2003) ou dans des articles destinés à valoriser le concept de « spiritualité laïque » que Michel Clouscard évoquait à la fin du « Traité de l’Amour Fou ». Voir cet article à l’adresse http://philoclouscard.free.fr/pages/contribution1.html

Actuellement à la retraite, Marie-Antoine Rieu travaille à la mise en patrimoine des cultures de la République de Djibouti et à la création d’un « Musée Vivant de Djibouti » porteur de l’expérience et des savoirs toujours multidimensionnels et interculturels qui vivifient la vie quotidienne des gens et les évolutions en cours.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: