Seminar – Fabric-acteurs de patrimoine – Séance du 11/03/2014 – Julien MEYER

Nouveau Séminaire Externe

Fabric-acteurs de patrimoine

Implication et participation des chercheurs dans les processus de patrimonialisation au Sud

Marie-Christine Cormier-Salem (UMR 208), Yves Girault(UMR 208), Dominique Guillaud(UMR 208), Dominique Juhé-Beaulaton (UMR 7206), Charles-Edouard de Suremain(UMR 208)

Le séminaire poursuit les réflexions sur les processus de construction (et de déconstruction) des patrimoines dans les pays du Sud en explorant le rôle et la place des chercheurs. Seront privilégiées les interventions présentant des exemples au Sud, où la patrimonialisation est induite par des institutions – qu’elles soient internationales, nationales, voire locales, et appuyées ou non par des chercheurs, sans se limiter à celles-là. Une approche pluridisciplinaire, associant notamment sciences humaines et sociales et sciences de la nature, sera appréciée pour mieux comprendre les enjeux de la patrimonialisation et répondre à un grand nombre de questions : Comment mener une recherche sur la patrimonialisation dans l’interdisciplinarité et le partenariat ? Quelles sont les différentes formes que revêt la participation des acteurs (institutionnels et individuels ; chercheurs et populations) lorsque le patrimoine est en jeu ?…

Les organisateurs du séminaire vous invitent à participer à la prochaine séance prévue

 

Mardi 11 mars 2014 au MNHN – 14H30 à 17H00

« Grand Amphithéâtre d’Entomologie»
45 rue Buffon – Paris 5ème – Métro Austerlitz

Intervention  – Julien MEYER * 

« Le rôle du chercheur dans la construction de patrimoines : réflexions sur des méthodologies de documentation et d’archivage de données linguistiques et culturelles développées au Museu Goeldi de Belém »

Résumé :

Dans le cadre de projets de recherche commencés en 2012 sur les communications acoustiques en contexte cynégétique à la frontière Guyane-Brésil (langage, musique, imitations animales), Julien Meyer applique et étend des méthodologies de documentation qu’il a développées au secteur de linguistique du Museu Goeldi sur les langues Gavião et Surui du Rondônia. Ce séminaire propose de développer une approche réflexive sur ces méthodologies (apport, limites…) qui ont été largement inspirées par celles développées depuis 20 ans par les linguistes du Museu Goeldi.

Le Museu Paraense Emilio Goeldi est un Institut de recherche pluridisciplinaire du Ministère Brésilien des Sciences, des Technologies et de l’Innovation (MCTI) fondé en 1866 et focalisé sur l’étude des systèmes naturels et socio-culturels de l’Amazonie. Le secteur de linguistique de cette institution a pris son essor sur l’étude des langues d’Amazonie à partir de 1980. Après une vingtaine d’années de travail de description des langues, ce secteur a commencé à répondre à des demandes de documentation émanant des communautés linguistiques où il était actif et à agir en tant que consultant technique pour réaliser certaines de ces demandes. Les linguistes ont pu financer ces activités grâce à des fonds nationaux et internationaux dédiés à la documentation du ‘patrimoine national’ (IPHAN, CFDD…) et des ‘langues en danger’ (ELDP (SOAS), Dobes…). Les principales activités développées ont concerné la documentation de patrimoines oraux, l’élaboration de système orthographiques, de dictionnaires et de documents bilingues destinés à un usage scolaire ou juste communautaire (écrits ou sous forme de DVD). De plus, différentes méthodes de formation des communautés à la documentation linguistique et culturelle ont été appliquées. Afin de conserver l’ensemble de données collectées (formats audio, vidéo, photo et textes) et de les rendre accessibles aux futures générations, une archive linguistique digitale professionnelle a été montée (Acervo de Linguas Indigenas do Museu). Celle-ci contient actuellement des données sur 77 langues Amazoniennes.

* Julien MEYER  est Linguiste et Acousticien, Post-Doctorant Chercheur Invité, EURIAS – Collegium de Lyon (European Institute of Advanced Studies) à l’ENS-Lyon, France

https://sites.google.com/site/julienmeyerlab/  ____________________________________________________________________________________

Renseignements – Contact : Ludivine Goisbault –  paloc@mnhn.fr –  Tél : 01.40.79.36.70
Muséum National d’Histoire Naturelle – UMR 208 «  Patrimoines Locaux et Gouvernance » – MNHN/IRD –  Département Hommes, Natures, Sociétés –  57 rue Cuvier  – CP 26 – 75231 Paris cedex  05

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: