Madina Regnault

Doctorante de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, Paris) rattachée au Ceaf (Centre d’études africaines), Madina Regnault est également consultante spécialisée sur les politiques de mise en valeur des patrimoines culturels. Elle réalise une thèse sur les politiques culturelles des deux entités françaises de l’Océan indien occidental : La Réunion et Mayotte.

Au-delà des différences diachroniques, culturelles ou encore institutionnelles, l’analyse comparative menée entre ces deux îles révèle que la variable identitaire est la pierre angulaire des politiques publiques de la culture, aussi bien à La Réunion qu’à Mayotte.

Comme l’attestent diverses études de cas focalisées sur la mise en tourisme des patrimoines culturels, la thématique identitaire est un vecteur de sauvegarde, de promotion mais elle est également un « argument de vente » concernant les destinations en question.

L’étude démontre également que les politiques culturelles locales ont des imbrications fortes au niveau régional du fait de l’appartenance à un socle culturel commun, dit « indianocéanique ».  

Contact : madina_regnault/at/yahoo.fr

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: