Publication: Gradhiva n° 23 Collections mixtes

Le n° 23 de la revue Gradhiva, consacré aux collections mixtes, vient de paraître.

Voir présentation du dossier et sommaire ci-dessous, ou pdf ci-joint.

Collections mixtes

À partir de la fin du 18ème siècle, la démocratisation et la spécialisation croissante des musées ont signé la fin des cabinets de curiosité. Conjointement au développement des institutions muséales, les sciences naturelles puis les sciences sociales se sont disciplinarisées et professionnalisées. L’influence des premières sur les secondes est bien connue : le modèle naturaliste fournit en effet plusieurs paradigmes ou notions (collecte, inventaire, typologie, nomenclature) aux chercheurs en sciences sociales. L’existence de collections mixtes, regroupant à la fois des objets de la nature et des artefacts, a moins retenu l’attention. Ce dossier propose donc d’interroger les pratiques de collecte, de collection et de mise en exposition à la rencontre entre le domaine des sciences naturelles et celui des sciences sociales (archéologie, ethnologie, histoire, histoire de l’art). En focalisant sur les espaces de connexion entre collections naturalistes et collections ethnographiques, archéologiques ou artistiques, il s’agit de décrire les brouillages ontologiques, les emprunts méthodologiques et les conséquences épistémologiques de ces collectes et collections mixtes. Poser la question des pratiques plutôt que celle des modèles permet d’analyser les affinités ou les interférences à l’ œuvre sur le terrain des collectes, dans le fonctionnement des musées et dans l’ intimité des collections privées. Ce dossier propose une perspective interdisciplinaire sur les collectes et collections mixtes, en privilégiant les approches historiques et anthropologiques.

Gradhiva n°23 Collections mixtes

In memoriam. Monsieur Fabre n’est jamais là

Giordana Charuty, Michèle Coquet et Jean Jamin

DOSSIER

Coordonné par Julien Bondaz, Nélia Dias et Dominique Jarrassé

Collectionner par-delà nature et culture

Julien Bondaz, Nélia Dias et Dominique Jarrassé

Coquille et médailles. Naturalia et artificialia dans les

collections de province autour de la Révolution

Pierre-Yves Lacour

Insectes, armes et parures. Les enjeux de la collection d’Achille Raffray (Nouvelle Guinée, 1877)

Philippe Peltier

Discipliner la science de l’homme. Les collections suisses d’outre-mer (1890-1940)

Serge Reubi

Art nouveau ou art congolais à Tervuren? Le musée colonial comme synthèse des arts

Dominique Jarrassé

Les collections d’art contemporain à l’épreuve du vivant à travers quelques cas remarquables

Cyrille Bret

Ramasser le monde. Ce que les oeuvres de la nature et de la culture font aux collectionneurs contemporains

Brigitte Derlon et Monique Jeudy-Ballini

études et essais

Genèses de La Fin du monde d’Ernesto De Martino

Carlo Ginzburg

note de lecture

Leiris, singulier pluriel

Éléonore Devevey

chronique scientifique

comptes rendus

Gradhiva en ligne : http://gradhiva.revues.org

20 euros, en librairie ou sur http://www.librairie-epona.fr

 

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: