Workshop: I2MP. Formations au métiers du patrimoine de l’I2MP 2016/Appel à candidatures du cercle des entreprises des Amis du Mucem

L’Institut méditerranéen des métiers du patrimoine (I2MP), issu du partenariat entre le Mucem et l’Institut national du patrimoine (Inp), propose chaque année des séminaires de formation professionnelle ouverts aux professionnels du patrimoine en Europe et en Méditerranée. Vous trouverez ci-joint le calendrier des formations 2016.
L’accès à ces formations est conforme aux conditions d’inscription de la formation permanente de l’Inp (http://www.inp.fr/Formation-initiale-et-permanente/Formation-permanente). Pour tout renseignement, vous pouvez aussi vous adresser à i2mp@mucem.org.
 
Par ailleurs, le cercle des entreprises des amis du Mucem propose chaque année des aides destinées à faciliter l’accès à ses formations pour les professionnels étrangers sélectionnés (voir ci-joint l’annonce). Pour postuler, merci de renvoyer à l’adresse i2mp@mucem.org un CV et une lettre de motivation, précisant le titre de la session souhaitée, le 20 avril au plus tard.

Pour tout renseignement :

I2mp@mucem.org

> site de l’Inp

PROGRAMME 2016

 

  • 6 – 8 AVRIL 2016 – MARSEILLE ET ARLES

LES CENTRES DE CONSERVATION : CONCEVOIR ET FAIRE VIVRE

En partenariat avec le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée

L’appellation de « réserves » laisse peu à peu la place à celles de « centre de conservation » ou de « centre de conservation et d’étude ». Ce changement terminologique traduit l’idée aujourd’hui évidente que ces lieux sont assumés comme de vrais lieux vivants devant répondre aux besoins quotidiens de la gestion des collections, mais aussi de leur diffusion. Les récents exemples qui ont vu le jour témoignent de cet état d’esprit.

Ces journées de formation auront pour objectif de présenter quelques exemples de ce renouveau, depuis leur projet jusqu’à leur réalisation et leur mise en fonctionnement, laissant parfois apparaître un décalage entre l’idée et la réalité.

Coordonnatrice : Emilie Girard, conservateur du patrimoine, responsable du département des collections et des ressources documentaires, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.

  • 11 – 13 MAI 2016 – MARSEILLE

DE LA PHOTO A LA GESTION DE FICHIERS

Cette formation abordera d’un point de vue théorique et pratique la prise de vue photographique à des fins documentaires, la post-production et l’archivage avec des moyens réduits.

La formation s’articulera autour de bases théoriques et d’ateliers permettant d’appréhender l’éclairage et la colorimétrie, la difficulté de photographier certains matériaux (réfléchissants, transparents…), le traitement des images, les différents formats d’enregistrement puis la classification et l’archivage des prises de vues.

Coordonnatrices : Nathalie Le Dantec, restauratrice, consultante en conservation préventive, adjointe au directeur des études du département des restaurateurs, chargée de la formation permanente, Institut national du patrimoine ; Christine Riquier-Bouclet, conservatrice-restauratrice, directrice du laboratoire  Arc’Antique, Nantes.

  • 8 – 10 JUIN 2016 – MARSEILLE, AUBAGNE ET TOULON

LE PATRIMOINE MILITAIRE. ZOOM SUR LE PATRIMOINE MEDITERRANEEN

En collaboration avec la Direction régionale des affaires culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur

La notion de « patrimoine militaire » est relativement récente en France. Longtemps ignoré ou peu considéré, il a depuis une vingtaine d’années « gagné ses galons » auprès des institutions et du public grâce aux efforts conjugués des Ministères de la Défense et de la Culture, des collectivités territoriales, des acteurs privés et des associations.

Ce patrimoine, source aujourd’hui incontestable d’enrichissements scientifiques, historiques, culturels ou encore touristiques, joue également un rôle structurant dans l’aménagement du territoire et constitue un lien important entre l’armée et la société civile.

Quelles évolutions et quel avenir pour ce patrimoine ?

Outre des collections d’une grande diversité (textiles, véhicules, navires, beaux-arts, archives…) dont la collecte, l’étude, la conservation et la mise en valeur se professionnalisent, le Ministère de la Défense doit faire face à la gestion d’un important patrimoine foncier.

Ces trois journées seront plus particulièrement centrées sur le patrimoine militaire en Méditerranée englobant ainsi le patrimoine de la Région PACA et celui de nos voisins méditerranéens. Cette formation abordera l’évolution de sa valorisation, les enjeux patrimoniaux et économiques qu’elle implique, les contraintes psychologiques et politiques et les impératifs juridiques et financiers de sa gestion des deux côtés de la Méditerranée. Une journée sera consacrée à des visites de terrain entre Aubagne et Toulon et sera ainsi l’occasion d’enrichir les propos en salle par des interventions in situ.

Coordonnateur : Jean-Louis Riccioli, conservateur du patrimoine, conseiller musées, Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur.

  • 28 – 30 SEPTEMBRE 2016 – MARSEILLE

LA CONSERVATION DU PATRIMOINE ARCHEOLOGIQUE : LES MATERIAUX ORGANIQUES

Cette formation théorique et pratique a pour principal objectif d’apporter la connaissance et les bons gestes qui permettront aux participants de savoir gérer le matériel organique de la fouille à sa conservation à long terme. L’accent sera mis sur les matériaux humides et gorgés d’eau issus des milieux terrestres immergés, subaquatiques ou sous-marins.

Elle doit permettre aux participants de connaître les matériaux organiques constituants les artefacts (bois, cuir, textile, cordage, matériaux osseux, ambre, lignite, corne, coquillages…). Les biomatériaux ou écofacts (graines et bois carbonisés, coquilles, ossements, résines, insectes, pollens…) seront également abordés en terme de prélèvement et conservation. Les principaux facteurs d’altération seront étudiés. La formation doit également permettre d’acquérir les bons gestes de la fouille au dépôt et de connaître les principaux traitements de conservation-restauration appliqués au laboratoire.

Coordonnatrice : Gwenaël Lemoine, conservatrice-restauratrice responsable du secteur organique, GPLA Arc’Antique laboratoire de recherche, de conservation et de restauration.

  • 5 – 7 OCTOBRE 2016 – MARSEILLE

GÉRER UN FONDS D’ARCHIVES AUDIOVISUELLES : DE LA COLLECTE À LA VALORISATION

En partenariat avec l’Institut national de l’audiovisuel

Cette formation est conçue comme une introduction à la gestion d’un fonds audiovisuel et son programme en aborde toutes les dimensions : collecte, conservation des fonds physiques, numérisation, documentation, valorisation.

Programme pédagogique :

– les fonctions de la chaîne archivistique : quelles spécificités pour les fonds audiovisuels ?

– les différents modes de collecte des archives audiovisuelles.

– panorama des supports physiques de l’audiovisuel : chronologie, composition des différents types de supports, principales dégradations, principes de conservation préventive.

– stocker et organiser un fonds audiovisuel : les bonnes pratiques.

– numériser un fonds audiovisuel : les principes de la numérisation, les choix techniques ; mettre en œuvre un plan de sauvegarde et de numérisation : principes méthodologiques ; stocker un fonds audiovisuel numérique.

– documenter le fonds : principes de la documentation audiovisuelle ; choisir un format de description adapté aux usages de ses documents.

– valoriser un fonds d’archives audiovisuelles : panorama de différents types de projets de valorisation ; approche du cadre juridique de l’exploitation d’un fonds d’archives audiovisuelles.

Coordonnatrice : Christine Braemer, responsable de la filière Patrimoines numériques, documentation multimédias, Ina EXPERT.

 

  • 8 – 10 NOVEMBRE 2016 – MARSEILLE, CAVAILLON ET CARPENTRAS

PATRIMOINES RELIGIEUX

En collaboration avec le service de l’Inventaire et du patrimoine de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Cette session de formation fait suite à celle proposée en 2015, conçue comme une introduction aux patrimoines des différentes confessions mais aussi comme un point étape de l’actualité de ce type de patrimoine. Le programme proposé cette année, qui peut s’envisager sans avoir suivi la première session, a pour objectif de donner aux stagiaires des outils et une méthode pour l’étude et l’analyse. Les interventions prévues en 2016 poursuivront l’approche comparative initiée, en dédiant une journée à la sphère catholique, une au monde juif, avec visites de deux lieux de culte du Comtat Venaissin, et une dernière au monde musulman. Les problématiques de l’objet et des espaces liturgiques y seront abordées. Le cycle se poursuivra en 2017, avec pour proposition une présentation des domaines orthodoxes et protestants (à confirmer).

Coordonnatrices : Emilie Girard, conservateur du patrimoine, responsable du département des collections et des ressources documentaires, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée ; Maïna Masson-Lautier, conservateur en chef du patrimoine, service de l’Inventaire et du patrimoine, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

  • 15 – 17 NOVEMBRE 2016 – MARSEILLE

QUELLE CONSERVATION PRÉVENTIVE AVEC QUELS MOYENS ?

Mettre en place un plan de conservation préventive dans un musée implique une prise en compte des moyens de l’institution que ce soit en terme budgétaire ou de personnel. La formation abordera, au travers des différents aspects de conservation préventive, les solutions et compromis possibles en les adaptant aux ressources économiques.

Pour chacun des paramètres de la prévention seront présentées les solutions techniques des plus sophistiquées aux plus simples. Par exemple, comment passer du système centralisé de gestion du climat à l’humidification ou la déshumidification ponctuelle localisée ; des vitrines sous gaz inerte à l’exposition hors vitrines ; de l’aménagement de réserves high-tech à la mise en place d’un conditionnement correct… Pour chacun des niveaux de solutions abordés, les implications pratiques et économiques seront étudiées.

Ces journées apporteront aux participants des outils pour mettre en œuvre le plan de conservation préventive adapté à la situation de chacun, mais aussi une réflexion pour initier de nouvelles perspectives de gestion de la conservation des collections.

Coordonnatrice : Florence Bertin, restauratrice, chef du service de la conservation préventive et de la restauration, Les Arts Décoratifs.

  • 30 NOVEMBRE – 2 DÉCEMBRE 2016 – MARSEILLE

DANS LES COULISSES DE L’EXPOSITION. CONCEPTION DU PROJET, RESSOURCES LOCALES ET PARTENARIAT

En collaboration avec la Fédération des écomusées et musées de société (FEMS)

Cette formation opérationnelle et orientée vers la mise en situation professionnelle s’adresse aux responsables scientifiques et culturels de musées et sites patrimoniaux ainsi qu’aux chargés de projets d’exposition à la recherche de solutions opérationnelles adaptées à leur environnement territorial pour concevoir et réaliser une exposition.

Conçue comme un vade-mecum, la formation alternera sessions théoriques, ateliers pratiques et rencontres avec des concepteurs d’exposition. Elle proposera une méthode pour élaborer un projet d’exposition, au regard des objectifs scientifiques et culturels poursuivis, depuis la faisabilité jusqu’au montage. Elle s’appuiera aussi sur plusieurs exemples concrets, d’environnement et de moyens différents pour analyser la palette des ressources et partenariats à mobiliser, dans un contexte de moyens parfois contraints. Sans chercher à reproduire des solutions toutes prêtes, il s’agira de porter à connaissance et d’échanger autour d’exemples réussis, combinant savoir-faire, ingéniosité et innovation, que ce soit en muséographie, dispositifs de médiation ou mise en place des partenariats.

Objectifs :

– acquérir des connaissances méthodologiques et pratiques indispensables au montage d’une exposition,

– apprendre à concevoir un projet d’exposition adapté à son environnement et aux objectifs scientifiques et culturels,

– savoir mobiliser des partenariats et valoriser des ressources locales pour organiser une exposition.

Coordonnatrice : Céline Chanas, conservatrice territoriale du patrimoine, directrice du Musée de Bretagne – Les Champs Libres

PROG I2mp 2016

BROCHURE_3langues

2016 annonce mecenatI2MP2016

 

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: