Prix UQÀM-Respatrimoni en Études Patrimoniales 2014

UQÀM-Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain
Respatrimoni-Réseau des chercheurs sur les patrimonialisations

Prix UQÀM-Respatrimoni en études patrimoniales 2014

La Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain de l’Université du Québec à Montréal et le Réseau des chercheurs sur les patrimonialisations (Respatrimoni), en collaboration avec la collection “Art et Société” des Presses universitaires de Rennes, ont le plaisir d’annoncer que Jessica Roda est la lauréate du prix UQÀM-Respatrimoni en études patrimoniales 2014.

Ce prix permet la publication de sa thèse « Vivre la musique judéo-espagnole en France. De la collecte à la patrimonialisation, l’artiste et la communauté », soutenue en 2012 en cotutelle avec l’Université de Montréal et l’Université Paris-Sorbonne, aux Presses Universitaire de Rennes, dans la collection Art et Société.

Argument

Cette étude anthropologique est consacrée à la construction et l’actualisation du patrimoine musical judéo-espagnol en France. Le travail de Jessica Roda intègre à la fois la dimension historique et la problématique de la réception contemporaine d’une forme musicale liée à un groupe religieux et culturel en contexte de mobilité. La dimension transnationale des phénomènes étudiés est clairement prise en compte. Le travail de thèse conjugue une méthodologie adaptée à une population dispersée et une approche historique et ethnologique, en plus d’une bonne connaissance des lieux d’implantation et de performances de la musique judéo-espagnole. La candidate propose également une reprise des débats sur les définitions et l’extension du mot patrimoine, ce qui est aujourd’hui central dans les Heritage Studies. De plus, le parcours postdoctoral de la candidate apparait comme prometteur. Jessica Roda est insérée dans des réseaux internationaux, chargée de plusieurs projets éditoriaux collectifs et entame un dialogue entre différentes traditions académiques, tant nationales que disciplinaires.

Le Prix UQAM-Respatrimoni

Le Prix UQAM-Respatrimoni en études patrimoniales, attribué tous les deux ans, a été créé par la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain de l’Université du Québec à Montréal et le Réseau des chercheurs sur les patrimonialisations (Respatrimoni), en collaboration avec la collection “Art et Société” des Presses universitaires de Rennes, afin de publier une recherche doctorale novatrice dans le champ des études patrimoniales. Sélectionné par un jury pluridisciplinaire de sciences humaines et sociales, le lauréat se distingue par l’excellence de son travail, son parcours post-doctoral et sa contribution au débat sur les usages sociaux du patrimoine.

Contact et informations :

Anaïs Leblon, Respatrimoni-Réseau des chercheurs sur les patrimonialisations

anais.leblon@gmail.com

Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain de l’École des sciences de la gestion, Université du Québec à Montréal

http://www.patrimoine.uqam.ca/

Respatrimoni – Réseau des chercheurs sur les patrimonialisations

http://www.respatrimoni.wordpress.com

Presses Universitaires de Rennes

www.pur-editions.fr/

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: