Seminar “Mémoires et patrimonialisations des migrations” 23 janvier

La prochaine séance du séminaire “Mémoires et patrimonialisations des migrations”  aura lieu vendredi 23 janvier  2015 de 15h à 17h salle des artistes, 96 bd Raspail, 75006

 

Après avoir fait la conclusion du 1er sous-thème de l’année consacré à la religion,

Nous écouterons, dans le cadre d’une séance ouverte aux travaux des participants : 

Martin Mourre (chercheur associé à l’Institut des mondes africains (IMAf, UMR 871-UMR 243) ) : « À propos d’enjeux actuels en France d’un massacre de tirailleurs sénégalais survenu en 1944 au Sénégal”

Résumé : Le 1er décembre 1944 se déroulait au Camp militaire de Thiaroye, à proximité de Dakar, le massacre de plusieurs dizaines de tirailleurs sénégalais – de fait originaires de toute l’Afrique subsaharienne francophone – par l’armée française. Leur seul tort était d’avoir réclamé leur rappel de solde. Cet événement s’est progressivement inscrit comme un lieu de mémoire pour la nation sénégalaise, tandis qu’il restait méconnu en France jusqu’à récemment. Pourtant, en octobre 2012, le président Hollande promettait de remettre au Sénégal l’ensemble des archives relatives à ce drame. Cette remise fut effectuée en novembre 2014 lors du sommet de la francophonie. Quelques mois plus tôt, un vif débat s’était engagé sur Internet entre deux historiens français, notamment quant au rôle que l’État français devait assumer face à cette histoire. De plus, en novembre 2014, quelques heures avant le geste du président Hollande, le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) déposait en France une plainte, pour plusieurs motifs, contre l’État concernant le massacre de Thiaroye. Après avoir rappelé brièvement l’évolution de la mémoire du drame au Sénégal depuis plus de soixante-dix ans, cette communication entend revenir sur l’imbrication de ces usages du passé entre histoire, mémoire et justice.

Nous terminerons la séance par l’introduction du 2e sous-thème consacré aux musées,

En espérant vous y retrouver nombreux

Cordialement

Evelyne Ribert

Présentation du séminaire

Depuis 2010, le séminaire « Mémoires et patrimonialisations des migrations » a engagé une réflexion sur les mécanismes qui visent à transformer les mémoires singulières des migrations en une forme de patrimoine. Alors que les années précédentes ont majoritairement porté sur le cas français, nous allons cette année introduire une dimension comparative internationale en nous intéressant à la façon dont sont patrimonialisées les mémoires des migrations dans différents pays. Si divers travaux existent sur la France, moins connues sont les situations dans les pays étrangers, qui permettent d’interroger le poids du contexte national, historique et social dans ces processus et confèrent à la problématique proposée une portée comparative essentielle. Assiste-t-on à la diffusion d’un modèle commun ou constate-t-on de fortes disparités ? Comment s’articulent le cas échéant mémoires des émigrations et mémoires des immigrations ? Quelle influence exercent, en France comme à l’étranger, les recommandations en la matière des instances internationales comme l’UNESCO et l’adoption des standards qu’elles instaurent, notamment concernant les groupes minoritaires ? Une attention particulière sera accordée à deux dimensions : d’une part la façon dont les collectifs se saisissent des outils éventuellement mis à disposition par les pouvoirs publics pour mettre en récit (et en image) une histoire d’émigration/immigration, d’autre part la question du religieux dans la constitution de « patrimoines de l’immigration », qui en France, apparaît souvent comme un point aveugle des travaux. Une journée d’étude commune sur le thème des médiations du patrimoine de l’immigration, largement ouverte sur les comparaisons internationales, sera aussi organisée en collaboration avec Anne Monjaret et Sylvie Sagnes qui animent le séminaire Anthropologie des médiations du patrimoine à l’EHESS.

Séances suivantes

Thème 1 : Comparaisons internationales : religion

23 janvier 2015 : séance ouverte pour la présentation des travaux d’étudiants

Thème  2 : Comparaisons internationales : musées

13 février 2015 : Sophie Wahnich (IIAC/TRAM) : “L’immigration produit-elle du patrimoine négatif? Le rôle du musée”

27 février 2015 Angeline Escafré Dublet (Laboratoire Triangle, Université Lyon-II/Louis-Lumière) « Culture et immigration: une comparaison franco-américaine »

13 mars 2015 Irène dos Santos (IIAC/CEM) : « Intégrer la communauté déterritorialisée: le musée de la ‘diaspora’ au Portugal »

27 mars 2015 : séance ouverte pour la présentation des travaux d’étudiants

10 avril 2015 Renaud Hourcade (CRAPE, IEP de Rennes) “Mémoires et reconnaissance : la patrimonialisation de l’esclavage en France”

22 mai 2015 : Laurence Gourievidis (Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand) : (titre provisoire) : “La représentation des migrations du XIXe siècle des Highlanders écossais dans les musées écossais et australiens”

12 juin 2015 : Conclusion générale

Renseignements : Évelyne Ribert, IIAC-CEM, courriel : ribert(at)ehess.fr ou tél. : 01 40 82 75 42.

Pour des informations sur notre séminaire et le programme des séances : http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2014/ue/886/

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: