Seminar: Le local dans la valorisation et mise en scène des patrimoines – Séance du 19/11/2013

Séminaire de Recherche

Le local dans la valorisation et mise en scène des patrimoines

Les organisateurs du séminaire vous invitent à participer à la prochaine séance prévue

Mardi 19 novembre 2013 au MNHN – 14H30 à 17H00  

« Grand Amphithéâtre d’Entomologie»
45 rue Buffon – Paris 5ème – Métro Austerlitz

Intervention  – Jean-Louis TORNATORE * 

« Localité ou communauté ? Une interrogation à propos de l’actualité du patrimoine  »

Résumé :

Depuis une trentaine d’années, on observe deux évolutions concomitantes du patrimoine : d’une part la diversification des niveaux reconnaissance, de l’infra-national au supra-national, d’autre part une focalisation sur des pratiques davantage que sur des objets, inscrites dans le vif de groupes humains. La première situe le patrimoine dans l’espace, met l’accent sur sa territorialité et sa localité ; la seconde place le patrimoine sur le fil du temps, met l’accent sur sa mobilité à l’heure de la globalisation et de la “transnation”, sur la possible déterritorialité des communautés (de pratiques). Significativement la politique du patrimoine culturel immatériel mise en œuvre par l’Unesco n’accorde aucune place à la notion de localité et met celle de communauté au cœur de son action. Jean-Louis Tornatore voudrait interroger la possibilité de conjoindre ces deux perspectives sous l’angle de leur portée ou de leur potentiel politique : la communauté interroge le temps dans la mesure où le patrimoine aujourd’hui interroge le futur. Voilà sans doute une des clés de compréhension de l’actualité du patrimoine : sous la “topique du vivant” – au croisement de nature et culture – est posée de manière aiguë et comme jamais la question du monde que nous léguons à nos enfants. Que peut alors signifier la localité ? En partant des approches, certes différentes, d’Aijun Appadurai et de David Harvey, ne peut-on l’envisager sous l’angle d’une capacité d’action ? La localité – en tant que ce qui émerge de la pratique de sujets locaux – n’est-elle pas aujourd’hui envisageable comme le lieu de “voisinages” où se pensent et s’engagent des formes politiques nouvelles et dans lesquelles peut être mobilisé le patrimoine ?

* Jean-Louis Tornatore est Socio-Anthropologue, Professeur à l’Institut Denis Diderot, Université de Bourgogne, Dijon Chercheur au CIMEOS (EA 4177).

Les organisateurs du séminaire  : Marie-Christine Cormier-Salem (géographe, IRD), Yves Girault (muséologue, MNHN),  Dominique Guillaud (géographe/géographie culturelle, IRD), Bernard Roussel (ethnobotaniste, MNHN) de

l’UMR 208 « Patrimoines Locaux » et Dominique Juhé-Beaulaton (historienne, CNRS) de l’UMR 7206 « Eco-Anthropologie »

Retrouver toutes les informations et le programme du séminaire sur le site www.paloc.ird.fr / page manifestations scientifiques

Renseignement – Contact : Ludivine Goisbault –  paloc@mnhn.fr –  Tél : 01.40.79.36.70
Muséum National d’Histoire Naturelle – UMR 208 «  Patrimoines Locaux » – MNHN/IRD –  Département Hommes, Natures, Sociétés –  57 rue Cuvier  – CP 26 – 75231 Paris cedex  05

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: