Seminar: Patrimoines, savoirs et pouvoirs PALOC

Patrimoines, savoirs et pouvoirs

Séminaire de recherche UMR 208 PALOC (MNHN, IRD)

Patrimoines locaux et gouvernance

 

Prochaine séance le mercredi 17 mai de 14h à 16h30

Salle Crapaud accoucheur/ salle Chevallier, 43 rue Buffon, bât. 135, 75005 Paris

Luc Semal

Science politique, Enseignant-Chercheur du Muséum national d’Histoire naturelle, CESCO

Transition towns et storytelling écologiste : entre constat d’impuissance globale et mobilisations catastrophistes locales

Depuis 2005, le mouvement des Transition Towns, d’origine britannique, contribue à renouveler les discours et les pratiques militantes des réseaux écologistes. La triple perspective du pic des ressources, de l’emballement climatique et de la fin de la croissance confère à ce mouvement une dimension « catastrophiste », c’est-à-dire fondée sur l’idée qu’une rupture globale et irréversible est désormais amorcée. Cette présentation analysera l’articulation originale portée par ce mouvement entre constat d’impuissance globale d’une part, et mobilisations catastrophistes locales d’autre part, en insistant sur les usages du storytelling écologiste pour redonner du sens à ce militantisme « à l’ombre des catastrophes » : quel territoire, quelles valeurs et quels savoir-faire transmettre par-delà les ruptures qui s’annoncent?

Le séminaire Patrimoines, savoirs et pouvoirs

Les logiques patrimoniales ne peuvent être dissociées des pratiques et des processus de production, de transmission et de stabilisation de savoirs qui entrent en jeu dans leur constitution tout comme des procédures politiques, techniques et symboliques de sanction de ces savoirs par les pouvoirs, qui se chargent de les promouvoir. Les processus d’ordonnancement du monde matériel et idéel et de valorisation de ses éléments jugés saillants par tel groupe social ou catégorie d’acteurs mobilisent une grande diversité de registres de savoirs. Leurs émergences, hybridations et circulations donnent corps au phénomène de (recon)naissance des patrimoines. Dans le contexte actuel d’une “hyper-patrimonialisation” d’objets naturels et/ou culturels (unités de conservation, paysages culturels, vestiges du passé, systèmes alimentaires ou agricoles entre autres) l’analyse des dynamiques d’expression, d’adhésion et de conflits à l’égard de ces savoirs et de leurs effets de pouvoir demeure un champ à explorer.

Sarah Benabou, Frédérique Chlous, Tarik Dahou, Stéphanie Duvail, Laure Emperaire et Vincent Leblan (orgs.)

Contact : Murielle Honoré – paloc@mnhn.fr – Tél : 01 40 79 36 70 Muséum National d’Histoire Naturelle –

UMR 208 « Patrimoines Locaux et Gouvernance » – MNHN/IRD – Département Homme et Environnement – 45 rue Buffon – CP 51 – 75231 Paris cedex 05, Métro Gare d’Austerlitz, Jussieu, Censier

Advertisements
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: