PhD Grant: Qualifications liées et marchés «pertinents». La production durable de viandes de petits ruminants en Méditerranée

Qualifications liées et marchés « pertinents »

La production durable de viandes de petits ruminants en Méditerranée

Appel à candidature pour une bourse de thèse

LRDE (INRA-SAD) 20250 Corte

Question de recherche et positionnement scientifique

Dans quelle mesure et à quelles conditions les qualifications sous indication géographique peuvent-elles contribuer à la consolidation des élevages pastoraux dans la mise en œuvre d’un développement territorial durable ? Comment s’assurer que la démarche ne se limite pas, au contraire, à une simple valorisation marchande de la réputation associée au produit, au prix d’une fragilisation des systèmes productifs locaux ? Dans une approche prospective, la mise en place d’un signe de qualité peut-elle être toujours considérée comme opportune (en termes de pression sur les ressources locales et de recomposition des systèmes productifs) dès lors que l’on s’interroge sur les conséquences d’un accroissement de production ou sur la nature des innovations attendues ? Quelles qualifications alternatives peuvent-elles être envisagées ?

Ces questionnements seront développés dans deux perspectives conjointes :

  • D’une part, celle des qualifications liées. Les dispositifs de qualification portent fondamentalement sur une dénomination, visent un produit particulier et la réputation qui lui est associée. Les élevages pastoraux peuvent a contrario être perçus comme des systèmes complexes, polyvalents et marqués par des productions liées et encastrés dans des systèmes de production orientés par d’autres finalités  : du lait et de la viande, auxquelles s’ajoutent éventuellement d’autres produits tels que la laine et les peaux,. Ces produits et ces imbrications d’activités font partie intégrante du système pastoral dont ils déterminent la trajectoire et le caractère durable. Nous proposons de considérer que les conditions de leur valorisation marchande jouent sur la configuration des itinéraires techniques, le rapport aux ressources, l’organisation du travail et celle des filières et des circuits de commercialisation aussi bien que sur les conditions et modalités de l’action collective. La question sera traitée à partir de l’examen des processus de valorisation induits, d’une part, par des démarches de qualification sous signe officiel et, d’autre part, dérivés de dispositifs traditionnels de mise en marché et d’organisation des filières.
  • D’autre part, celle de la « pertinence » des marchés induits par la mise en œuvre d’une qualification sous indication géographique. Mais ce marché est-il pertinent ? Est-il en phase avec le potentiel réel du système pastoral ? On attend a priori de la mise en place d’un signe de qualité une amélioration des conditions de valorisation du produit, ainsi que l’accès à de nouveaux débouchés, sans toujours être en situation d’en évaluer les effets. Considérée dans des contextes fortement différenciés, quels seront les impacts de cet accroissement attendu de la demande sur le système pastoral ? Quels seront les impacts d’une accentuation des pressions sur les ressources (en particulier fourragères), sur le mode de conduite des troupeaux, sur la gestion des parcours, sur les conditions d’accès à la terre et, au final, en termes de sécurité alimentaire et de recomposition des rapports sociaux à l’échelle de la société locale ?

Ces questionnements appellent donc une approche globale du pastoralisme, fondée sur une appréciation des modes de conduite des troupeaux situés dans leur cadre environnemental (en termes notamment de gestion des parcours), spatial (accès au foncier), temporel (cycles biologiques et gestion des risques) et social (construction des interactions à l’échelle des groupes domestiques, de la communauté des éleveurs, des filières et du territoire). Dans ce cadre multidimensionnel, un intérêt particulier sera porté à l’étude des pratiques et des stratégies. En la matière, l’analyse se fondera  sur une conception large de la notion de ressource : les intrants, mais aussi les ressources environnementales et les ressources cognitives mobilisées par les acteurs. Cadre de référence de l’analyse, le territoire est considéré moins en soi que du point de vue de l’action structurante de l’activité d’élevage sur l’espace.

Situations d’étude

La recherche portera sur les systèmes de production de petits ruminants en questionnant leurs fonctions de production de viande. Elle sera conduite dans une démarche comparative.

  • En Sardaigne, les brebis laitières initialement spécialisées vers la transformation fromagères voient la production d’agneaux prendre une nouvelle importance.
  • En Corse, les brebis laitières et les chèvres laitières sur parcours sont questionnées par la valorisation des agneaux et cabris de lait.
  • Au Maroc, les chèvres et leur production de chevreau de l’arganeraie se voient relégués au rang de sous-produit de l’huile d’argan qui structure le devenir de cette forêt.

De la Corse aux piémonts occidentaux de l’Atlas en passant par la Sardaigne, les terrains pressentis sont donc marqués par des degrés variables de déprise et de fragilisation du pastoralisme, par des modalités et des niveaux différenciés d’organisation des filières ainsi que par des conditions fortement contrastées de mise en œuvre de démarches de qualification sous indication géographique.

Les résultats attendus portent sur une meilleure connaissance du pastoralisme méditerranéen, sur ses dynamiques et les attentes qu’il peut susciter. Au-delà, ils alimenteront un débat plus large portant sur l’intérêt et les limites des qualifications sous indication géographique en matière de durabilité, de préservation des patrimoines ruraux et des savoirs locaux ou encore de maintien des agricultures familiales.

Compétences recherchées :

Idéalement, le candidat doit être sensibilisé aux objets et aux méthodes des sciences sociales (notamment économie, géographie et sociologie) ainsi qu’aux sciences techniques (agronomie ou zootechnie système notamment). Sa curiosité intellectuelle doit le porter vers l’interdisciplinarité, la découverte et l’exploration de nouveaux cadres conceptuels. La sélection du candidat tiendra compte de sa capacité à redéfinir le sujet proposé en fonction de ses compétences et centres d’intérêt.

Direction de la thèse :

Elle sera assurée, au sein du LRDE, conjointement par Thierry LINCK (DR2) et François Casabianca (IR1). Un comité de pilotage sera mis en place dans les mois qui suivront le recrutement en fonction du profil du candidat retenu, de son projet professionnel et de l’identification des compétences à mobiliser.

Intérêt pour le doctorant:

Il est question ici d’une recherche doctorale interdisciplinaire, plutôt orientée vers les métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur. Les compétences développées portent fondamentalement sur le champ du développement territorial, de l’analyse des systèmes productifs, de l’action collective et de la qualification des produits. Ces questions sont abordées dans une perspective suffisamment large (socio-économie rurale, agronomie et zootechnie) pour que les débouchés professionnels dépassent largement ceux qu’est censée ouvrir la recherche ruraliste traditionnelle, notamment dans les métiers du développement.

Co-financeurs pressentis:

Le Département SAD de l’INRA, la Collectivité Territoriale de Corse à  hauteur de 50%. Direction Provinciale de l’Agriculture (Maroc, pour la logistique).

Contacts:

linck@corte.inra.fr

04 95 45 15 19 et 04 95 33 15 95

fca@corte.inra.fr

04 95 45 15 10 et 06 27 22 79 89

Advertisements
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: